Océan Indien

Le mariage vire au drame à Madagascar: 47 morts

Lundi 30 Janvier 2017 - 11:27

Photo : L'Express de Madagascar
Photo : L'Express de Madagascar
La noce a viré au drame dans la Grande île. Alors qu’ils revenaient d’un mariage à 90 km au nord-est de la capitale Antananarivo, 47 personnes, dont les deux mariés, sont décédés dans un accident de la route. Le camion qui les transportait a terminé sa route dans une rivière.

Selon les informations de la presse locale, le drame s’est produit à quelques encablures de la ville d’Anjozorobe, aux alentours du 5 heures du matin. C’est en arrivant à l’entrée du pont surplombant la rivière Mananara, que le camion, pour une raison inconnue, a fait son plongeon mortel.


Pour le commandant et chef de la communication de la gendarmerie malgache, Herilala Andrianatisaona, le chauffeur du camion roulait à vive allure pour éviter un contrôle routier de la gendarmerie.

Une fuite qui a provoqué la perte de contrôle de son véhicule, menant à ce dramatique accident faisant 47 morts dont 10 enfants de moins de 14 ans ainsi que les deux mariés et 22 blessés dont 10 graves.
 

Lu 31344 fois



1.Posté par COSTA le 30/01/2017 11:41

Cher payé pour éviter le racket des gendarmes: RIP.

2.Posté par Pamphlétaire le 30/01/2017 12:04

Un camion de transport de marchandises a fait un plongeon dans la rivière Mananara. Le bilan fait état de 47 morts, dont les mariés ainsi que dix enfants.

Plus de six famil­les décimées, 47 morts dénombrés, 24 blessés répertoriés, des disparus signalés. Une noce a viré au cauchemar à Anjozorobe. Un jeune couple qui allait célébrer son mariage à Talatanivolo­nondry, après leurs fiançailles la veille, a été terrassé avec des proches et amis. Le drame est survenu sur la RN3, à la hauteur d’Ante­tezana, samedi à l’aube.
Vers 5 heures et quart, en arrivant à l’entrée du pont, surplombant la rivière Mananara au point kilométrique 88+300, un camion de marque Mercedes Benz 813, à bord duquel se sont entassés les mariés ainsi que leurs plus d’une soixantaine d’invités, a fait un plongeon mortel. Le poids-lourd d’une dizaine de mètres était quasiment englouti sous les eaux montantes du Mana­nara, après sa chute. La Merce­des 813 s’est transformée en un piège mortel lorsque sa face avant s’est encastrée dans le lit de la rivière.
Éjectés contre les ridelles et l’ossature de la remorque, des passagers blessés, rassemblés derrière la structure métallique la cabine après une dégringolade, ne pouvaient qu’affronter une mort presque certaine. Nombreux sont ceux ce qui se sont retrou­vés écrasés. Les rares victimes qui ont réussi à s’extirper l’ont échappé belle, laissant derrière eux leurs compagnons qui se sont noyés.
En passant au peigne fin l’épave du camion, les personnes venues à la rescousse étaient pétrifiées en repêchant des corps d’enfants. Dix fillettes et garçonnets, âgés de moins de quatorze ans, ont péri. Les recherches se sont poursuivies jusque tard dans la soirée. Jusqu’à maintenant, impossible de déterminer le nombre de victimes. Le fait qu’il y ait de possibles disparus n’est pas de surcroit à exclure.

Imprudence
Se trouvant dans un état préoccupant, 22 rescapés sont répertoriés, dont 14 mis en observation médicale au centre hospitalier du district d’Anjozorobe. Huit autres, dont le sort pourrait être incertain, ont été évacués sur Tana. Ils sont placés sous soins intensifs à l’Hôpital Joseph Ravoa­hangy Andria­navalona (HJRA).
Certains des survivants dénoncent une imprudence de la part du conducteur du camion. « Le chauffeur a commis l’irréparable en roulant à vive allure à l’approche du pont au point de perdre le contrôle de son véhicule, qui, du coup, s’est jeté dans la rivière », affirme un quinquagénaire ayant survécu.
Dans un communiqué, le Gouvernement souligne que le poids-lourd impliqué dans cet accident est strictement réservé au transport de marchandises et n’est nullement destiné au transport de personnes. À l’occasion de la noce, il a été, néanmoins, détourné de son usage, pour faire office de véhicule de transport en commun de fortune. De source auprès de la gendarmerie, la Mercedes 813 a quitté Ambongamarina, où il a embarqué dix-huit familles du marié, et faisait route sur Ampaneva, localité dont la mariée est originaire, avant que le pire ne se produise.
Trois membres du Gou­ver­nement, dont le ministre de la Santé publique, celui du Transport et la Météorologie, ainsi que celle de la Population, de la Protection sociale et de la Promotion de la femme, se sont dépêchés sur les lieux du drame avec des kits médicaux ainsi que du formol pour les dépouilles, gardées au centre de santé de Base II d’Anjozorobe. Des médecins urgentistes sont également venus à la rescousse.

Les personnes décédées

01-Jean Eddie Randriamananoro
02-Tiavo Herilanja Randriamananoro
03-Florine Rafalimanana
04 -Elie Fanoela Randrianarimasy
05-Jules Rabemihatsara Jules
06-Rakotondrafara
07-Jean Jerry Andrianjakatiana
08-Randriamantany
09-Norosoa Nadia Rasoamanantany
10-Madeleine Rasamanantena
11-Gisèle Ravololomihanta
12-Heriniantsa Sandrina Rahasi­mombasoa
13-Chantal Herinirina
14-Herimalala Ramanantenasoa
15-Baholy Rafaravaonirina
16-Herinatenaina Princy Ratsi­ma­nihasy
17-Fitiavana Noderaina Randrianan­tenaina
18-Jules Rafanomezantsoa
19-Miranto Liliane Rafanomezantsoa
20-Andrianjaka Heriniaina Andria­narivo
21-Esther Ramisarisoa
22-Maurice Randriamavosoa
23-Simonette Ravololona
24-Prosper Rasamimanana
25-Léon Rasamimanana
26-Lucie Ravaoarimanga
27-Mario Gorette Ravelonatoandro
28-Jean Baptiste Rakotonandrasana
29-Simon Florent Ranefatra
30-Nestor
31-Fanojo
32-Jeanne
33-Ny Antsa
34-Jo Edo
35-Elia
36- Malala Rakotonirivo
37-Mino
38-Rivo
39-Nô Kely
40-Nasesy
41-Vaniah
42-Annicka
43-Jediddia
44-Sandya
45-Jean Noël
46-Rivo
47-Inconnu (appel à identification via la radio locale)

Andry Manase

Accident épouvantable, terrible qui touche des citoyens malgaches qui se rendaient à un mariage qui est devenu un enfer.

3.Posté par babar run le 30/01/2017 12:42

post@2 Pamphlétaire (?) suffisait jute de mettre juste le lien......enfin...maintenant on sais que tu sais utiliser "copier coller".....déjà ça.....

tu veux la définition de "pamphlétaire" ou bien ????....sinon je te mets juste le lien.......

4.Posté par fepitie le 30/01/2017 12:42 (depuis mobile)

Euh je sais quici le RSA compte plus que le Bon français mais mariage est masculin on dit le mariage sûrement le habitude

5.Posté par Pamphlétaire le 30/01/2017 13:40

3.Posté par babar run le 30/01/2017 12:42

Je ne connais pas le "copier coller", je retape tout... Par contre je sais qu'on sait et non qu'on sais.
A plus ou à moins.

6.Posté par Nosy le 30/01/2017 15:54 (depuis mobile)

Un contrôle de gendarmerie ou un péage ??

7.Posté par roro 61 le 30/01/2017 16:37

Moi je sais que deux abrutis sur ce site , n'ont aucun respect pour un drame dans un pays pauvre , bande de zenfants gatés pourvu que ça dure cette mane qui tombe du ciel ..

8.Posté par Jean le 30/01/2017 17:19

Il faudrait un jour calculer le nombre d'accidents causés par la peur du gendarme, ou simplement l'inattention à la conduite pure, à chercher partout où sont planqués nos racketteurs !

9.Posté par Antillais le 30/01/2017 19:00

Bien répondu Pamphlétaire il y a toujours des donneurs de lecons donc Babar va revoir un peu ta conjugaison ok on sais (t) troisième personne du singulier le (s) c'est pour la deuxieme personne du singulier ceci dit RIP

10.Posté par Maresco le 30/01/2017 19:43

Nous pleurons nos frères et nos sœurs malgaches. Nous pleurons ces enfants qui sont nos enfants.
Kaza misosoko alahelo.

Y a t-il au moins un réunionnais capable de compassion sur cette page de chiens?

1.Posté par COSTA
3.Posté par babar run
4.Posté par fepitie
8.Posté par Jean

N'êtes-vous donc que des animaux? Que la honte vous engloutisse.

11.Posté par klod le 30/01/2017 20:23

RIP et compassion à nos fréres et sœurs malgaches.

12.Posté par klod le 30/01/2017 20:32

merci pamphlétaire de mieux nous raconter cette douloureuse histoire .

13.Posté par Lou le 31/01/2017 00:10 (depuis mobile)

RIP que leurs âmes reposent en paix.
Pour ceux qui ne font que critiquer ci-dessus, je pense qu''ils devraient voir ce qui se passe chez eux avant de juger et dire n''importe quoi.Tous les week-ends il y a toujours des accidents de route à la Réunion

14.Posté par MC le 31/01/2017 01:04 (depuis mobile)

Merci pamphletaire très sympa babar run à koz ou sa pas fė bour lo ki ton monmon Même lo mort i rrespect pu spess démon

15.Posté par tizab le 31/01/2017 10:36 (depuis mobile)

Tres triste en effet mais la peur du gendarme est tres frequent en france aussi et juste le fait de mettre en danger bon nombre de personne merite notre colere

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >