MENU ZINFOS
National

Le gouvernement dévoile les contours de sa réforme du code du travail


Le Premier ministre Edouard Philippe et la ministre du Travail ont livré ce mardi les grands axes de la réforme du code du travail promise par Emmanuel Macron.

Par Zinfos974 - Publié le Mardi 6 Juin 2017 à 18:37 | Lu 2188 fois

Muriel Pénicaud et Edouard Philippe ont présenté le projet issu des discussions de ces derniers jours avec les partenaires sociaux
Muriel Pénicaud et Edouard Philippe ont présenté le projet issu des discussions de ces derniers jours avec les partenaires sociaux
Le gouvernement a rendu public ce mardi la lettre de cadrage de son projet de réforme du code du travail. Une publication des ordonnances "avant la fin de l'été" est envisagée par le gouvernement.

Cette lettre de cadrage est divulguée quinze jours après le début des discussions avec les syndicats, entamées le 23 mai.

Jusqu’au 28 juin, date à laquelle les ordonnances seront présentées en Conseil des ministres, le gouvernement continuera de consulter les partenaires sociaux en deux phases, du 9 juin au 21 juillet puis d'août à début septembre, selon son programme de travail dévoilé ce mardi. "Nous ne serons pas d'accord sur tout mais nous devons avancer", a déjà tenté de déminer le Premier ministre en présentant le projet gouvernemental.

Les premiers axes de réforme porteront sur la "nouvelle articulation de l'accord d'entreprise et de l'accord de branche", la "simplification et le renforcement du dialogue économique et social et de ses acteurs" et "la sécurisation des relations de travail". 

Ces champs couvrent plusieurs promesses de campagne du président Emmanuel Macron, notamment la "barémisation des dommages et intérêts" attribués par les prud'hommes en cas de licenciement abusif. Le document de travail vient confirmer par ailleurs que la suppression des cotisations salariales sur l'assurance maladie et l'assurance chômage sera "effective dès le 1er janvier 2018", et "financée" par une hausse de la CSG.

La réforme du code du travail sera suivie par celle de l'assurance chômage, dont l'ouverture aux indépendants et démissionnaires sera "progressivement mise en oeuvre à compter de l'été 2018", puis par celle des retraites, dont la "rénovation" sera également discutée en 2018. 





1.Posté par KUNTA KINTé le 07/06/2017 06:31

Ce gouvernement , rouge , rose bref arc en ciel est entrain de nous prendre pour des GOGO .
Attention au revers de la médaille après ces élections législatives ,

Les mêmes causes produisant les mêmes effets, dans l’attente d’une vague de fond sur le plan économique qui inversera la courbe du chômage, nous risquons de subir la vague de fond sur le plan social qui renversera cette classe politique arc en ciel où 20 Millions d'électeurs à la présidentielle le 7 mai , ont voté contre le système politique du Front National ( M. Le Pen ).

na un zour i appel domin ... Suis contre le système politique de la République En Marche ( E. Macron )

2.Posté par verolia le 07/06/2017 09:02

Aucune confiance , le pire est à venir avec l'aide des opportunistes En Marche...

3.Posté par Homère d Alors le 07/06/2017 09:19

Ça c’est la version soft pour ne pas effaroucher les électeurs pour les législatives.

4.Posté par GIRONDIN le 07/06/2017 10:47

Pourquoi des législatives si ils ont déjà décidé ?
Ceux sont les ministres et président qui votent les lois ?

5.Posté par La vérité vraie... le 07/06/2017 11:06

Le Parisien a révélé la vraie version. Votez Macron ! Moi je vote définitivement T. Robert ! Ce pays ne mérite pas les députés France insoumise. Je ne veux qu'un chose que tous les électeurs Macron soient les premiers à payer la politique qui s'annonce et ILS VONT ASSUMER. Qu'il détruise tout ! Puisque c'est son vrai projet...
Explosion de la pauvreté sous 2 ans, mobilité des cadres qui vont devenir de vrais mercenaires (les patrons en voulant tuer les plus petits salaires vont se retrouver à négocier des salaires mirobolants pour des cadres moyens sous prétexte qu'ils peuvent désormais prétendre à l'indemnisation chômage - qui au passage seront diminués pour tout le monde).
PUTAIN ! Vous l'avez voulu...parfait vous l'aurez la misère pour vos enfants ! Moi je m'en fou, la mienne est déjà en situation. Mais alors vous autres macronistes, je vais me faire un plaisir de vous aider à démolir le pays. La prochaine fois, les sans-dents voteront avec leurs cerveaux plutôt que d'écouter ceux des journalistes bien-pensants payés une fortune pour soutenir le petit banquier (et qui ne seront pas touchés par ses réformes). A au fait...les retraités qui touchent à partir de 950€ vont trinquer avec l'augmentation de la CSG...bien fait pour eux aussi ! Payez tous, ça vous apprendra !
VIVE MACRON ! VIVE LA DESTRUCTION ! VIVE LA MISERE SOCIALE !

6.Posté par ANTHECHRIST le 07/06/2017 11:16

Comme le souligne Homère d'Alors ils endorment les gens avec un discours "rassurant" dans les grandes lignes mais ne vous y trompez pas leur programme se résument à sodomiser les travailleurs et soigner les enculés de patrons, la Penicaud "ministre du travail" la bonne blague de Macron, cette morue n'était ni plus, ni moins que le bras droit de Gattaz au medef. Alors voté bien ou préparer la vaseline parce que si en marche obtient la majorité au législative vous n'avez pas fini de souffrir...

7.Posté par Le Jacobin le 07/06/2017 11:23

C'est une logique , en période de croissance de plein emploi, les syndicats obtiennent des avancés pour les salariés, le Patronat est le maillon faible car l'employé retrouve de facto un emploi le lendemain, en période de récession du travail, crise économique comme aujourd'hui, le Patronat tente de reprendre les acquis concédés sachant qu'il sera emmené à négocier dès la reprise économique, perdre en avantage.

La nature humaine est faite de dualité rapport de force défiance: la montagne et la Mer, l'homme et la Femme, Patronat salariés.

Le salarié est aujourd'hui en position de faiblesse, l'environnement ne lui est pas favorable, il devra courber l'échine et attendre des jours meilleurs.
.

8.Posté par Youssef Bouterfas le 07/06/2017 11:40 (depuis mobile)

A mon avis la ville dit de service est entrain de prendre de l''empleur et le dessus.Trop de monnaie face au produits. 1/5 ira pour les ville de service 3/5 pour l''agriculture qui ne dem''de pas de kalification lereste pour ville industrielle

9.Posté par pittbull974 le 07/06/2017 12:02

Il n'est pas trop tard pour passer la marche arrière.

10.Posté par Elle le 08/06/2017 21:09 (depuis mobile)

6. ANTHECHRIST
L''empereur de la macronie a manoeuvré de manière à s''offrir sinon une majorité, suffisamment de "sympathisants" ou adeptes de la pensée unique pour agir selon son bon vouloir. En toute bienveillance, bien sûr !

11.Posté par margouillat974 le 09/06/2017 18:25

@ post 4 Le président d la République Française ne décide de plus rien en matière de politique, ni économie . Depuis le traité de Lisbonne, ce sont les Commissaires Européens (non-élus et à 4000 pieds d'altitude) qui décident . Le président transmet les ordres de Bruxelles à son " équipe" qui traduit . Le parlement adapte ces traductions à la population . S'ils se mettent d'accord, ça devient une loi, s'ils ne sont pas d'accord, le président tranche à coup de 49.3 et d'ordonnance. Peu importe le député que vous élirez: il n'est maitre de rien!! Quand aux promesses qu'ils osent encore faire: c'est du pipeau!!! Aucun ne peut aller à l'encontre des décisions du "Président". Oui, les députés sont inutiles, coûteux , mais ça laisse croire aux électeurs que la France est une grande démocratie!!!

12.Posté par GIRONDIN le 09/06/2017 19:49

11.Posté par margouillat974
.... mais ça laisse croire aux électeurs que la France est une grande démocratie!!!....

Qu'on nous laisse au minimum l'ivresse, non ?

13.Posté par pittbull974 le 09/06/2017 21:56

La monarchie de juillet est en marche.
Laissons Louis- Philippe II sur son trône et son disciple Edouard 1er et autres adeptes pour l'instant en attendant la proclamation de la 6ème République qui remplacera inexorablement ce régime politique corrompu en plein déclin.

14.Posté par margouillat974 le 10/06/2017 19:33

@ GIRONDIN : oui, encore un peu, mais vite fait, car les chinois ont déjà acheté les vignobles Français. Il ne va plus nous rester que le "mélange des différents vins de la communauté européenne" ou du "cordon rouge" à 50 euros. Même la production de notre boisson nationale est bradée, avec la bénédiction de nos élites!A quand la disparition complète du Camembert, puisqu' on à déjà aussi perdu la baguette, grâce à MONSANTO!

15.Posté par GIRONDIN le 10/06/2017 21:49


14.Posté par margouillat974
Effectivement et le Qatar le Cac40 et les palaces avec les même complicités et facilités.....

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes