MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Le longose parasite décortiqué : les collégiens d’Elly niquent le CNRS !


Par Jules Bénard - Publié le Dimanche 7 Juin 2015 à 08:23 | Lu 811 fois

C’est à se demander pourquoi on nous rebat sans cesse les oreilles avec le coût exorbitant de la recherche scientifique…

Voici que des collégiens de l’Est, dûment chapitrés par leur principal Elly (vieille connaissance du temps de Marthe-Robin) viennent de mettre à nu les vertus du longose.

Pour ceux qui ne connaissent pas : les touffes de longose se trouvent au bord des routes, essentiellement dans les hauts. Plante parasite, invasive, nuisible car se propageant au détriment de notre flore endémique.

Le longose offre de très belles fleurs. J’ai même entendu une fois un guide dans un car de touristes sud-africains faire croire à ses passagers que c’était des orchidées !

Nos collégiens de l’Est ont étudié cette plante sous toutes les coutures. Mais au lieu de bénéficier de toutes les installations d’un centre de recherches officiel, ils ont mené leur affaire avec une cocotte-minute, un alambic bricolé par eux-mêmes et un micro-ondes !!!!!

Ils ont alors découvert que cette peste végétale avait bien des vertus, utiles, voire indispensables : des anti-bactériens, des anti-moisissures, des principes thérapeutiques également. Ils en ont notamment trouvé un pouvant s’appliquer comme pesticide non chimique, essentiel pour l’écologie.

Jacques Lougnon disait que si toutes les plantes parasites étaient aussi délicieuses que le goyavier, ce serait formidable. Il sera heureux, là où il est, de voir que nos jeunes l’ont entendu.

Il ne leur reste plus qu’à envoyer le tout, clé en mains, à ceux qui nous gouvernent. Mais ces derniers sont-ils capables de mettre leur orgueil de côté en acceptant les leçons d’une bande de collégiens enthousiastes et démerdards ?

Bravo les jeunes ! Pour vos prochains essais, je vous propose la vavangue ; lo graine galabert (les feuilles et racines sont anti-fièvre, on le sait) ; la patate cochon (y en a plein dans nos ravines) ; la pagotte ; la fraise crapaud ou fraise do lo (immangeable)…

Qui sait, vous y dénicherez peut-être un antidote au mauvais goût musical, une potion contre les politiciens corrompus, un vaccin contre l’ultralibéralisme, ou la solution à la quadrature du cercle.

Vous êtes les meilleurs.

Jules Bénard




1.Posté par KLD le 07/06/2015 22:05

la jeunesse , seul espoir pour bouger le vieux monde sclérosé ,lol !

2.Posté par A mon avis le 08/06/2015 03:04

La pagote (évoquée dans ce texte), "tribulus terrestris" qui produit des petits fruits épineux à pointes très dures, aurait été introduite à la Réunion au 19è siècle, par un importateur d'une grosse cargaison de chaussures qu'il n'arrivait pas à écouler, au temps ou la plupart des Réunionnais marchaient pieds nus ...

3.Posté par aze le 08/06/2015 05:16

c super la technique est bonne pour l agriculture bio . mais j ai pas compris a quoi servait le four micro onde pour l expérience ?

4.Posté par Jules Bénard le 08/06/2015 12:07

A posté 2 "à mon avis" et posté 3 "aze" :

Posté 2 "à mon avis" :
- La pagotte a été importée des Indes par un gouverneur, Germain De Fleurimond-Mulinier. La Compagnie des Indes ayant le monopole du commerce, les colons de Bourbon étaient obligés d'acheter leurs chaussures dans ces magasins, fort cher. Etant pauvres, ils décidèrent d'aller pieds nus. Pour contrecarrer cette désobéissance civile, Fleurimond importa des graines de pagottes dont il ensemença tous les sentiers. AÎe !
Ce gouverneur n'était pas à une exaction près. C'est pourquoi on retrouva un jour son cadavre dans le lieu-dit qui porte son nom...

Posté 3 "aze" :
je suppose que ces collégiens, bien plus calés que moi en maths et en sciences, ont été armés par des profs connaissant leur boulot et les ayant dirigés dans la bonne voie. La preuve...
Pour le micro-ondes je ne saurais vous répondre,monsieur. Mais je salue vigoureusement votre soif de savoir. Bravo !
J'ai saisi à la télé que le micro-ondes avait été mis à contribution, ce pourquoi je l'ai mentionné dans mon article.
Pardonnez mon ignorance crasse de la chose scientifique d'être responsable de mon incapacité à vous répondre.
Je constate juste que ces jeunes, enthousiastes, très bien encadrés, avec peu de moyens, trouvent des remèdes à quelques-uns de nos mots.
C'est pas merveilleux ça, "aze" ?
Ca laisse un peu de confiance en l'avenir, non ?
Je serais heureux de répondre à vos autres commentaires car ils sont frappés au coin du bon sens.

5.Posté par la crise le 08/06/2015 12:14

Post 2
Les pagotes ou (pagodes) ont été introduites par le gouverneur Fleurimont (gouverneur de 1678 à 1680) pour obliger les colons à acheter les chaussures que la Compagnie des Indes avait en stock.

6.Posté par Grangaga le 08/06/2015 14:51

Bèl' de nwitt'........oubli pa té!!!!!!!!!!!

Son dovann' port' sodron- va dia mwin sa momon
Rakètt' konm' karapatt'- bèff' dann' pikan
La ban ô solomon ou koné Flérimon
Krok' park' fé kass' lo rin konm' pagott' lontan

Bèl' de nwitt' y tenir' gryiaz'
Po kouronn' z'anana lé diad'
Zardin l'éta y koz' langaz'
Sou lé zié vid' bann' panié salad'............

Inn' ti l'ès'tré bann' plant' .....invaziv' é nwizib' .....cé sa lo mo.....parské bèl' de nwitt' konm' son nom y di, li fléri la nwitt' li.
Ziss' po di a zot' ke dann' in tan mwin la pansé oci.........Mé la konm' sizé la anglob' lo Flérimon toutt' avèk'...

Jules, otééééé!!!!!!!!!!!! Frèz' "lo diab' " lé bon sa téééé! Konm toutt' z'afèr' y fo agrémantt' a li inn' ti pé, si y mank' dé sèll'.........konm' z'anana lo diab'.......ou finn' manzé??? Tansion la gratèll' aprè.....

Aze!!!!! Ek' tou lé res'pé.....gran......vo mié in mikro-ond' ke in kokott'-minutt'.....non!!!!!!

Flérimon èk' Mal'bar'.....relizièz'man té y fé pa mon ménaz', déza té y interdi pratik' zott' sérémoni an pliss' po sépa kèl' pénitans' zot' té y mars' patt' a tèr'.....Po puni a zott' é fé rantt' a zott' dann' ran.......fé rantt' l'arzan oci...la fé v'ni grin pagott' é la fann' otour' toutt' l'izinn'.
La pa serv' a zott' losson a Flérimon ....astèr' toutt' y mars' karté (si d'zèff') ou y kass' lo rin ( l'es'tré an o ) èk' zott' krok' park'....

Mersi é bravo po lo bann' kolézyin èk' lo profécèr', nou la bézwin bann' bon l'initiatèr' é (tiv') konm' sa...........bon......van a zott.....mé pa lo..... l'éssans' in....lèss' pa li vanté, a mwin y sava dann' in bon né, la pa konm' satt' Mon Santo.....

7.Posté par A mon avis le 08/06/2015 15:50

@ Jules Bénard et @ 5 merci pour ces précisions.
(mon info très imprécise était au conditionnel et j'avais tout faux sur la date)
Remarque : j'opterais pour un seul "t" à pagote. Le débat est ouvert.

8.Posté par la crise le 08/06/2015 16:29

Oté Grangaga, mi croit pas l'avait un bon peu malbar du temps Fleurimont.
Les premières indiennes, des indo-portugaises sont arrivées justement,la même année où Fleurimont a pris ses fonctions(1678). Ces indo portugaises sont considérées comme les grand-mères de beaucoup de Réunionnais. (Thérèse Héros- Geneviève Mila- Sabine Rabelle pour ne citer que celles que j'ai trouvées dans mon arbre généalogique.)
Jules lé plus qualifié que moin li va apporte plus d'éclairage su le sujet.
Post 7 a peut-être raison sur l'orthographe .Moi aussi j'ai mis un seul T ; et j'ai déjà vu aussi le mot "pagode" pour désigner cette plante. Mais peut-être qu'il s'agit de fautes de frappe.
Coça ou dit Jules? salut à toi!

9.Posté par Zorba le 08/06/2015 18:59

Comme d'habitude la petite note d'humour est présente dans le texte de Jules Bénard. S'il fallait rajouter quelque chose, je dirais que le longose (hedychium flavescens) appartient à l'ordre des zingibérales. Dans cet ordre, on trouve aussi le Costus "considéré comme le plus important pilier de la médecine traditionnelle au Tibet". N'oublions pas notre fameux Curcuma, autre zingibérale, qui aurait des vertus cicatrisantes et que nombre de créoles ajoutent au rhum sur le marc qui sert à lutter contre les divers rhumes et grippes. Que nos jeunes découvrent les vertus du longose ne doit donc rien au hasard. Il y a certainement une richesse insoupçonnée dans les plantes, même celles dites invasives, que la nature met à notre disposition.

10.Posté par Jules Bénard le 08/06/2015 19:24

à "pagottes" et compagnie :
j'ai peut-être fait une faute. Je ne sais exactement comment on écrit ce mot. "Pagode" existe aussi, exact.
Merci en tout cas pour votre enthousiasme.
A la prochaine.

11.Posté par Grangaga le 09/06/2015 10:55

"La Crise"; Kan mwin la vi "1600", mi koné mwin té y sarr' gainll' galo....Rèz'man nana dé trwa bougu' konm' zot'.....èk' noutt' bann' profécèr' pli o là po nou.....èk'.....noutt' bann' z'anfan aprann' ankor' in z'afèr', sinon kossa nou sa v'ni.......

Lo "Mémorial' Act" la pass' son noutt' né......a koz'.........Mwin noutt' z'anfan lé instrwi mié noutt' bann' "zombi" va rénié........

Alé san rankinn'!!!!!!!!!! Mé ki ma fouti' sètt' t'wazo là......la koulèr' du drapo fransé il cé mèm' pa........

12.Posté par la crise le 09/06/2015 12:32

Grangaga, je n'ai pas voulu jouer au professeur, mais disons que je ne pouvais pas laisser passer une telle erreur, mais je crois que tu connais certainement aussi bien que moi l'histoire de notre petit pays. Mais tu as raison de dire que nous devons mieux connaître notre histoire et même parfois de remettre en cause ce que nous avons appris. En histoire notamment , certains choses qu'on croyait véridiques, se révèlent pas la suite fausses.
Pour en revenir à l'histoire de pagotes, certains affirment que c'est une légende, que Feurimont n'y est pour rien. Saura-t-on le fin mot de l'histoire?
En tout cas, j'ai appris vers 1963, grâce à mon professeur de collège, l'histoire des pagotes. A cette époque je ne marchais pas pieds nus mais le plus souvent en savates " deux doigts" et ça ne protège pas les pieds contre les pagotes justement. Mi peux assure à ou, que dan' sentiers Bernica, ou bien Plateau caillou, moin la jure plus d'une fois le "kitsamère" l'a sème ça.
Avec tout ça , on est un peu loin de l'article de Jules. J'adresse toutes mes félicitations à ces jeunes et à leurs professeurs.C'est comme ça que la Réunion avance. Et merci à Jules de nous avoir relaté le fait.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes