MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Le mépris ne paye pas en matière de coopération


- Publié le Jeudi 10 Septembre 2015 à 12:18 | Lu 723 fois

Le mépris ne paye pas en matière de coopération
C’est avec surprise que nous découvrons sur clicanoo que le Président de Région se trouve à l’île Maurice. Enfin rien de surprenant à ce énième déplacement, le Président voyage énormément. 

Ce 9 septembre 2015, il se trouve à Ebène pour co-présider le 1er comité d’une énième commission. A cela non plus, nous en conviendrons, il n’y a rien d’étonnant. Le Président préside, ou co-préside pléthore de commissions ceci, de comités cela… Soit.
Non ce qui est surprenant c’est qu’il est à l’île Maurice, pour co-présider avec le ministre des finances mauricien le 1er comité d’une commission mixte Réunion/Maurice pour « poser des avancées et des actions concrètes pour renforcer les actions économiques entre les deux îles. » 


Ce n’est pas surprenant, c’est totalement déroutant. 


Nous sommes le 9 septembre 2015, et c’est précisément aujourd’hui que se tient le 1er comité économique d’une commission mixte Réunion Maurice. Nous nous répétons mais c’est pour bien comprendre que cela fait donc 5 ans qu’il est élu, et qu’en 5 ans il n’a pas été possible de tenir ce 1er comité ? Au rythme d’un comité tous les 5 ans, le renforcement des actions économiques entre les deux îles avancera à un temps biblique… Tout au moins pour La Réunion.


Ce qui est surprenant encore, c’est le sujet traité par le Président à ce comité : « Comment faire en sorte à échéance de dix ans que l’île Maurice et La Réunion soient des locomotives économiques de l’Océan indien ? »
Il lui aura fallu 5 ans pour se poser cette question et proposer des axes au nouveau ministre des finances et du développement économique de Maurice, M. S. Lutchmeenaraidoo. 


A cette éminence Mauricienne, M. Le président de région propose trois axes majeurs : 

1.       _  la desserte maritime pour que les deux îles soient les véritables Hub de l’Océan Indien, « pour que nous soyons en 1ère ligne et que cela serve notre développement »
2.      _  Comment mieux connecter nos territoires avec le monde entier ? 
3.      _  Comment faciliter les déplacements via la desserte aérienne ?
 
Cette proposition est insultante.

M. Lutchmeenaraidoo est surnommé le père du « miracle mauricien ». C’est lui qui aux affaires de 1983 à 1991 en tant que ministre des finances avait fait le choix de concentrer les efforts dans les ressources humaines et d’investir en priorité dans l’éducation. Ce qui a permis à Maurice de se développer durablement, attirant les touristes comme les capitaux du monde entier. 

Aujourd’hui, l’île produit des services ultra performants qu’elle exporte par le biais de plateforme type centre d’appel, back office… tout en ayant une image de destination « paradisiaque » connue dans le monde entier, et ce sans jamais avoir été au Festival de Cannes et sans avoir investis des milliards de roupies à fonds perdus dans une association…

M. Le Président de Région, l’île Maurice est déjà dans les wagons de tête de la locomotive économique de l’Océan Indien.

S’il fallait encore vous en convaincre, deux des plus grandes écoles de commerce ont déjà un campus à Maurice, l’ESSEC, l’ESCP… Mais ce ne sont pas les seules… Centrale Nantes, mais aussi Vatel, Dauphine, Assas et Science Po y sont aussi !
La crème de la crème des grandes écoles à la Française, si réputées dans le monde, n’ont pas fait le choix pourtant naturel, légitime, évident de s’installer à La Réunion… Elles sont installées à Maurice.

Il est honteux d’aller donner des leçons à Maurice pour que les deux îles soient des locomotives de l’Océan Indien. Maurice ne vous a pas attendu pour relever ce défi.

Ignorez-vous que l’île Maurice est déjà LE hub de l’Océan Indien ? Aérien et Maritime ! Où étiez-vous ces dernières années ? Déguisé en gousse de vanille aux Seychelles ? Parce que c’est de Maurice que l’on accède le plus facilement à ... voyons voir… n’importe où dans le monde ! Ce n’est pas de La Réunion… 

Maurice est connectée depuis des années, là où vous traînez peut être encore entre le fax et le minitel.

Alors de grâce ne nous faîtes plus honte chez nos voisins en leur donnant des leçons là où ils sont déjà en plein succès et où vous n’avez fait que geindre et gesticuler à nos frais sur des domaines pour lesquels vous aviez la pleine compétence et la totalité des moyens.

Merci aux éminences mauriciennes, malgré ces évidences, de rester bienveillantes envers les donneurs de leçon ignares.
C’est le propre des « forts », les vrais… Ils ne rabaissent pas les autres, ils les aident… Merci à l’île sœur de sa compréhension. Pardon du mépris de certains parvenus. Vous devez déjà connaitre ce proverbe français : “Il n’y a point de dette sitôt payée que le mépris.”

Voyager dans la zone comme jadis on parcourait son domaine, jauger ses voisins comme il fut un temps on évaluait les « biens mobiliers » faits de chair et d’os qui travaillaient les terres, en prenant le soin à chaque voyage de déposer une caissette d’or n’est pas digne d’une politique india-océanique ambitieuse et vertueuse. 

Maurice, l’île sœur a pris le risque de se réformer, et d’essayer compte tenu de ses moyens de prendre le meilleur pari sur l’avenir. Maurice a rejeté lors du dernier scrutin la coalition des voleurs à la petite semaine, alliés contre nature pour l’occasion. Le sort de M. Ramgoulam est peut être prémonitoire de ce qui pend au nez de certains à La Réunion.


Il est temps de faire entrer La Réunion dans l’histoire, il est temps d’ancrer La Réunion de plein pied dans son environnement. 

Le temps de la Sakay est révolu et les Mauriciens comme les Malgaches rêvent depuis longtemps de s’installer bien plus loin que La Réunion…

La coopération autrement c’est de se regarder en face en toute sincérité en toute humilité, sans arrogance et avec dignité.
Maurice a trouvé son chemin, entre hub et tourisme paradisiaque massif, entre vision et déclinaison stratégique. 
Copié égal zéro.

Trouvons notre chemin, valorisons nos talents, défendons nos spécificités, et défendons aussi celles de nos voisins, c’est grâce à eux que notre positionnement est unique. 

Mais compte pas su canotte ton cousin pou sotte la rivière.

Quelque soit le miracle mauricien ou l’eldorado malgache, La Réunion peut reprendre en main son destin. Et nous pensons que notre avenir se conjugue au pluriel des composantes de notre territoire du Chaudron au Tapage en passant par Montvert Les Hauts et Mare à poules d’eau, de St Paul à Bras Panon. 

Nul besoin pour cela de bomber le torse en se gargarisant ailleurs comme ici de « je suis le meilleur ». Valoriser nos entreprises et nos talents seront largement suffisant. Si seulement vous aviez commencé par là vos discours lors des déplacements dans la zone… 


Maurice est le hub aérien et maritime, qu’à cela ne tienne nous serons le Palo Alto de l’Océan Indien. 

Les Seychelles cultivent un tourisme exclusif et luxueux, nous offrons la complémentarité du nec plus ultra au cœur d’un patrimoine mondial de l’humanité.

Madagascar détient des réserves minières, gazières, aurifères, nous avons les meilleurs orfèvres et le seul cyclotron de l’Océan Indien.

Oui nous avons malgré notre sinistrose de vrais atouts, de réels talents et surtout un avenir radieux. Mais encore faut-il savoir de quoi on dispose, quelles sont nos forces, la réalité du terrain où vous n’êtes jamais M. Le Président de Région et comment le rendre utile à notre territoire comme à nos voisins.


La coopération type humanitaire et pleine de condescendance menée encore ce 9 septembre 2015 à Maurice est à la coopération ce que le biper est à viber… un souvenir trop onéreux qui sent le rance.
 
 
Audrey de Fondaumiere




1.Posté par GIRONDIN le 10/09/2015 14:05 (depuis mobile)

Mme,
Vous vous trompez, les mauriciens sont partageurs: à nous les dépenses à eux les bénéfices....

Ils doivent bien rire nos cousins. La délégation Réunionnaise doit remplir un 5 étoiles sur place, c''est toujours ça de pris! Pour le reste....

2.Posté par Paul le 10/09/2015 15:11 (depuis mobile)

Madame si vous pouvez mieux faire allez y! Au moin il pris le temps mais a agit c 'est l'essentiel

3.Posté par Karine le 10/09/2015 15:13

C'est plutôt maloki de critiquer des déplacements d'un président de Région qui doit établir des contacts avec les pays de la zone. Qui plus est, vous semblez très peu maitriser la lecture d'article de presse puisqu'à aucun moment je n ai lu que La Réunion donnait des leçons à Maurice! Un courrier juste pour critiquer une fois de plus!

4.Posté par Courrier inutile le 10/09/2015 15:15

Je trouve ce courrier peut réfléchit.
Sur votre interpellation concernant le 1er comité tous les 5 ans, vous en déduisez qu'il n'a rien eu entre temps.

Au delà de savoir si c'est bien ou pas, vous oubliez de citer les îles vanilles, o se négocient aussi la position des un et des autres économiquement.

5.Posté par Le fond le 10/09/2015 15:21

Elle touche vraiment le fond la petite perdante de Thierry Robert. Perdante aux Européennes et perdante aux départementales.

Nous avons tous bien compris que cet écrit ne vient pas d'Audrey mais de son gourou, le Ti Dentel Stleu.

On y voit beaucoup de mépris, de rage et de colère

6.Posté par Hum le 10/09/2015 15:21 (depuis mobile)

En matière de mépris vous êtes artiste on dirait , vous enfoncez les réunionnais avec une image très négative et renforcez celle des îles voisines , commencez par valoriser nos atouts au lieu de ne voir que ce des autres .

7.Posté par Vanessa le 10/09/2015 15:23

Chère Madame, sur la question du HUB tant portuaire que aérien, dite merci au prédécesseur de l'actuel président.
Je ne vois pas ce qu'il y a comme inconvénient de se rapprocher à Maurice pour que nous arrivons à sortir notre épingle du jeu

8.Posté par Ingrid le 10/09/2015 15:26

Mr le président a fait énormément de chose pour les reunionnais notamment pour les jeunes, pour la formation, pour l'économie de lîle et j'en passe. Pendant que certains jacassent, lui est dans l'action et ne se laisse pas influencer par les langues de vipères !

9.Posté par Pascal le 10/09/2015 15:28

"La Réunion peut reprendre en main son destin". La Réunion prend en main son destin parce qu'elle accepte de travailler avec la zone Océan Indien, vous faites partis de ceux qui pensent que face à la mondialisation nous pouvons agir seule.

Ridicule !

10.Posté par Ne pas oublier le 10/09/2015 15:29

Madame De Fondaumière je vois bien que ce n'est pas vous qui avez écrit ce courrier.

A titre informatif je rappelle que la CRC a félicité Didier Robert pour avoir stoppé la GABEGIE FINANCIÈRE DU TRAM TRAIN.

Depuis le début de sa mandature Didier Robert s'est attaché à mettre en oeuvre ses promesses de campagne, chose que vous n'avez jamais pu faire car vous avez perdu à chacune de vos élections.

Je prends au hasard une promesse : la Continuité Territoriale, à peine élu, dans le courant de l'année le dispositif est mis en place. Un dossier auquel il s'est attaché, la NRL : depuis plus de 20 ans personne n'a osé lancer le chantier, DIDIER ROBERT l'a fait...... Bref je pourrais vous citer encore d'autres dossiers qui se sont concrétiser sous la mandature de Didier Robert.

11.Posté par Hubert le 10/09/2015 15:33

Voilà un courrier bien pompeux, avec des tournures propres aux scribes de Thierry! Avec des relants des départementales où le peuple vous a complètement rejeté!
Pour information, les bases de cette commission ont bel et bien été posées depuis un moment. Il n'y a que vous pour en être surpris!

12.Posté par Et ben, un peu plus de recul le 10/09/2015 15:35

Je trouve ça hallucinant que vous puissiez penser une seule seconde qu'avec 30% de chômage, qu'avec un océan indien plus compétitif que nous sur pas mal de choses, nous puissions travailler sur le développement économique qu'avec les réunionnais.

Bref, incommensurable tromperie votre courrier

13.Posté par inutile le 10/09/2015 15:40

trop long à lire je passe !

14.Posté par Pierre le 10/09/2015 15:43

C'est parce que La Réunion est consciente de ses atouts qu'elle tente un partenariat
avec Maurice. Seriez-vous en train de dire que Les réunionais ne valent rien?!!

15.Posté par Pierre le 10/09/2015 15:58

Triste de voir qu'on lance encore ses poulins avec des oeillères! L'esprit obscurcit vous n'avez compris dans la mobilisation de Didier Robert que ce que vous n'avez bien voulu comprendre. Pendant que votre ami député "se pavane" d'autre travaille au développement de la Réunion!

16.Posté par Aurelien le 10/09/2015 16:33

Votre courrier laisse lui une odeur de réchauffé! Vergès sortait dèjà cette rengaine, lui qui pendant 40 ans est resté immobile. La Réunion est en passe de venir d'ici peu une référence d'impotance dans l'Océan Indien en matière de NTIC! Non, nous n'avons pas attendus les mauriciens pour agir! Et non, nous ne ferons pas de néocolonialisme!

17.Posté par lorena le 10/09/2015 16:38

s' il bouge pas comment faire avancer la réunion, en restant assit, il s' occupe pas de la fes... des autres, c' est les autres tellement ça leur démange le faut.....
commencez à travailler pour arriver là ou il est le président, ayons sa diplomatie.

18.Posté par Sacrée Audrey le 10/09/2015 16:47

et dire qu'elle voulait être députée européen et veut faire barrage à Didier Robert lorsqu'il agit pour le développement de notre Région. C'est ça La Politique Autrement. C'est petit, c'est mesquin.

19.Posté par Marie Annick le 10/09/2015 21:11

C'est une campagne de dénigrement face à toutes les avancées, toutes les réussites, tous les résultats obtenus par Didier Robert...
Qu'importe, pendant ce temps, Didier Robert avance, et ce 1er comité est la suite logique de tout ce qui a été engagé par la Région Réunion et l'Ile Maurice depuis que le président a fait de la coopération entre les deux îles une priorité en matière de partenariat touristique.
Ddier Robert avance, je Like !

20.Posté par TiBouzEnkor le 10/09/2015 21:26

Effectivement, c'est certainement un courrier pondu par T. Robert.
Les commentaires aussi sont toujours les mêmes, sa doit être la #TeamDidier.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes