MENU ZINFOS
Faits-divers

Le gramoune en larmes condamné pour l'agression sexuelle d'une jeune


Un homme de 75 ans était jugé devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis ce vendredi pour agression sexuelle sur une femme de 31 ans.

Par - Publié le Vendredi 11 Juin 2021 à 16:50

C’est l’histoire d’une amitié improbable entre un homme de 74 ans et une femme de 31 ans. Une relation à priori platonique au vu de la différence d’âge et du fait que la femme soit homosexuelle. Elle a commencé en 2019 et a pris fin lors d’une soirée alcoolisée chez lui en mars 2020. L’après-midi arrosée entre plusieurs amis avait débordé jusque dans la nuit. La victime s’était alors assoupie, en maillot de bain, dans le lit.
 
L’homme que la victime considérait comme un "père" et "grand-père" a fini par lui imposer des baisers sur la poitrine et un cunnilingus alors que, saoule, elle lui aurait demandé d’arrêter. 
 
Il s’agit de "flashs" qu’elle aurait eu après cette soirée. De plus, le lendemain matin, elle s’était réveillée sans bas de maillot. "Sur le moment, elle n’avait pas conscience de ce qui était en train de se passer", explique son avocat, Me Yannick Carlet, devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis ce vendredi.  En effet, le gramoune en béquille est jugé pour agression sexuelle. Selon la procureure, le prévenu aurait "profité de la situation et de la vulnérabilité de la victime qui présente un récit constant". Lui, évoque la provocation de la jeune femme. 

La stabilité de la victime soulevée par la défense
 
Les émotions étaient difficiles à contenir pour le prévenu qui a avoué "être allé trop loin". Pour sa défense, son avocate a rappelé les circonstances de la rencontre des deux protagonistes. Il s’agissait d’un couple de voisines qui ne pouvait rester à leur domicile, faute de moyens. Il les avait donc accueillies chez lui, leur offrant sa chambre alors que lui dormait sur le canapé. "Un homme qu’elle jugeait déjà comme ayant un petit côté pervers mais elle va quand même habiter chez lui ?", demande Me Amel Khlifi-Ethève. Elle met en cause le comportement de la victime, rappelant la description de l’expertise psychiatrique : "Souffrant d’une instabilité émotionnelle et affective et une ambivalence émotionnelle qui vacille entre attachement et rejet".  Cela avant de rappeler une procédure en cours dans laquelle la victime accuse le mari de sa sœur de viol. 
 
Entre sanglots et tremblements, le gramoune au casier vierge a ajouté : "Je n’ai jamais eu de problèmes avec personne". Il a été condamné à 15 mois de prison avec sursis.


Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par babar le 11/06/2021 18:06

je ne savais pas qu un homme pouvait " imposer " un cunnilingus a une jeune femme

2.Posté par Éléphant pervers le 11/06/2021 18:58

Ben ouais Babar, le prévenu reconnait lui-même être allé trop loin mais pour pour vous elle aurait été consentante. C'est là où on se dit que "certains" se soutiennent entre eux.
Pff !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes