MENU ZINFOS

Le maire de Saint-Paul alerte le préfet sur les établissements scolaires

Le maire de Saint-Paul, Joseph Sinimalé, vient d’adresser une lettre au préfet de La Réunion ce jeudi 22 novembre 2018. L’élu attire l’attention du représentant de l’État sur la situation au niveau des établissements scolaires dans la commune. Voici son courrier publié en intégralité.

Jeudi 22 Novembre 2018

Monsieur le Préfet, 

Dans le cadre de la mobilisation générale contre la hausse des prix des carburants depuis le samedi 17 novembre 2018, des manifestations et des blocages d’axes stratégiques de circulation sont organisés sur l’ile de la Réunion. 

Ces blocages occasionnent de grosses problématiques tant au niveau de la restauration scolaire que pour le fonctionnement des écoles ainsi que pour les transports scolaires. 

Concernant la restauration scolaire, nous devons produire 14 500 repas par jour.

Et, nous sommes dans l’incapacité d’approvisionner les 73 restaurants scolaires de la commune en raison des nombreux barrages qui se dressent sur les secteurs de la commune de Saint-Paul dans la matinée (Villèle, la Saline, la Saline les bains, La Plaine, Bois de Nèfles, Ruisseau, Plateau Caillou, Saint-Gilles les Bains,…).

Par ailleurs, notre parc de véhicules n’est pas prioritaire au sein des stations-services pour l’approvisionnement en carburant et ne dispose plus d’essence pour effectuer les tournées de livraison. 

Enfin, notre magasin central n’a pas pu réceptionner les produits nécessaires à la production des repas. En effet, nos fournisseurs de denrées sont sur tout le Département et ne peuvent pas nous ravitailler pour les raisons citées plus haut. 

Concernant le fonctionnement des écoles, les employés de la commune (ATSEM, gérants, aides cuisiniers, agents d’entretien, surveillants de la pause méridienne) sont dans l’incapacité de se rendre sur leurs lieux de travail en raison du manque de carburant dans leurs véhicules, de l’interruption des transports collectifs et des barrages mis en place par les manifestants. 

Nous faisons face aussi à un risque sanitaire extrêmement important car nos déchets qui sont issus de la production de repas et des classes en fonctionnement ne pourront être ramassés par le Territoire de la Côte Ouest. Cette même problématique concerne les établissements du second degré. 

Concernant le ramassage scolaire, près de 10 000 Saint Paulois empruntent les bus de transports scolaires quotidiennement pour aller à l’école, au collège et au lycée. Or, nous sommes confrontés au risque que les cars scolaires ne puissent pas arriver aux établissements scolaires ou soient dans l’incapacité de récupérer les élèves en fin d’après-midi. 

Face à cette situation d’insécurité physique et sanitaire, nous préconisons de maintenir les établissements scolaires de premier degré et du second degré fermés jusqu’à ce que nous constations une amélioration significative et durable des conditions de circulation sur le territoire de la commune de Saint Paul. 

Nous vous prions d’agréer, Monsieur Le Préfet, l’expression de notre parfaite considération. 

Monsieur le Maire de Saint-Paul 


 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes