Océan Indien

Le gouvernement envoie en renfort 102 policiers et 42 gendarmes à Mayotte

Jeudi 2 Juin 2016 - 15:37

L’État a décidé de prendre en mains la situation à Mayotte. Les ministres de l’Intérieur et de l’Outremer, Bernard Cazeneuve et George Pau-Langevin, ont confirmé ce jeudi la création d’une nouvelle antenne du GIGN dans le 101e département français, empêtré depuis plusieurs mois dans une grave crise sociale et migratoire.

Un plan global de sécurité, contenant 25 mesures et reposant sur trois axes, a été dévoilé à la suite de la conférence "Plan Mayotte, Sécurité Pour Tous".

 

La Police nationale affectera par ailleurs, dès cet été à Mayotte 102 policiers. La Gendarmerie nationale nommera de son côté 42 gendarmes pour "permettre des interventions rapides et adaptées aux situations les plus sensibles".

"Les moyens maritimes et aériens seront renforcés pour lutter plus efficacement contre l’immigration clandestine" écrivent les deux ministres dans un communiqué commun, sans oublier les radars permettant la détection des embarcations utilisées par les passeurs qui "seront modernisés".

Le Préfet de Mayotte et le Procureur de la République "réuniront aussi souvent que nécessaire un état-major de sécurité" qui se chargera de définir des objectifs précis. Cet état-major organisera notamment des opérations de prévention et de sécurisation autour des établissements scolaires et hospitaliers. De plus, "la lutte contre les cambriolages sera renforcée" poursuivent les ministres.

De nouveaux partenariats, avec un volet jeunesse important, seront aussi noués avec la société civile afin de prévenir les actes de délinquance. "Des mesures seront déployées en faveur des jeunes non scolarisés", terminent George Pau-Langevin et Bernard Cazeneuve.
Lu 6873 fois



1.Posté par Eno2016 le 02/06/2016 16:19

Remettre ces gens dans le droit chemin !
Vive nos Forces de l'Ordre !

2.Posté par NEMO le 02/06/2016 16:23

Des écrans de fumée pour cacher des discours creux, sans saveur ni odeur, comme faisaient ses trois prédécesseurs, bizarrement guadeloupéens eux aussi,... décidemment, madame Pau-Langevin qui est guadeloupéenne et qui pourtant dans son ministère des antilles (...) a des collaborateurs mahorais et réunionnais, n'en a rien à cirer de Mayotte dont les élu-e-s comme à La Réunion ont eu tort de soutenir l'élection du président normal, adepte de la méthode Coué, qui se complait à déclamer à longueur de journée que La France va mieux (?!), alors que ses Amis ultra-gôchistes de la CGT, ne pensent par leurs agissements irresponsables qu'à la couler !!!

* VIVEMENT L'ALTERNANCE EN 2017, AVEC L'ELECTION D'UN VRAI MINISTRE DES OUTRE-MER COMPETENT ORIGINAIRE DE LA REUNION : MONSIEUR DIDIER ROBERT !!!

3.Posté par austrodoudou le 02/06/2016 17:25

Didier robert compétent comme ministre des outremer ouf ouaf !!!!!! nemo arrêtez de croire que la Réunion est le centre du mode !!!

4.Posté par MBJC le 02/06/2016 17:40

Le détachement de Mayotte à l'ensemble de l'Archipel est l'oeuvre d'un ancien Président qui depuis vit aux crochets de l'Etat, Giscard d'Estaing... Pourquoi de ne pas faire appel à lui pour régler ce problème :
http://www.franceinfo.fr/emission/histoires-d-info/2014-2015/quand-la-france-separa-mayotte-des-comores-1974-11-06-2015-04-10
Par ailleurs merci à Sarko pour la départementalisation de Mayotte dans un but purement électoraliste... Ce gouvernement n'est certainement pas le meilleur que nous avons eu mais je crois qu'il faut de temps en temps remettre certains points sur les "i". Ne refaisons pas l'histoire... Souvenirs, souvenirs...

5.Posté par polo974 le 02/06/2016 17:59

avec ou sans héroïne ? ? ?

6.Posté par Mayotte: Zone prioritaire de sécurité et Zone Franche...en 2025 ? (GS) le 02/06/2016 18:50

Depuis 2012, Mamoudzou devrait être une Zone Prioritaire de Sécurité comme le sont, par exemples, les villes de Cayenne, Kourou et Pointe-à-Pître,
Aujourd'hui, ce n'est toujours pas décidé en haut lieu. Pourquoi ?
Et depuis longtemps, les zones rurales de Mayotte devraient être des Zones Franches pour y développer l'activité économique en milieu rural, et déconcentrer le chef-lieu.
Là aussi, ce n'est toujours pas le cas. Pourquoi ?
PS :
Je le sais, Mayotte est un département sui generis, et sera peut-être un vrai DROM qu'en 2025.

7.Posté par Michel le 03/06/2016 09:39

Demander au gouvernement français de "remettre de l'ordre" à Mayotte, alors que c'est la France qui est à largement à l'origine du désordre qui règne dans cette région (à Mayotte depuis 1841 !) c'est comme demander à un bouc de donner du lait !
Tant que les pays impérialistes (les pays riches, ex-colonisateurs) tels que la France mettront en coupe réglée la planète, tant que les dictatures seront en place dans ces pays dominés par l'impérialisme, il n'y aura aucune avancées pour les pauvres et les exploités, aucun avenir pour la jeunesse.
La seule solution à terme, c'est que les travailleurs et les jeunes balayent le pouvoir de ces potentats locaux soutenus par les pays impérialistes et installent le leur pour répondre aux besoins élémentaires des populations.

8.Posté par Grangaga le 03/06/2016 11:17

VGE.... Prézidan.......Noutt' bann' Mémé y arr' sortt'....morr' vivan...po rev'ni santt' a nou "Ti flèrr' fané".
Sarkozy....Promié miniss'......Wi, wi......èk' son bo tak'si ......Sarko wann'....konm' zot' y vé......
Didier Robert...Miniss' l'Outt' Mèrr'....EAU.....arr' pardon!!! Emiratt' Arabb' Uni........
Lo veu l'ansanm'....du mwin lo bann' z'animo....Noé, èk' toutt' satt' li amènn' dan son l'Arss' ...Réyonèz' sora rès'pèkté....

9.Posté par romain le 03/06/2016 13:38

La France n’a qu’à supprimer le droit du sol pour dissuader les mères de famille comoriennes qui abandonnent leurs enfants à Mayotte dans l’espoir qu’ils auront la carte d’identité française à leur majorité étant donné qu’ils sont nés à Mayotte. En attendant, comment font ils pour survivre ? Ils agressent, volent, cambriolent. et sont déscolarisés.

10.Posté par sylvainr le 03/06/2016 13:39

Mayotte est l'illustration concrète de ce qui attend le territoire de l'hexagone dans les très proches années qui viennent. Le processus a déjà commencé et il s’amplifiera donc jusqu'à ce que l'exaspération s'exprime par des réactions peu glorieuses mais inévitables.



La France est en train de creuser sa tombe en tentant d'accueillir toute la misère du monde.



Il ne faut pas le dire trop fort car les anesthésistes qui nous gouvernent, dans leur propre petit intérêt et en refusant de voir plus loin que le bout de leur carrière, n'approuveront pas que soit dévoilé ce secret de polichinelle.



Quel est le bilan des (faux) représentants du peuple qui se sont succédés aux manettes de la France durant des dizaines d'années ? Pas terrible !



Nous avons des terroristes nourris avec le sein de la France, la délinquance chouchoutée par des mesures angéliques, la dette qui explose et plombe l'avenir de nos enfants, le code du travail qui nous transforme davantage en esclaves kleenex, la réduction des aides au financement de notre santé avec des médicaments moins remboursés, les poisons mis dans nos assiettes par la recherche du profit maximum et la liste n'est pas close.



Sarkozy viendra peut-être achever le malade qu'est la France car le choix dans les urnes n'existe pas et forcément l'un des deux partis abonnés au pouvoir s'imposera avec des mensonges, comme d'habitude grâce à leurs gros moyens de communication renforcés par la complicité des trop nombreux journalistes "faiseurs d'opinions". De vrais complices sans état d'âme !



Lorsque nous aurons touché le fond, il sera trop tard pour réagir et nous ne sommes pas loin du point de non-retour

11.Posté par quentini le 03/06/2016 13:47

Inquiétant la situation à Mayotte avec une immigration et une natalité incontrôlée, des femmes qui font beaucoup d'enfants et qui ne travaillent pas.

12.Posté par christophe le 03/06/2016 13:57

@4.Posté par MBJC. Je suis d'accord avec votre commentaire. Mayotte représente une grosse charge pour les contribuables;

13.Posté par Sortons de la France le 03/06/2016 14:55

La crise mahoraise n'est que l'une des expressions de l'incapacité qu'a l'Etat colonial à gérer ses colonies.

14.Posté par Aina le 03/06/2016 15:56 (depuis mobile)

Je veux votre email pour je puisse vous envoyer cette info merci.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues