MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Le gouvernement envisage la diminution des allocations familiales


Par - Publié le Lundi 18 Février 2013 à 16:10 | Lu 2243 fois

Le gouvernement envisage la diminution des allocations familiales
Selon le "Journal du Dimanche", le gouvernement envisagerait de soumettre les allocations familiales à l'impôt ou bien encore les baisser "d'un milliard l'an prochain puis de 1,5 milliard supplémentaire l'année suivante". Dans ce cas, "les allocations seraient plafonnées ou accordées sous conditions de ressources comme cela est déjà le cas pour la prestation d'accueil du jeune enfant (paje) ou les allocations", ajoute l'hebdomadaire.

Autres mesures d'économies, selon le "JDD", le gel des retraites et la réduction des aides aux entreprises.

Le gouvernement chercherait à ce que les pensions du régime général progressent moins vite que l'inflation. "S'agissant du régime général l'objectif de Bercy est d'économiser environ 1 milliard d'euros dès 2014" puis de 6 à 7 milliards à horizon 2020, écrit le journal.

Dans son rapport annuel publié mardi, le premier président de la Cour des Comptes, Didier Migaud, avait recommandé que l'effort de redressement budgétaire de la France porte désormais plus sur des réductions de dépenses, après l'augmentation des recettes. Pour l'heure, on est à 2/3 d'augmentation des impôts et taxes, pour 1/3 d'économies des dépenses de l'Etat.

Mais même dans cette part d'économies préconisées par Didier Migaud, il convient encore de faire la différence dans les économies réalisées sur le dos des Français, comme ces baisses annoncée des allocations familiales, et celles qui pourraient être réalisées en diminuant le train de vie de l'Etat, en diminuant par exemple le nombre de fonctionnaires ou en revoyant leur système de retraite bien plus intéressant que celui du privé.

Mais là aussi, François Hollande a fait son choix : il préfère mille fois pressurer encore un peu plus l'ensemble des Français plutôt que de toucher à ceux qui l'ont élu...


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par TEGO le 18/02/2013 16:13

" des allocations familiales " , la belle affaire vous donnez au premier président de la Cour des Comptes, Didier Migaud de vendre l'H20 salé d' HOLLANDE en bocal , il le ferait . Les allocations familiales sont la nouvelles PUB des socialistes " Kaviar " si on veut rendre service à la société et à mon île il y a 300 milles habitants de trop .... Les Socialistes trouvaient l' érèr ?

2.Posté par té temps !!! le 19/02/2013 09:56

Qui pourrait m'expliquer le commentaire de TEGO ...

3.Posté par MARCO POLO le 19/02/2013 10:06

Didier Migaud est Président de la cour des comptes (qui comprend ,il faut le souligner ,une majorité confortable d'hommes de droite) IL N'EST , NI MINISTRE DES FINANCES ,DU BUDGET ...OU DE QUEL AUTRE POSTE GOUVERNEMENTAL !! IL A FAIT UNE PROPOSITION AU NOM DE CETTE COMMISSION . A MA CONNAISSANCE ,ELLE N'A JAMAIS ETE REPRISE PAR LE GOUVERNEMENT !!! Faut-il ,continuellement, alimenter par des suppositions , le climat morose de la société française qui s'est installé depuis quelque temps déjà et s'est aggravé avec la crise qui perdure un peu partout dans le monde ??? SI CETTE PROPOSITION "BRUTE" ÉTAIT PRISE , CE SERAIT UNE TRÈS MAUVAISE DÉCISION !!!!

4.Posté par 97400 le 20/02/2013 16:19

l'allocation familliale devait etre reservé pour les moins aisés tous ceux qui gagnent bien leur vie devraient etre taxés normal

5.Posté par hervet le 22/02/2013 08:17

Merci à Marco polo pour ce message d'éducation populaire
La Cour des Comptes n'a aucun pouvoir, sinon de faire connaître les abus, et fautes de gestion des deniers publics . Aux citoyens et aux élus d'en tirer les leçons!
Les chambres régionales ont également ce rôle. Sainte Marie à la Réunion est bien placée pour le savoir si on en croit les dernieres infos de cet organisme de contrôle.

Quant aux allocations familiales, il y a peut être qqs réformes à faire par exemple quand on sait que 10pour cent des familles qui mettent un enfant à la creche coutent moitié moins cher que les 10 pour cent des familles aisées qui ont une "nourrice à la maison et qui peuvent déduire les salaires versés de leurs impôts pour l'embauche de cette nourrice
Un rapport est demandé au Haut Commissariat à la Famille pour les mois qui viennent
Si l'attribution des allocations familiales n'est pas accordée au-delà d'un plafond de revenus ce ne sera pas trop douloureux pour les ménages ayant ces revenus , situation qui de plus leur permet d'avoir des réseaux familiaux qui apportent l'aide que les plus défavorisés n'ont pas et qu'ils tirent de l'existence des services publics qu'il est nécessaire de développer pour la petite enfance ,ainsi que les écoles maternelles publiques. :pour les moins de 3 ans.C''est ainsi que l'on réduit les inégalités
H.HERVET, prdt UFAL-974

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes