Courrier des lecteurs

Le journal Le Quotidien s'est ancré à jamais dans le cœur des Réunionnais

Mardi 18 Septembre 2018 - 09:42

Le journal Le Quotidien s'est ancré à jamais dans le cœur des Réunionnais
“Proposer aux Réunionnais un journal qui soit au-dessus des partis. Un quotidien neutre politiquement qui livre une bonne information et ainsi contribue à la paix à La Réunion” c’est la doctrine formulée par « lo marmaille la kour » de St-Louis, représenté en la personne de M. Maximin Chane Ki Chune le fondateur de ce journal.
 
C’est ainsi qu’a vu le jour Le Quotidien de la Réunion, dont le premier numéro est sorti un 13 septembre 1976 dans le paysage de la presse écrite réunionnaise. Ce journal avec l’empreinte de l’oiseau emblématique de l’île de la Réunion, le paille-en-queue qui inspire la liberté, s’est ancré plus que jamais dans tous les foyers et dans le cœur des réunionnais. Aujourd’hui, il s’est encore fortifié et diversifié après quarante deux années d'existence.

Notons quand même, que  son début a été très difficile surtout en 1977, mais sauvé par le soutien de tous les réunionnais ou presque, l’oiseau de la liberté a repris son envol malgré ces vents et tempêtes, pour combler sûrement un besoin.
 
D’ailleurs, pour être au plus près de la population, quatre agences ouvriront ses portes par la suite, au Nord, l’Est, l’Ouest et le Sud, pour que des événements du jour soient racontés dans le journal aux lecteurs Réunionnais qui chaque matin ont toujours soif du panorama complet de l’actualité.
 
Plus de quatre décennies après, le journal continue inlassablement à nous informer librement chaque matin, les activités locales, dans la région l’Océan Indien, Nationale et de l’internationale.  Toutefois, nous observons et c’est temps mieux que les nouvelles locales trouvent une large place dans les titres de la première page, ce qui fait de ce journal aussi une offre remarquable d’éclairage d’abord pour les réunionnais mais aussi pour l’Océan Indien.

Mais parler de l’histoire du journal Le Quotidien, c’est aussi de se souvenir, des pages de  « L’ECHO DES QUARTIERS » dans les années 1990, dont le slogan était « L’Echo un journal fait par vous, pour vous », des pages réalisées par des correspondants bénévoles dans chaque arrondissement dont je faisais parti. C’est aussi aujourd’hui encore, l’incontournable page parfois double, dédiée aux courriers des lecteurs où beaucoup trouvent un espace pour s’exprimer. 

Sans oublier, le passage du journal  noir et blanc à la couleur avec autant des rubriques diversifiées, et aussi avec une continuité numérique. C’est dire que le journal continue sa petite révolution, mais toujours avec la même doctrine voulue par M. Maximin Chane Ki Chune  informer en toute liberté pour une meilleure prise de conscience à faire son opinion.

Aujourd’hui nous pouvons constater qu’après 42 ans de vie, Le Quotidien est un journal qui continue à être apprécié par l’ensemble des Réunionnais et qu’il a pris une place importante dans le cœur des réunionnais.
 
Alors tous ensemble, souhaitons un bon anniversaire au journal Le Quotidien pour ses 42 ans, tout en espérant une très longue vie encore à notre oiseau endémique, le paille-en-queue !

JCC.
Zinfos974
Lu 661 fois



1.Posté par KLOD le 18/09/2018 17:14

fectivement , bravo au Quotidien et longue vie !

2.Posté par un lecteur. le 18/09/2018 19:14

Face au Journal de l'île et de Témoignages, c'est sûr qu'il y avait un vide.
Quant à Zinfos, s'il marche, c'est que quelques fois il nous fait beaucoup rire, et en plus
il ne nous demande pas d'argent (po l'instant).

3.Posté par Kayam le 18/09/2018 23:47

J'y ai écrit quelques petits courriers de lecteurs et ce n'est pas de mon pseudo que je signais... de toute façon, mon pseudo, c'est de la new generation ce qui ne veut pas dire je suis old.
Je prenais mon temps à écrire sur du papier ; je trouve que coucher son écriture sur une feuille apporte du personnel, appuie les ressentis et fait vivre les mots. J'adore le faire encore. La modernité a fait que nous utilisons tous un clavier, mais écrire une histoire, une phrase ou une longue lettre, en prenant soin de son écriture donne un rendu magnifique. En tout cas, moi j'apprécie cette manière et je le fais le plus possible quand je veux dire des choses à quelqu'un.
Et après, je descendais en ville pour acheter un timbre et poster le courrier. J'éprouvais de la satisfaction à voir mon courrier publié et me l'entendre dire par les gens que je connaissais. On achetait assez souvent le journal. Le concurrent aux très grandes pages, on aimait pas trop.
Le temps passe, et malgré qu'il n'y a pas si longtemps, cela ne nous rajeunit pas en 2018 ces souvenirs.

4.Posté par Rhum Quina le 21/09/2018 14:06

C'est lui qui contribua à changer le mode d'information à la Réunion

5.Posté par "" VIEUX CREOLE " le 21/09/2018 18:09

OUI : TRÈS BON ANNIVERSAIRE ET TRÈS LONGUE VIE AU " QUOTIDIEN "!!!

-- Je profite de l'occasion pour rendre un vibrant hommage à son Fondateur MAXIMIN CHANE KI CHUNE !En effet la création de ce Nouveau JOURNAL a provoqué une véritable révolution dans le petit monde monde de pa presse réunionnaise ! Certes il y avait bien un Journal d'opposition qui était l'organe du Parti communiste mais ,il reflétait avant tout les idées et les orientations politiques de cette dernière Formation !! - - -"Le Quotidien" donnait la parole à tous ....Avant lui , deux Journalistes locaux " faisaient la pluie et le beau temps " de l'information : " MAD " pour le Journal-papier et " J.V.D."pour la Radio-Télévision locale !! - --J'ai connu Maximin Chane-Ki Chune et son Frère Michel (aujourd'hui décédé) lorsque j'étais enfant puis Adolescent et je les ai" perdus de vue "pendant quelques années ...
-Ses Parents et leurs Enfants on fui le régime de MAO,quand celui-ci a installé le marxisme- léniniste dans leur Pays d'origine...Certains de leurs Compatriotes n'ont pas eu leur "chance" et n'ont pas pu emmener avec eux Femmes et TOUS les Enfants( qu'ils n'ont plus revus pour le restant de leur vie !!J' ai connu trois d"entre eux dans ce cas dramatique ...
--Maximin est "un Enfant - la Misère" un Gamin à qui un destin malheureux " promettait" un parcours et un avenir difficiles" ,! Jeune ,il n'a pas connu " l’École de la République" et s'est formé tout seul" ,grâce à un courage et une détermination incroyables qu'on ne rencontre pas souvent ....Il est devenu le Créateur d'Entreprises qu'on connaît aujourd'hui ... NUL DOUTE que ses Enfants sauront suivre l"exemple de leur Père ,exemple dont il nous livre le secret dans son livre "le Gamin aux pieds nus"( qu'il a eu raison d'écrire )et que nos compatriotes désireux de mieux connaître l' Histoire de l'île et de tous ceux qui sont venus la peupler ,y faire souche ....devraient lire aussi !!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 15 Novembre 2018 - 11:10 Ils nous prennent pour des cons