MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Le grand effondrement ou l’apocalypse annoncé


Par ​Lounys SAIBI-VEERAPERMAL Vice-Président du Think-Tank TRANSITIONS - Publié le Mercredi 29 Juin 2022 à 13:41

Alors bien même que 2017 instiguait les fondations d’un Ordre Nouveau, il devenait dès lors impossible de prévenir des évènements futurs, de la teneur de ceux-ci, ainsi que des alternatives pouvant décliner les problématiques relatives auxdits évènements.

« Impossible n’étant guère français », Nombreuses et Nombreux furent Celles et Ceux qui, à cette date, annonçaient, de par les travaux réalisés, l’éventualité d’une gargantuesque pandémie, d’un conflit armé sur sol européen, d’une tentative de coup d’état fasciste aux États-Unis, ainsi que d’une révolte citoyenne en France.

Exécrant les lanceurs d’alerte prévenant Foules et Nations des maux à venir, les Peuples choisirent de vertuer le déni de réalité, au détriment de la Raison, Esprit des Lumières devenu Pilier sociétal de notre Pays.

A titre collectif, notre Civilisation nie quotidiennement la réalité qu’est celle du réchauffement climatique, l’Effondrement prochain de la biodiversité, la menace grandissante d’un conflit nucléaire à échelle mondiale, le manque d’eau, la meurtrière pollution de l’air, l’hyper-inflation galopante, les très prochains variants et virus s’en allant très certainement impacter nos chemins de vie.

A titre personnel, nous refusons d’admettre notre soumission aux plaisirs éphémères et matérialistes promu par le Suprême Léviathan: le Marché.

Esclaves de nos conforts de vie, nous refusons de reconnaître de simples faits, lesquels statués notions indubitables de l’évidence.

Pour exemple, l’Humain peine à reconnaître que fumer, manger du sucre, supporter la proximité de certains sujets, sont choses mortelles. Nous refusons d’admettre qu’un proche s’en va très certainement nous trahir, que nous sommes inévitablement esseulés, définitivement condamnés à mourir.

Tel le chef d’un parti réfutant la défaite qu’est la sienne au suffrage universel, préférant par cela s’inventer un « glorieux » et « durable » avenir, tel l’entrepreneur réfutant l’inévitable faillite de son entreprise, tel le salarié refusant de reconnaître qu’il mène une vie dite aliénée, laquelle ne pouvant être réformée que par le courage et les moyens matériaux, nos Sociétés exècrent la réalité de l’Effondrement, louant la dystopique matrice qu’est « le Nouveau Monde ».

Pourquoi diable faisons nous cela ? La réponse se résume à un mot, une notion, théoriquement connue de Toutes et Tous, alors bien même que méconnue quant à son usage au sein du rouage relatif à l’ingénierie sociale : la Peur.

La Peur visant à présentement assumer les conséquences immédiates ; La Peur de résoudre les problématiques environnantes, et, par cela, la Peur d’Agir ; La Peur de reconnaître le simple fait que nous ne sommes que simples mortels destinés à mourir.

Aussi devons -nous urgemment taire la futilité émotive au profit de la divine Raison.

En effet, le déni de réalité, en plus que de bâtir une réalité alternative des Esprits, mène à d’alternatives décisions, lesquelles dénuées de sens et lucidité.

Afin de taire cette réalité travestie, aujourd’hui plébiscitée d’une très large partie de la caste médiatico-francophone, nous devons nous risquer à prévenir de quelques évènements, lesquels relatifs aux cinq prochaines années.

A défaut que d’argumenter quant aux Jeux Olympiques, ou bien même, à la Coupe du Monde 2022, nous parlerons ici des risques s’en allant impacter les régents, gouvernants et régaliens établis.

En effet, nous devrons inévitablement faire face à 7 risques majeurs :

1. Une Famine Mondiale : Statuée comme inévitable, cette catastrophe annoncée se veut avoir débutée, aujourd’hui très largement accentuée par le conflit russo-ukrainien.

Privant le Globe de nourriture et engrais durant deux ans, le conflit indiqué se soldera par la suite en famine, laquelle ne manquera pas que d’entraîner la mort de millions de personnes.

De massifs mouvements de population verront également le jour, à moins que nous n’aidions les diverses contrées du globe statuées « tiers-mondistes », à disposer d’un moyens autonomes quant à la nutrition.

2. Une Pénurie de matières premières : Il est une vérité générale que les matières premières soient d’une rareté déconcertante. En cette même logique, il est une évidence que la demande se veut être grandissante, la Consommation devenue « Dogme » des Foules et Populations.

Question / Bémol : Que se passe t il lorsque les chaînes d’approvisionnement se veulent progressivement détruites ?

3. La Crise Climatique : Certitude avérée, inversion des pôles entamées, la crise climatique aura très certainement raison de notre décadente civilisation.

Pour exemple, le très récent rapport du GIEC alerte quant à l’atteinte du point de non-retour, dans notre capacité à maîtriser notre température de la planète.

Il est par cela primordial que les dirigeants actent de novatrices et contraignantes mesures, afin que prospère la vie, ainsi que l’Humain.

4. Une nouvelle Pandémie : Considérée comme probabilité absolue, l’arrivée d’une nouvelle pandémie guette nos sociétés, considérablement meurtrie des confinements, couvre-feux et restrictions précédemment actés. De multiples scientifiques alertent quant à l’étrangeté du prochain variant s’en allant impacter notre existentialisme. Saurons nous prémunir nos populations des virus et variants à venir ?

La Démocratie se verra t elle préservée de la très prochaine crise sanitaire ?

5. Un Krach Boursier suivi d’une crise financière mondiale : A défaut que de résoudre les crises, nous préférons colmater les trous, croulant sous une dette n’ayant de vertu que d’accroitre sa valeur. Les dettes publiques devront ainsi supporter une masse d’intérêts toujours plus élevés.

Résultat : Nations et Ménages rendus insolvables, tandis que les entreprises endettées crouleront sous les successives faillites.

La crise financière entraînant la mort des classes moyennes, et, par cela, un prompt retour à la féodalité d’antan, une crise sociale déferlera sur le pays.

6. Crise et Révolte du système éducatif / hospitalier français : Résultant de la crise socialo- financière précédemment traitée.

7. Une inévitable guerre avec la Russie : Nombreuses et Nombreux sont celles et ceux stipulant le fait que le conflit russo-ukrainien soit à son apogée. Phare erreur analytique, ledit conflit débutant tout juste, et, par cela, étant sans l’ombre d’un doute amener à considérablement durer.

Diverses et Multiples sont les Crises que nous pourrions aisément ajouter, à l’image de la crise du monde agricole, de la justice, des médias, de la Démocratie, ...

L’Histoire n’a de cesse que de nous instruire quant à la tragédie qu’est sienne.

Durant les 05 prochaines années, de nombreux évènements menaceront l’Esprit Citoyen, le niveau de vie, ainsi que les libertés publiques et la Démocratie.
       
Afin de prévenir celles-ci, il est un devoir et non plus un droit, que de choisir des dirigeants conscients, raisonnés, unificateurs, ce, afin que prospère l’Architecte de Raison qu’est la Vie.




1.Posté par Davidgoliath le 29/06/2022 14:12

LSV revient en pleine forme, les idées sont là mais c'est tellement confus par l'usage de tournures et de mots pompeux qu'on y perd vite son latin.

2.Posté par JeanLouis le 29/06/2022 14:21

Très intéressant! Ce jeune a l’air brillant!

3.Posté par Grangaga le 29/06/2022 14:38

Nou koné sol'man, ke satt' nou koné...déza...
Nou pé pa konètt' satt lé....zamé arivé...
Pour'tan...

4.Posté par Darvils le 29/06/2022 14:42

l'histoire est un éternel recommencement, parce qu'il y a des hommes abusés de pouvoir sont devenus fous !!!!!

5.Posté par Domito le 29/06/2022 14:54

Une lumineuse analyse éclairante de notre avenir au sein de décortiquantes problématiques qui se veulent attirantes de ce qui attend celles et ceux qui ne peuvent objectiver les défis qui implacablement et inexorablement concerneront les nombreux citoyens et les nombreuses citoyennes de nos continents constamment tiraillés, tiraillées entre l’avoir plus en quantités innommables et celles et ceux qui se suffisent d’une pinte de riz, d’une queue de morue, bref en quelque sorte et pour ainsi dire pour faire court sans rallonger la sauce, celles et ceux qui trouvent leur raison non du côté de Kant ou de Descartes mais du côté équilatéral parce que l’isocèle n’est plus de mise que représentent la sobriété et la résilience.

