Education

Le lycée Sarda-Garriga a 20 ans, le bon élève veut toujours mieux faire

Lundi 14 Décembre 2009 - 16:00

Il y a 20 ans, au mois d’août 1989, Claude Mazet, proviseur constructeur du lycée, accueillait ses premières classes de sixième. Lors de son premier classement, le lycée Sarda-Garriga de Saint-André, était dernier. Aujourd’hui, cet établissement du second degré est l’un des meilleurs de La Réunion.


La réussite même individuelle n’appartient jamais à une seule personne, mais à une équipe. En 20 ans, il y en a eu du monde aussi bien à l’administration, à la vie scolaire, dans les classes et la cour du lycée que dans les conseils d’Administration.

Que ce soit Claude Mazet, Karl Mussard ou depuis quelques années Jean-Marc Merlo, les proviseurs s’évertuent toujours à mettre en avant le rôle des enseignants, l'équipe éducative, des parents et des élèves dans les bons résultats du lycée Sarda-Garriga, parti de la dernière place du classement des lycées réunionnais, pour se maintenir parmi les meilleurs établissements de l’île.

Dans l’interview que nous avons mis en ligne, Jean-Marc Merlo souligne la place que joue encore la réussite scolaire dans la réussite professionnelle, individuelle et sociale. Le proviseur du lycée Sarda-Garriga de Saint-André met aussi l’accent sur le fait que l’école n’a jamais perdu sa place au niveau de l’éducation.

Jean-Marc Merlo explique dans cet entretien que c’est la perception de l’école qui a changé “car elle est définie par une élite”. Le chef d’établissement du “bahut” de Saint-André insiste également sur le fait que “la réussite scolaire est l’une des passerelles les plus sûres et les plus efficaces pour entrer dans la vie de tous les jours”.

Le lycée Sarda-Garriga a 20 ans, le bon élève veut toujours mieux faire
Jismy Ramoudou
Lu 4112 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >