Justice

Le jeune rasta vante les mérites du zamal… en travaillant !

Vendredi 2 Février 2018 - 10:05

Correctionnelle Sud - Jeudi 1er Février 2018


C’est une affaire mineure ; mais elle est de celles qui nous ont franchement réjouis depuis longtemps, les collègues et moi, ainsi que l’audience au grand complet. Même la présidente Peinaud n’a pu s’empêcher de rire sous cape devant les réparties loufoques de ce prévenu vraiment pas comme les autres.
 
Jeune, rasta, très sympa…
 
Antonio (il ne s’appelle PAS DU TOUT comme ça) est un jeune rasta pas trop grand, petite trentaine, arborant fièrement ses dreadlocks (c’est la bonne orthographe ?) ramassés sur le haut du crâne. Il est souriant, semble se demander ce qu’il fait là (nous aussi) et a une bonne tête de bon copain. C’est pas lui qui vous vendrait un chat dans un sac, ça se voit.
 
Mais que diable venait-il faire dans cette galère ? Asseyez-vous…
 
Il est accusé d’avoir fait l’apologie du zamal en tant que médicament confirmé par la Faculté. Ce qui est vrai mais à lui, on le lui reproche. Allez comprendre ! Il l’a fait, lors d’une fête foraine, en vendant des tee-shirts arborant diverses expressions aussi drôles qu’incitatives. Style « Keep calm ! » ou encore « Docteur la recommandé »…
 
Il n’a rien fait en missouk car ce sympathique petit bonhomme ne triche pas. D’ailleurs, sa religion le lui interdit, ah ! 
 
Non, il exposait les objets du litige sur des tee-shirts en pleine fête foraine. Où les gardiens de l’ordre n’ont eu aucun mal à lui mettre la main au collet pour la bonne raison qu’il n’a pas cherché à se défiler.
 
Il dit n’avoir aucune conscience d’avoir commis aucun délit que ce fût. Le zamal est connu comme plante médicinale depuis l’Antiquité et même un peu avant. Lui ? Il n’a fait que mettre par écrit et par grafs, sur ses tee-shirts proposés à la vente.
 
Comble du pied-de-nez ux autorités, ses vêtements se vendent mieux que ceux de ses voisins. On comprend mieux son sourire inébranlable… 
 
Il ne s’en fout pas : il sourit
 
Notre jovial ami a déjà été condamné pour utilisation de zamal, voici quelque temps. Ce jeune gars bien élevé ne s’en fout pas, non, pas vraiment… il en sourit.
 
Plus décontracté qu’un boeuf-moka dévalant la Pente-Nicole, il entend le ministère public l’accuser d’être « un marchand du Temple ».
C’est quoi, ça ? Faisant allusion au datura, le ministère public a parlé de « provocation au délit d’usage » du zamal. Il est vrai que la question est en débat en ce moment. Admettons : le substitut n’a fait que son travail, à savoir défendre une loi indéfendable qui taxe les consommateurs. Ce dernier a réclamé une amende de 800 euros.
 
Je dirais juste ceci, monsieur le Substitut : il n’y a aucune mesure entre zamal et le datura. Le second est mortel !
 
Invité à se prononcer sur les réquisitions (pas sévères, soit), notre rasta a commencé par sourire et dire :
"Je ne suis pas un Marchand du Temple. C’est quoi, d’ailleurs ? Je ne suis qu’un vendeur. Je travaille". Un bon point pour ce jeune qui, contrairement à beaucoup, bosse et gagne honnêtement (oui, je sais !) sa vie, lui !
"Qu’est-ce que j’ai à dire, Madame la Présidente ? Que je suis juste un forain. Il est dit dans la Bible que le zamal est… "
 
Là, il aurait mieux fait de se taire : la Bible ne mentionne JAMAIS le zamal. Sinon, dites-moi où !
 
Et aussi, il a fourni à la Présidente Corinne Peinaud une occasion que cette dernière ne pouvait que saisir au vol. Une occasion que cette fine mouche ne pouvait manquer !
 
"Navrée monsieur. (Tapant du plat de la main les petits précis Dalloz devant elle), Je juge avec le Code pénal et celui de Procédure pénale, pas avec les livres Saints !" Ben oui, on n’entreprend pas ainsi Corinne Peinaud qui a de l’esprit et sait te clore le bec au quart de seconde.
 
Mais que l’on se rassure, ce ne fut qu’une escarmouche bien venue dans cette matinée morose.
 
Un avocat ? Pour quoi faire ?
 
Cette avalanche de bons mots et autres réparties nous a mis en joie. Ce jeune rasta sympathique en diable n’avait pas jugé utile de se pourvoir d’un avocat. Pour quoi faire ? Il s’est très bien tiré d’affaire tout seul : le tribunal l’a condamné à moitié moins que ce que réclamé par le Ministère public : 200 euros.
 
S’il casque dans le mois, il bénéficie d’une réduction de 20 %. Entendu dans sa bouche, à mi-voix quand il quittait la salle, réjoui :
"Mi sa paye domain !"
 
Et depuis, que croyez-vous qu’il fasse, notre bonhomme ? Il continue de vendre ses tee-shirts Faut croire que les gendarmes, les policiers municipaux, les malokis n’y trouvent rien à redire : il n’a plus été inquiété depuis.
 
P.S. : Que je vous dise, mes amis… 
 
Le tribunal présidé par Corinne Peinaud n’a fait que rendre justice en fonction des lois qui lui sont imparties. Le substitut Bernard a requis en fonction de ce qu’il doit requérir, à savoir les lois, parfois contestables, soit, de notre putain de république française que je serai le dernier à dénoncer ! Il est le défenseur, ce procureur, de notre société, que diable, notre dernier rempart ! Vous me connaissez, j’ai l’air, comme ça, de me moquer…
 
Vous avez raison, je moque. Mais aidez-moi aussi.
 
Vous voulez un indice ? Le voici mais ça me fait mal de le dire !
 
Pourquoi ? Parce que je suis malade. Grave. Bien grave. Mais alors là, tu ne sais pas de quoi je veux parler?
Jules Bénard
Lu 5751 fois



1.Posté par Jules Bénard le 02/02/2018 10:17

Réponse aux éternels curieux :

J'ai mal aux zygomatiques à force de contempler le spectacle de la connerie ordinaire.

2.Posté par L'Ardéchoise le 02/02/2018 11:33

Mais quel régal !
Tous les ingrédients y sont pour imaginer la scène, et pas besoin de rire sous cape, loin des salles du tribunal.
Le prévenu a acquis toute ma sympathie...

Au fait, n'y a-t-il pas à la Réunion une ou deux marques ayant pignon sur rue qui utilisent cette jolie plante pour des tee-shirts qui ne provoquent aucun scandale pas plus que de condamnation ?

Jules, il n'y a pas encore de lunettes qui auraient été inventées pour soigner ce dont tu souffres, et tu n'es pas le seul à subir ce désagrément......................................

3.Posté par klod le 02/02/2018 11:44

trop drôle Jules !!!!

4.Posté par ti kreol le 02/02/2018 11:44

ce jeune a bien raison. Je comprends même pas que la justice continu de faire chier pour le zamal. Y a pas une amende a payer pour consommation?
Et que la France légalisé le business de la drogue qui rapporte 2,5 millards par an et qui ne connait pas la crise.
Alors certes la France préfère rendre cela illégal pour que cela rapporte plus mais on peut penser qu'en légalisant cette activité créera des milliers d'emploi et rapportera de l argent dans les caisses de l'Etat.
N'oublions jamais que la France fait parti des plus gros consommateur au monde de cocagne, de shit, de beu etc...

5.Posté par RADIO BISTROT le 02/02/2018 13:12

"...les lois...de notre putain de république française..." ??

Dommage, sans ce mot en trop je me serais réjoui de cette lecture

6.Posté par Santa le 02/02/2018 13:15 (depuis mobile)

Si le rhume le whisky le sulbutex l''artane le shit ces Beaucoup mieux que le zamal en plus le zamal ces pas bon ces naturel faut que sa soit sintétizé en laboratoire sinon sa na put charme en plus le zamal sa tue pas quel dommage sinon se serai légal

7.Posté par Veridik le 02/02/2018 15:30

S’il casque dans le mois, il bénéficie d’une réduction de 20 %.

Ce n'est pas le cas uniquement concernant les frais de procédures ?

8.Posté par lollll le 02/02/2018 15:50

En fait à la base les gendarmes / policiers devaient avoir leurs quota à remplir, parce que en temps normal ce jeune ne serait jamais aller devant un tribunal. J'ai souvenirs que Pardon! et d'autres marques font des t-shirts avec du zamal et eux ne sont pas inquiétés. Drôle de "justice", pour une loi qui est absurde, en plus d'être inéfficace.

9.Posté par Lamarque Du Diable le 02/02/2018 14:57

Bin zamalàlatête...

Tjs le ptit qui trinque!!

10.Posté par L’œil dans le triangle le 02/02/2018 15:07

Article tout en finesse, vous savez jongler avec les mots et les subtilités de la langue Française, qui peut décrire une situation et en arrière plan en dénoncer le ridicule.

11.Posté par biloute le 02/02/2018 19:46

Trop drôle! La loi juge tout est n'importe quoi? Trop fort! Si çà se dépénalise on aura toute cette répression pour rien.

12.Posté par King Arthur le 02/02/2018 20:43 (depuis mobile)

"Dieu a donné à l'homme une petite herbe pour nourrir ses méditations" verset 34.

13.Posté par mouton noir le 02/02/2018 21:54

il pourra faire un t shirt aussi avec
'quand ou arrete out zamal ....ou na problème érection ...."

ben oui ...car y a aussi des effets segondére....

sans compter aujourd'hui...la concentration de matiere active est 100 fois plus fort que pendant l'antiquité .....
et Rajoutons aussi ceux qui fume plus d'engrais que de zamal .....car pour faire pousser plus vite..on l aide un peu ...enfin ...certain beaucoup ...trop .....

14.Posté par Grangaga le 03/02/2018 01:00

"Le zamal est connu comme plante médicinale "........konm' .........
.....Bwa d'ranparr'....
L'ékorss' binzwin......
Flèrr' zonn'......
Mazanbron ......
Guéri vitt'........
Zan Robèrr'...........
Liapana...................
Ti ouètt' tou sa là, èk' ankorr' d'ott' .....Plantt' Sakré.....L'Ansyien Tès'taman.......
Rodd' a ou in bon fotograff'......Mann', èk' tou sa là ansanm' la pi pèr'sonn' y tapp' a ou............
Dépoz' la mark' sol'man ou.......... Alé, JAH.......RASTAFARI !!!!!!!!!!!!!!!!!

15.Posté par pipoteur le 03/02/2018 11:29

Jules, la moitié de 800 euros n'a jamais fait 200 euros mais 400!
Il a donc été condamné au quart des réquisitions ;)

16.Posté par Blitz le 03/02/2018 21:52

Là, il aurait mieux fait de se taire : la Bible ne mentionne JAMAIS le zamal. Sinon, dites-moi où ! Bravo King Arthur pour ce petit rappel : "Dieu a donné à l'homme une petite herbe pour nourrir ses méditations" verset 34.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >


Suivez
le Grand Raid 2018
avec ZINFOS974
PARTENAIRE
Au coeur du Grand Raid
70 heures en direct live
Non Stop