6.Posté par Apax le 29/06/2022 15:45

Qu'il est rassurant de savoir le pourquoi du comment ! La peur posée en hypostase ; toute à la fois le motif et le moteur de nos conduites quasi suicidaires. Notre veulerie nous aveugle et notre peur nous désarme et partant, nous sommes seuls responsables de notre situation qui nous mènera droit en enfer au cours de ces cinq prochaines années. "Pourquoi diable faisons-nous cela ? précisément parce que le Diable se cache dans les détails et qu'en creusant un peu la peur seul ne suffit pas à expliquer (disons à comprendre) cette course à tous les excès dans la consommation et le divertissement. Nous sommes presque huit milliards à penser, comme on nous l'a appris dès l'enfance, faire notre place au soleil dans une compétition exacerbée dont les règles sont généralement truquées (inégalités de naissance, d'origine, etc.) et les résultats gratifiants pour les happy few. Quid de l'immense majorité perdante qui hésite entre la résignation et la révolte (les gilets jaunes). Non ce qui semble advenir hic et nunc, c'est le désintérêt d'un grand nombre de personnes pour la chose public et de son corolaire le bonheur du plus grand nombre.
Face aux sept risques majeurs que vous nous proposez, couplés aux neuf limites planétaires, dont certaines sont atteintes et se décuplant dans un effet systémique imprévisible, alors effectivement nous passons de la peur à l'effroi en rêvant effectivement que des aspirants dirigeants mettent leur peur de côté, non pas pour se faire vacciner, mais bien pour "activer, selon l'heureuse expression, "l'architecte de raison qu'est la vie".

7.Posté par A mon avis le 29/06/2022 16:10

Lounys qui se prend pour un penseur, ne fait "qu'enfoncer des portes ouvertes", dans un langage qui se veut prétentieux, mais qui n'est qu'un charabia de français approximatif.

8.Posté par A Mon Avis 2 le 29/06/2022 17:09

Charabia savant! Reconnaissons à ce Lounys une plume ainsi que de novatrices idées!

9.Posté par Alice le 29/06/2022 17:10

Une nouvelle tribune qui a du chien. Je ne connais pas ce personnage mais trouve qu’il raisonne bien et écrit poétiquement. Bravo!

10.Posté par DetectivConan le 29/06/2022 17:13

J’aime lire les tribunes de ce Lounys!
Le langage est sachant mais les idées brillantes. Chapeau!

11.Posté par Biendit le 29/06/2022 18:24

Pas mal. Ça change des écrits habituels du courrier zinfos!

12.Posté par A mon avis le 29/06/2022 22:25

@ 8.Posté par A Mon Avis 2
charabia savant = oxymore !

Novatrices idées dites vous ? Lesquelles ?

13.Posté par A mon avis le 29/06/2022 22:31

@ 10.Posté par DetectivConan

" Le langage est sachant " = charabio à la Lounys !

Et quelles sont donc ces idées que vous trouvez si brillantes ?

14.Posté par L'Ardéchoise le 29/06/2022 23:50

Quelle cacographie, qui commence dès le titre (apocalypse, c'est du genre féminin...) !

15.Posté par Domito le 30/06/2022 05:10

@post 13

Les hauturières réflexions de Lounys brillent au sein du marasme et de la vacuité de l'ambiante pensée malgré les commentaires bathyscaphériques qui n'honorent pas loin s'en faut leurs auteurs, auteures, autrices. La caravane de l'analyse systémique et structurée passe dans le désert menée de main de maître par ce brillant jeune et fier caravanier et les nombreux roquets, nombreuses roquettes aboient férocement mais ce ne sont que des chants du cygne, de la cygnette qui jamais au grand jamais ne pourront concurrencer ce monument de la pensée locale qui déploie son oeuvre dans de nombreux et épais écrits destinés à éclairer chacun et chacune.

16.Posté par Omarie le 30/06/2022 09:59

"il y avait un jardin qu'on appelait la terre, il brillait au soleil comme un fruit défendu [....]
Il y avait un jardin grand comme une vallée, on pouvait s'y nourrir à toutes les saisons sur la terre brûlante ou sur l'herbe gelée et découvrir des fleurs qui n'avaient pas de nom [...]
Où est-il ce jardin où nous aurions pu naître, où nous aurions pu vivre insouciants et nus ? où est cette maison toutes portes ouvertes que je cherche encore mais que je ne trouve plus ? "
Georges Moustaki, chanson écrite en 1970 " pour les enfants qui vivent entre l'acier et le bitume, entre le béton et l'asphalte et qui ne sauront peut-être jamais que la terre était un jardin ".
" Le poète a toujours raison, il voit plus loin que l'horizon et l'avenir est son royaume..." Jean Ferrat

17.Posté par Omarie le 30/06/2022 10:16

Oups.!!! " le poète a toujours raison, qui voit plus haut que l'horizon et le futur est son royaume". Jean Ferrat, extrait de la chanson "la Femme est l'avenir de l'Homme".
Le poète a la vision et l'avenir lui donne Raison.

18.Posté par A mon avis le 30/06/2022 11:34

@ 15.Posté par Domito

Belle imitation de la glose du vice président d'un think tank imaginaire et de sa vacuité conceptuelle.

19.Posté par polo974 le 30/06/2022 14:54

tournures alambiquées pour présenter des banalités (certes trop occultées par les politiques) et des "nostrad'amuseries"...

et il y en a qui se pâment devant ce gloubi-boulga semi-précieux...

et même un qui fait de la surenchère stratosphérique avec son bathyscaphe (c'est ma contribution, je laisse méso, thermo, iono et exo dispos pour ceux voulant rajouter une couche ou 2... (mais je me réserve l'héliosphère)).

allez, au hasard: que vient foutre l'inversion des pôles (magnétiques) ici? ce sera un truc tout à fait naturel et trèèès lent (en milliers d'années), pas comme le réchauffement anthropique qui va 100 fois plus vite que la musique. c'est donc complètement doublement crétin de mettre ces 2 trucs côte à côte.

20.Posté par Omarie le 30/06/2022 15:38

Le déclin de l'Humanité est bien entamé. De grands penseurs, philosophes, scientifiques, écrivains, poètes...l'avaient annoncé il y longtemps. Ils étaient pris pour des fous ou de vulgaires prédicateurs. Depuis l'ère industrielle suivie de l'ère technologique et nucléaire, le déclin poursuit une course effrénée au rythme de l'activité humaine toujours plus intense, de l'exploitation débridée des richesses de la planète par les grands monopoles, d'une mondialisation outrancière qui enrichit les riches et affame les pauvres, du capitalisme cynique qui nous dicte ses lois relayé par des gouvernants soumis, inconsistants et corrompus. Ce sont ces mêmes gouvernants et toute la clique de bien-pensants qui cherchent à nous culpabiliser et nous donner des leçons d'éco-responsabilité et de solidarité.

21.Posté par L'Ardéchoise le 30/06/2022 17:03

A mon avis, vous devriez lire le 13 entre les lignes...

22.Posté par L'Ardéchoise le 30/06/2022 17:06

A mon avis, mille pardons, mon doigt a fourché et le post est parti avant que je ne puisse rectifier.
Ce n'est pas votre commentaire qu'il faut relire, mais celui du 15, un multi pseudos habitué à nous tartiner de fiel...

23.Posté par Omarie le 30/06/2022 19:05

Je voudrai ajouter, pour l'auteur de l'article : c'est sûr que la menace d'une famine mondiale est à prendre au sérieux mais la relier avec le conflit en Ukraine, c'est prendre un raccourci. Si famine il y a demain, ce sera une des conséquences désastreuses du pillage des ressources planétaires par les puissances occidentales et les États-Unis. Ce sera le résultat de la voracité des holding, pour la plupart américains, qui détiennent le monopole du marché mondial agro-alimentaire. Tous les dangers qui nous guettent et que vous énumerez dans votre article, ont bien été engendrés directement ou indirectement par cette politique d'ultra-libéralisme sauvage et insolent vis à vis du monde entier.

24.Posté par Olivier le 03/07/2022 01:25

Vous manquez cruellement de simplicité, j'ai lâché la lecture au bout du 2ème paragraphe.
Avez-vous quelque chose à vous prouver par rapport à la langue de Molière, vu vos origines ?

25.Posté par L’or des choses le 05/07/2022 10:10

@22 moi j’aurais écrit groupie plutôt que cygnette. Toujours votre obsession des multi pseudos.
Moi qui venait lire Lounys pour le plaisir, je retombe sur la chevrière toujours à donner des leçons.
Il faudra vous y faire, il y a d’autres Zinfonautes que moi et vous n’êtes pas la garante de la haute tenue du site, loin s’en faut.

26.Posté par Outrée le 05/07/2022 14:00

Il faudra bien que la direction de Zinfos se penche sur votre cas et celui de quelques autres qui passent leur temps à dénigrer et dissuader les nouveaux venus à rester sur ce site. Je vous ennuie peut être à étaler aux grands jours vos quatre vérités mais au final vous me soûlez à trouver normal de dévaloriser le créole.
Si j’utilisais le même langage fleuri que vous, je serais tenté de vous dire d’aller… et finalement vous n’en valez pas la peine.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes