Education

Le grand jour pour le Bac

Jeudi 16 Juin 2011 - 06:56

La traditionnelle épreuve de philosophie, véritable fleuron de l'Education nationale française, donne le top départ ce matin du baccalauréat 2011. Mais avant ce jeudi 16 juin, bien des intervenants ont préparé les sujets délivrés aux milliers de lycéens de terminal de l'Académie de la Réunion. Lumière sur un an de boulot.


Le grand jour pour le Bac
Les épreuves générales du baccalauréat commencent aujourd'hui. Même si le point de départ solennel reste, par tradition l'épreuve de philo, de nombreuses sections de lycées professionnels ont déjà commencé hier certaines épreuves spécifiques à leur dominante.

Ce matin pourtant, seule la partie émergée du travail des petites mains de l'Education nationale transparaîtra aux élèves. Les sujets distribués aux candidats ce jour sont l'aboutissement d'un processus qui a débuté... il y a un an.

Petit retour en arrière. Nous sommes en mai 2010. Le ministère de l'Education nationale répartit l'élaboration des sujets pour la session de l'année suivante entre les académies. Cette répartition concerne les sujets "normaux" et de "secours" des sessions ordinaires et de remplacement de la métropole, des DOM-COM et des différents groupements de pays étrangers (pour les milliers d'élèves dont les parents sont expatriés). En philosophie par exemple, plus d'une centaine de sujets sont élaborés par différentes académies.

Aucune rémunération

En juin, dans chaque académie, les divisions d'examen mettent en place des commissions d'élaboration et de choix de sujets dont la présidence est confiée conjointement à un inspecteur général de l'Education nationale et à un universitaire. Les membres de ces commissions sont des professeurs de lycée, désignés par le recteur, sur proposition de l'inspecteur pédagogique régional compétent et choisis dans des établissements représentatifs, par leur diversité, de l'ensemble du tissu scolaire de l'académie. La participation à ces commissions ne donne lieu à aucune rémunération. La composition et les travaux de ces commissions sont strictement confidentiels. A cet égard, hormis les deux co-présidents, aucun des membres de la commission ne doit être informé de la destination des sujets à préparer.

De septembre à décembre, chaque commission élabore plusieurs sujets. L'inspecteur général ou son représentant veille au respect des instructions réglementaires et assure le cas échéant la coordination entre les commissions d'une même discipline.

Les "professeurs d'essai", tout un métier

De décembre à janvier, chaque sujet est soumis séparément à deux professeurs (n'ayant pas participé aux travaux de la commission) chargés de les traiter dans un temps inférieur à celui donné aux candidats. Ces enseignants, les "professeurs d'essai", doivent donner leur avis sur la faisabilité et l'intérêt du sujet et repérer d'éventuelles erreurs.

De janvier à février, les sujets sont modifiés, si nécessaire, pour tenir compte de l'avis des professeurs d'essai. Pour chaque sujet, les deux co-présidents préparent et remettent un dossier au recteur composé : d'un sujet rédigé dans sa forme définitive, de rapports des professeurs d'essai, enfin d'un rapport des co-présidents attestant de la conformité du sujet à la réglementation en vigueur. Le sujet est ensuite fléché : sa destination est connue. Il servira soit en tant que sujet normal ou de secours, pour la métropole ou pour les centres d'examen de l'étranger pour les élèves expatriés.

En avril-mai, les sujets sont ensuite imprimés ou transcrits en braille dans chaque rectorat ou à l'Imprimerie nationale, mis sous pli, conditionnés en cartons et stockés dans des locaux sécurisés.

En juin, quelques jours avant les épreuves, les sujets sont acheminés vers les centres d'examen et stockés dans le coffre du proviseur jusqu'à l'heure de l'épreuve. La suite se dessine entre les murs des 30 lycées d’enseignement général, technologique et polyvalent, ainsi que des 15 lycées professionnels de l'île.

Lycéens, à vos stylos...
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1271 fois



1.Posté par noe974 le 16/06/2011 11:17

Bonne chance aux jeunes qui passent ce matin leur BAC !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter