Société

Le lycée hôtelier La Renaissance participe à Erasmus

Mercredi 28 Juin 2017 - 09:14

Le programme européen Erasmus fête cette année ses 30 ans d'existence. Le lycée hôtelier de la Renaissance, à Saint-Paul, participe au projet.


Le programme Erasmus (European Region Action Scheme for the Mobility of University Students) est un programme d'échange d'étudiants et d'enseignants à travers le monde entier. Il a été créé en 1987 et permet à des étudiants d'effectuer une partie de leurs études dans un autre établissement scolaire européen. L'Union Européenne a alloué à Erasmus+ un budget de 14,7 milliards d'euros pour la période 2014-2020, ce qui représente environ 1,5% du budget de l'UE.

Le lycée de la Renaissance a candidaté en 2015 auprès d'Erasmus, via son enseignante référente pour les actions européennes et à l'international Sylvie Lebeau, présentant le projet d'établissement EASY (Education and Sustainability for the Young, soit en français éducation et durabilité pour les jeunes).

EASY est un programme sur deux ans (2016-2018), qui consiste d'une part en des échanges transnationaux avec la Bulgarie, la Grèce, l'Italie, la Turquie, et la Pologne, avec l'envoi d'élèves en stage à l'étranger, et d'autre part en un projet interne lié à la sensibilisation au développement durable, notamment par la mise en place d'un jardin bio.

Cinq élèves de CAP et de bac pro et techno sont partis 5 semaines en stage en Italie, à Biella, près de Milan, des stages de pâtisserie, de cuisine, et d'hôtellerie. "La première semaine, ils ont été logés dans la famille d'un élève partenaire, puis en hôtel. Ils sont revenus beaucoup plus matures et avec plein d'expériences à raconter", dit à leur sujet Sylvie Lebeau.
Actuellement, trois élèves de BTS sont en Grèce pour un stage de 2 mois et demi, à Santorin dans les îles Cyclades, dans deux grands hôtels. "Tous trois sont ravis de leurs stages", se félicite Sylvie Lebeau. En 2018, sont prévus des stages en Bulgarie, en Pologne, et en Grèce.

"Les projets Erasmus+ sont un message d'espoir pour l'Europe et les populations. Ils représentent notre volonté de nous rapprocher, notre volonté de vivre, construire ensemble. Même si ce n'est pas tous les jours EASY, nous oeuvrons pour y parvenir, afin de mieux nous comprendre, accepter nos différences, nos particularités, qui constituent notre véritable richesse", dit joliment Sylvie Lebeau.
 




Bérénice Alaterre
Lu 1023 fois



1.Posté par La vérité vraie... le 28/06/2017 13:19

Franchement, félicitation pour cette participation. Dans beaucoup d'établissements outre-mer, et je sais de quoi je parle, les projets ERASMUS sont menés avec des lycées professionnels. Il n'y a qu'à La Réunion, où un nombre anormal de projets est attribué à des lycées généraux privés ou à de gros lycées publics connus (Bellepierre par ex.). Il est temps de mettre en valeur notre jeunesse "professionnelle" qui fait un boulot remarquable avec des encadrants souvent déconsidérés.
BRAVO ! MET ENKOR !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Avril 2018 - 09:07 Le Département fête le nouvel an tamoul 5119