MENU ZINFOS
Culture

Le gros coup de gueule de Johnny Sheridan sur "l'omerta" régnant à la SACEM mauricienne


Des artistes mauriciens installés à La Réunion sont remontés contre la Mauritius Society of Authors (MASA). Ils reprochent à cette dernière, l'équivalent de la SACEM française, une gestion opaque concernant le versement des royalties. Certains artistes parlent même de "méthodes mafieuses" de la part de la direction de la MASA, présidée par Gérard Louis, l'ancien leader et arrangeur du groupe Cassiya.

Par Nicolas Payet - Publié le Dimanche 14 Février 2021 à 15:48 | Lu 5123 fois

Installé à La Réunion depuis une vingtaine d'années, l'artiste franco-mauricien Johnny Sheridan - Jean-Claude Permal au civil, frère du ségatier Alain Permal - est connu pour avoir été un des premiers à enregistrer un séga en langue anglaise. Il est également l'auteur d'une reprise de la célèbre chanson de Pierre Rosely, "Mary Lou", toujours en anglais.

Depuis notre île, où il poursuit sa carrière artistique longue de près d'une cinquantaine d'années, Johnny Sheridan a décidé de dénoncer toute "l'omerta" qui règne autour de la MASA. Inscrit depuis 1995 à la création de la structure afin, dit-il, "de soutenir la structuration de l'industrie musicale" de l'île soeur, le producteur dit ne "pas être le seul artiste de l'île Maurice" à ne jamais avoir vu la couleur de ses droits d'auteur, et ce malgré plusieurs passages sur les plateaux télévisés ou radiophoniques mauriciens, sans compter les nombreuses représentations à l'étranger.

"Pour s'inscrire à la MASA, on nous avait demandé une contribution de 100 roupies et jamais depuis 1995 la direction ne m'a contacté pour me présenter les relevés de compte", dénonce Sheridan.

Ce dernier espérait beaucoup de la nomination de Gérard Louis à la tête de la MASA, en attendant de la part de l'ancien leader du groupe Cassiya qu'il fasse un peu de ménage au sein de la structure. Un espoir qui a vite été déçu...

"Sa gestion aurait dû être indépendante"

Ses textos et e-mails envoyés au patron de la MASA sont restés sans réponse à son plus grand regret. Ce dernier souhaitait faire un point sur ses droits d'auteur afin de faire don de ses royalties à des associations de défense des personnes porteuses de handicap ou aux enfants dans le besoin dans l'île soeur.

Après avoir menacé de dévoiler sur la place publique cette question des royalties non perçus par des artistes mauriciens, Johnny Sheridan recevra finalement une réponse de la part de la MASA fin 2020, lui assurant que son dossier était en cours d'instruction. Depuis, "c'est silence radio", déplore Johnny Sheridan. Pour lui, ces non-dits autour de la gestion de la Sacem mauricienne découlent directement "de la mainmise gouvernementale" sur la structure, "alors que sa gestion aurait dû être indépendante selon mon point de vue".

"Je trouve ça scandaleux d'exploiter des artistes qui tournent beaucoup dans les hôtels à Maurice ou à l'étranger et qui n'ont jamais touché ce qui leur était dû", s'emporte le producteur, qui ne mâche pas ses mots envers le board de la MASA, dénonçant au passage "le clientélisme" de cette dernière. "Pour moi ce ne sont pas des voleurs mais des escrocs". Le message est passé...

Johnny Sheridan l'assure, sa démarche n'a pas pour objectif "de se faire connaître". "J'ai eu la chance de faire une grande partie de ma carrière à l'international. Si c'était pour faire le buzz je serais resté en métropole ou à La Réunion. Mais comme beaucoup n'osent pas s'exprimer à ce sujet, je n'ai aucune retenue à le faire", clame l'artiste, qui espère avec sa démarche donner "un gros coup de pied dans la fourmilière et éveiller les consciences".

Malgré plusieurs relances, nos demandes d'information sont restées sans réponse de la part de la MASA.
 




1.Posté par JORIELE974 le 14/02/2021 16:28

shéridan ici ce n'est guère mieux combien de radios et patrons de boites de nuit bottent en touche les déclarations les droits des artistes il y a que réunion première qui joue le jeu le reste ce n'est que du vol, la sacem devrait interdire et faire saisir le matériel de ses escrocs ambulants c'est du vol que du vol rien que du vol. Chez toi à l'île maurice c'est du piratage à outrance combien de petits artistes mauriciens se font arnaquer sur port louis , quatre bornes des ventes piratées sous le manteaux dieu seul le sait les artistes des îles ne roulent pas sur l'or beaucoup sont obligés de travailler ou de toucher le RSA, le mot artiste ce n'est que décors sous les tropiques.

2.Posté par klod le 14/02/2021 17:40

la sacem a réglé ses droits à KAYA et sa famille ???????????????????????????????????????????,

Kaya , assassiné par le gouvernement mauricien , BLESSED KAYA , yes I . ?

un point positif , on essaie de rester positif en ce système hypocrite ????????? non , oui , HIN ? ?

; à Maurice on peut manifester sans tire à vue des "forces de police" , ce n'est pas le cas aux comores aux seycheilles , aux maldives , à mada ………. ,

qu"en pense la COI ?

la COI , le semblant démocrate hypocrite de nos "institutions" , y compris de la run …………


bien kontan de nos fréres et sœurs de l'Océan Indien , nos proches , au niveau "géographique" ........................…. ben , n'est il pas ? .

de la démocratie dans l'Océan I indien , à paraitre, à compte d'auteurs .

3.Posté par klod le 14/02/2021 18:34

aller :

parlons de démocratie en l'Océan indien , la Réunion bien que française, fait partie de l'océan indien , NON ?


on oubliera les "certains réunionnais " qui ont déblatéré depuis tant d'années " la réunion c'est la France" ………… les sectaires des sectaires .

certes , certes ………….

mais comme tous les ex colonies iloises du pacifique en passant par les antillles , les ex iles colonisées ( et oui , n'en déplaisent à certains , "making history" , comme disait un dalon , LKJ ... ) ont une culture , "en plus" , de la culture grandissime des colons ( en ce sens , merci à la culture française , riche , s'il en est !),
mais la RUN ce n'est pas que "la France" c'est aussi une ile créole , avec tout ce que cela implique §§§§§§§§§§§§§§§ .

en cela , la Réunion , ce n'est pas que "la France" , en plus d'etre français , et de bénéficier de la culture française , nous avons la chance de bénéficier d'une culture cosmopolite et multiculturelle …………… ce qui fé peur à nos natios ……….

je dis ca , pour les comiques qui "penseraient" que je regrette quen la run soit framçaise , c'est mieux de le dire , …………. bien content d'etre français , mais respect aux autre iles ( Maurice Seychelles , Mada , Comores ) qui n'ont pas choisi ce "chemin" mais le dure chemin de l'indépendance !!

mais que voit on , une espèce d'institutions dite " COI" , qui s'en fout de la démocratie en l'océan indien qui s'en fout que "les comores " , "les maldives " ne soient pas des états démocrates ……………..

aller, les manifs à mada font des morts , ………… les manifs à morice , non ?


tout cela pour dire que les institutions dites "civiques" comme la COI sont hypocrites …………….. cette COI ne dit rien sur le contexte politique de siles ,, pov COI !
oui , à Maurice et à la RUN ont peut manifester sans avoir peur d'etre tuer , ( sauf KAYA , blessed ) , ailleurs NON


de la démocratie en l'Océan Indien ?


permettais moi d'etre plus "sensible" à ce qui se passe autour de moi plutot à ce qui se passe à 10 0000 km de moi …………………….


d' un espace océan indien démocratique : des maldives à la charia , en passant par la base nucléaire militaire US et du devenir des chagossiens ………….. de la démocratie dans l'océan indien

à chacun ses indignations . perso , les povs marmailles avec masques à la run , je m'en fous …………………… c'est dit !

4.Posté par Inconnu974 le 14/02/2021 18:41

Bonjour, pardon poste 01 il faut se renseigner avant de se généraliser Azot radio dans le sud tous les six mois envoie sa diffusion de l 'antenne à la sacem et plus le spré et je peux vous dire que ça coûte pas un euro leur facture.

5.Posté par klod le 14/02/2021 18:55

pour etre claire :

cette institution dite COI, est hypocrite : rien sur sur les régime de maldives et des comores ………………..

ah oui , la coi fait des arrangements économiques /////////////////

la coi est une institution qui ferme les yeux ......….


en tant que citoyen réunionnais , donc , français , je me permets de donner mon avis sur l''hypocrisie de nos "institutions " ( merci l'esprit civique inculqué à nos "jdeuns" …………….!!) : pareil pour le consulat chinois à la run / bravo la démocratie en chine !!!!!!!!!!!!!!!!!


je dis ca , je dis rien !

6.Posté par seb le 14/02/2021 22:01

Mr Pierrot Dupuy,
Toujours des banalités sur Maurice pour koï....
L'île à ce jour qui à confiné son peuple pour éviter les conneries que nous subissons...
Faites des vrais articles avec des vraies journalistes...

7.Posté par JORIELE974 le 14/02/2021 22:16

inconnu bravos à vous mais vous n'êtes pas nombreux à payer des droits à la sacem il est normal de payer, les artistes doivent vivre de leur art beaucoup de radios ne payent pas faîtes parler les artistes ils pourront vous parler de la répartition.

8.Posté par Olivier le 15/02/2021 00:33

Artiste mauricien = esclave

9.Posté par Ouais... le 15/02/2021 07:08

Un grand coup de pied oui, mais pas dans la fourmilière, sûrement plus dans son derrière...en plus si ou fait désordre, regarde Robert, caroupaye, mongin, boyer... Avant dénoncer, faut déjà prévoir le circuit, que vous devez emprunter pour fuire, sinon laissez tomber.

10.Posté par Ouais... le 15/02/2021 07:12

Vrais journalistes ? Pourquoi venir insulter, ces personnes chez eux ? Il y a pléthore de site d info orienté dans toutes les directions, ou on peut aisément, adhéré à leur philosophie...

11.Posté par Nico le 15/02/2021 07:57

Je viens d'apprendre que selon différentes études d'ONG
La Réunion est classée 3ème département le plus corrompu de France.
Être insulaire à de beaux avantages mais il semble de horribles inconvénients.
On a sans doute les leaders qu'ont méritent cependant.

12.Posté par Candide le 15/02/2021 09:00

Parlons de la Sacem de La Reunion,
Étant Dj pendant des années à l'ile de La Reunion, au début les responsables de la Sacem me demande de remplir une feuille de droit d'auteur tous les jours et je me suis attaché avec tout le sérieux possible car DJ et musicien en même temps, je défends cette profession
Quel fût mon étonnement quand tout d'un coup , la Sacem me demande de ne plus remplir les feuilles des droits d'auteurs mais c'est au patron ou gérant des boites de nuit de payer une somme forfaitaire tous les mois
Question , qui en beneficient et pour quoi autant l'opacité ?

13.Posté par Pensée OUTREMER le 15/02/2021 09:07

A ce propos, allez sur FACEBOOK. Un débat a été lancé par le KARTEL Prod concernant la musique réunionnaise et mauricienne. Le séga!

14.Posté par JORIELE974 le 15/02/2021 11:01

les producteurs sont aussi véreux ils se sont fait du fric sur la tête des artistes les belles années 70 à FIN 90 fabrication des cassettes derrière le studio ne payant pas les droits mécaniques à la sacem les cds piratés par les producteurs ils sont connus ce sont des tueurs d'artistes , ils ont gagnés des sous sur la tête de ces artistes mais ça c'était avant , la vente physique est morte beaucoup de studios fermeront leurs portes et tant mieux!

15.Posté par Gramoune le 15/02/2021 11:03

Si on est français ET mauricien, pourquoi ne pas aller râler à Maurice ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes