Politique

Le gouvernement soutiendra l'évolution statutaire de La Réunion à une seule condition

Mercredi 18 Avril 2018 - 18:46

La Réforme des institutions voulue par le Gouvernement d’Edouard Philippe est à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale ce mercredi après-midi.
 
Sur le volet Outre-mer de cette réforme, la ministre Annick Girardin a répondu à la "question au gouvernement" du député Thierry Robert.
 
La ministre s’est voulue claire dans sa prise de position concernant le fameux amendement Virapoullé qui a permis, en 2003, de verrouiller toute évolution institutionnelle de La Réunion, contrairement au souhait des autres DOM d'Amérique.
 
"Si c’est porté par l’ensemble des parlementaires"

"Le président de la République a déjà exprimé son ouverture à ce sujet, a tout d’abord rappelé Annick Girardin. A l’heure de la différenciation dans l’exercice des compétences, et de la relation de confiance renouvelée que le premier ministre confie aux territoires, il n’est pas question que le gouvernement impose un choix. (…) Le gouvernement soutiendra une mesure qui serait portée par les parlementaires pour faire évoluer le statut de La Réunion et vous aidera, si c’est porté par l’ensemble des parlementaires, à faire que La Réunion revienne dans le droit commun de l’article 73", a affirmé Annick Girardin, qui a insisté sur le fait que, pour elle, "le droit doit s’adapter à la réalité des territoires".
 
La perspective de l’évolution, ou pas, de l’amendement Virapoullé n’a donc pas fini d’enflammer le banc des parlementaires réunionnais.

---
Cet après-midi à Saint-André :
Virapoullé: "Ils peuvent aller pleurer pour demander la suppression de mon amendement"

ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 7213 fois



1.Posté par Saintleuavenir le 18/04/2018 20:52

M. Thierry Robert veut la suppression de l'amendement, dit amendement Virapoullé, de la constitution. Quel est son objectif? Nos aînés, certains de nos jeunes se sont battus pour que les réunionnais occupent des postes à RESPONSABILITÉ, que les réunionnais puissent vivre dans des conditions dignes. Ils ont réalisé un profond travail de maîtrise des règles du jeu d'un système complexe. Aujourd'hui nous recoltons les fruits de ce travail. Par ailleurs, nos élus "neufs", Thierry robert - jean Hugues ratenon - ... jouent aux apprentis sorciers..... Quid de la confiance, de la sécurité, de la stabilité, .... pour des éventuels investisseurs? Quelle est la situation de Saint-Leu? Bel exemplaire de catastrophe.... Alors que veut le réunionnais? Aux réunionnais de répondre.. ..

2.Posté par Jean Rigole le 18/04/2018 21:02

Thierry Robert veut la suppression de l'amendement Virapoullé parce qu'il veut être président de La Réunion. Et Ratenon sera notre 1er ministre...

3.Posté par Marc le 18/04/2018 21:34

1. De la stabilité? On parle d'adaptations qui, pour être effectives, nécessiteraient une délibération du Conseil régional, un contrôle préfectoral, un décret en Conseil d'Etat (et donc un contrôle du Conseil d'Etat sur l'habilitation même), des mois de travail pour être adoptés en séance plénière du Conseil régional et enfin la validation du document final par une loi ad hoc (et on rappelle que toutes les lois doivent faire l'objet d'une étude d'impact du gouvernement et sont soumises avant examen à l'avis du Conseil d'Etat). Franchement, si toutes les normes suivaient un processus aussi contrôlé, la loi serait mieux écrite.

4.Posté par Supérieur hiérarchique ! le 18/04/2018 21:38 (depuis mobile)

Que veut il le supérieur hiérarchique du préfet ?
Être calife à la place du calife bien sûr, pouvoir faire ses petits arrangements et autres magouilles.
Qu''il commence déjà par régler ses dettes en tous genres avant de vouloir s''occuper de la Réunion

5.Posté par Nicolas le malouin le 18/04/2018 22:40 (depuis mobile)

Deputés et senateurs ont la.capacité par des amendements, d'adapter les lois au territoire ultra marin dont ils sortent...qui a lu un amendement.voté pro reunion par thierry, jean hugues, jean louis...?

6.Posté par cmoin le 18/04/2018 23:29

A post 1 Vous n'avez rien compris,ou alors vous êtes lobotomisé par les politiciens.

7.Posté par alcide le 19/04/2018 00:57

La Réunion, devrait ainsi coûter un peu moins d'argent aux contribuables français pour se rapprocher des standards régionaux ...La madagascarisation de la Réunion est en marche...

8.Posté par youssef boutrefas le 19/04/2018 02:41

en voyant encore cette assemblé on dirait y'a pas d'union européenes personne n'est convaincu
mais monnaie unique.
donc on doit rectifier le titre au lieu de dire ''union européenes'' on dira
''l'euro unique'' c'est mieux comme ça chacun gardera sa chasse gardé fiscale..


9.Posté par Marc le 19/04/2018 02:43

5. Il faut quand même tenir compte du fait que faire adopter des amendements quand on n'est pas du groupe majoritaire (et à fortiori de la majorité) est très difficile.

10.Posté par Georges974 le 19/04/2018 08:12 (depuis mobile)

Moins les pas politicien imagine Mrs T Robert et Mrs Ratenon y fait nout lois nous les mort y veut dire nous retourne en arrière les nouveaux politiciens de la réunion devrait proposé des choses nouvel c pas le cas désolé pou zot ...😡😡

11.Posté par Fidol Castre le 19/04/2018 09:07

Débat sans intérêt. Pourritures et corrompus d'outre-mer ou pourritures et corrompus de métropole, quelle différence ?

12.Posté par den le 19/04/2018 09:16

je ne defends pas RATENON mais c est le seul deputé qu on voit sur le terrain a defendre toutes les causes ...meme perdues.
contrairement aux autres deputés que vous avez elus qu on ne voit jamais ....euh si si ils vont mettre leur museau dehors juste 1 mois avant les elections.

13.Posté par la part des choses le 19/04/2018 09:19

virapoullé la toujours voulu ,pour lui et ses enfants et son clan politique pti't train vie bourgeios bounty.A quoi serve le conseil départementale rien .La région a l' argent de l'europe ,la feder , et les impots de toute sorte ,pourquoi ne pas décentraliser le département vers la région ,ça ferais moin d'argent gaspillé.PRENONS LE CAS DES ROUTES , les routes communales responsabilités des communes ont votent des bugets pharaonique pour boucher des trous, et quelques fois c'est de l'argent de la région.LES ROUTES DEPARTEMENTALE responsabilités du département souvent des millions votés sans aucun résultats l'exemple du pont de sans-soucis qui n'as jamais été livré,jusqua présent, et une portion de route départementale du bois de nèfles de st paul qui a été voté dans les annés entre 1994et 1998 qui n'as jamais été réaliser ,et c'était voté a 2 000 000de francs a l'époque.ld'autres exemples ,décentralise tous les agents communaux ,département ,a la région et ça feras plus de mutation pour les agents qui travaillent, dans des communes loin de leurs domiciles.il y a plein d'exemples qu'une seule assemblée est encourageant. En ce moment comme c'est la région qui vote ,en commission permanente,pour subventionner des communes ,des associations ,des entreprises,des lyceés etc...etc...etc... etc..... attend que la cours des comptes pour controler, comment les crédits ont été utilusés.IL devrait avoir une commission de controle stritc, sous l'autorité du procureur de la république pour controler tous les crédits votés par les conseillers régionaux.La ,comme il est , c'est la cacaphonie ,la région ,communes ,département débloquent de l'argent des contribuables a tort et a travers sans controles strict ,qui fait quoi ,on ne sait pas, si c'est bien ou pas ,que virapoullé i veut ou lu veut pas vive une seule assemblée, pour gèrer l'argent avec un bon controle des autorités .

14.Posté par la plage tanou !!! le 19/04/2018 09:34

nou lé ché nou

15.Posté par miro le 19/04/2018 09:37

Les portes de l'hôpital psychiatrique de saint Paul sont-elles fermées ? il est urgent de les ouvrir pour accueillir certaines têtes politiques chaudes, pour ne pas dire en court-circuit irrécupérable... (suivez mon regard )

16.Posté par momo le 19/04/2018 09:55

je propose l INDEPENDANCE pour l ile

17.Posté par Mi connait lire le 19/04/2018 10:10

à faire que La Réunion revienne dans le droit commun de l’article 73", Cela veut dire que la Réunion n'y était pas, dans ce droit chemin. A cause de quoi?; De cet amendement. A cause de qui; Virapoullé.

18.Posté par JORI le 19/04/2018 11:19

9.Posté par Marc le 19/04/2018 02:43
Super cumulard didix robertix alors sénateur avait réussi à faire voter l'amendement visant à réduire le budget du RSMA pour le bien des réunionnais!!.

19.Posté par RADIO BISTROT le 19/04/2018 14:44

droit commun et octroi de mer .... ça va ensemble ou pas ?
A quand l'abrogation de cette taxe illégale ???

20.Posté par gaston le 19/04/2018 16:39

Est ce que l 'amendement de virapoullé y empêche la justice de fouillé dans son patrimoine , si c 'est le cas c 'est mafieu , corrompu , et il va continuer a s 'enrichir et toujours .

21.Posté par Patrimoine le 19/04/2018 22:29 (depuis mobile)

Qu'on se renseigne sur le patrimoine de Vira et ses proches (fric, affaires et terrain) vous serez surpris.

22.Posté par Marc le 20/04/2018 13:20

18. Au sénat, où son groupe était majoritaire.

23.Posté par Marc le 20/04/2018 13:21

19. En quoi l'octroi de mer est il illégal???

24.Posté par vincent Caramante le 26/04/2018 11:51

La grande manœuvre des élus consiste à masquer et à truquer leurs responsabilités dans ce marasme économique et social de La Réunion.
Rappelons les données : plus de la moitié de la population vivant sou le seuil de pauvreté, 35% de chômeurs, dont 47% chez les moins de 25 ans, 116 000 illettrés, la généralisation de la corruption, la montée de la violence, de la délinquance, de la prostitution, de la drogue, de la colère grandissante des familles, obligées de voir leurs enfants diplômés, ou non, s'exiler, pendant que les postes de cadres sont occupés par des personnes bénéficiant de réseaux communautaires, ou par des familles et amis des politiciens décadents.
En quoi tout ces phénomènes négatifs sont liés au statut ? En rien. Les rouages économiques au profit des monopoles et de la classe politique sont les véritables sujets de détérioration des rapports sociaux.
En comprenant ces mécanismes, les Réunionnais prennent conscience de la très grande malhonnêteté des leaders politiques locaux.
A la fois, ils ont peur d'affronter la colère populaire, se déchargent sur le statut, en espérant qu'une nouvelle gouvernance pourra les mettre à l'abri de leurs responsabilités.
Bien que la majorité de la population admet que nous subissons un fonctionnement administratif colonial, elle sait pertinemment que malgré l'échec de l'égalité citoyenne, l'administration judiciaire et institutionnelle la protège de toutes dérives extravagantes des petits roitelets et seigneurs féodaux que sont les élus.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter