MENU ZINFOS
Océan Indien

Le gouvernement annonce le renforcement du dispositif sécuritaire à Mayotte et au large de ses frontières


Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, et Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer ont confirmé l’envoi de 2 pelotons de gendarmeries mobiles sur l’île aux parfums, ainsi que le renfort de 20 policiers pour compléter les effectifs afin de lutter contre l’immigration illégale.

Par GD - Publié le Jeudi 11 Février 2021 à 17:20 | Lu 1249 fois

Le communiqué:

Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, et Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer se sont réunis ce jeudi 11 février 2021 afin de faire le point sur le dispositif sécuritaire mis en place à Mayotte, afin de faire respecter le confinement en vigueur depuis le 5 février dernier et de lutter contre l'immigration illégale.

Les deux ministres ont, d'abord, confirmé le maintien des deux pelotons de gendarmes mobiles, envoyés en renfort à la suite du triple meurtre dans le quartier de la Vigie lors du weekend des 23 et 24 janvier 2021. Ces effectifs seront stationnés à Mayotte tant que leur présence sera nécessaire.

En complément, 20 policiers seront déployés d'ici à mars à Mayotte afin d'assurer le complètement des effectifs de la Direction Territoriale de la Police Nationale ; également, 13 gendarmes supplémentaires seront envoyés d'ici l'été 2021, permettant le renforcement des forces de sécurité intérieure déjà présentes sur le territoire mahorais, notamment la création d'une compagnie et de renforcer la brigade de Koungou, deuxième ville du département.

Afin de lutter contre l'immigration illégale, qui fait peser un poids supplémentaire sur le système social de Mayotte, déjà fortement sollicité par la reprise de l'épidémie Covid-19, les ministres ont décidé du maintien en continu de trois intercepteurs des forces de sécurité intérieure grâce à l'arrivée de personnels qualifiés depuis l'Hexagone - gendarmes et policiers. Ces moyens de surveillance et d'interception des kwassas viennent se rajouter aux moyens prévus dans le cadre de l'opération Shikandra sur la terre et dans les airs, à travers une surveillance aérienne de la zone maritime au large de Mayotte, mise en place par le préfet. En janvier 2021, 2 450 réadmissions aux Comores de personnes venues illégalement sur le territoire national ont été effectuées.

Enfin, les ministres de l'Intérieur et des Outre-mer ont assuré la mobilisation des forces de sécurité intérieure pour soutenir les services de santé dans le cadre de la crise sanitaire. Depuis aujourd'hui, une mission d'évaluation de la sécurité civile est à Mayotte pour étudier la mise en place d'un Élément de Sécurité Civile Rapide d'intervention Médicale (ESCRIM), afin de renforcer les capacités hospitalières en cas de saturation des hôpitaux, notamment en soins intensifs. Les personnels de la sécurité civile pourront également accompagner les populations les plus fragiles et les plus touchées par la circulation du virus dans l'île.

Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur : « La lutte contre l'immigration clandestine est et reste une priorité pour Mayotte, et tout particulièrement dans cette crise sanitaire. Nos engagements dans le cadre du plan Shikandra ont été tenus : plus de 27 400 éloignements de migrants clandestins réalisés en 2019. Les moyens des brigades nautiques de la Gendarmerie et de la Police ont été renforcés en 2020, et j'ai décidé de poursuivre ces efforts : notre objectif, une présence à la mer permanente, une meilleure détection et un démantèlement des réseaux criminels. La mobilisation des services est totale ».

Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer : « L'ensemble des services de l'État, et plus particulièrement des forces de sécurité intérieure, est mobilisé pour assurer à Mayotte le respect du confinement - mesure nécessaire pour freiner la circulation du virus et de son variant dit sud-africain - et la sécurité des Mahoraises et Mahorais, déjà durement touchés par la crise sanitaire, mais aussi économique et sociale qui touche le territoire. Ces renforts annoncés ce jour avec le ministre de l'Intérieur sont une réponse forte aux attentes légitimes de nos concitoyens, en lien avec les élus locaux et en particulier les maires. Nous poursuivrons ce renforcement sans oublier le dialogue franc et direct que nous devrons avoir avec les autorités comoriennes ».




1.Posté par Le Jacobin le 11/02/2021 18:11

Prise de conscience tardive.

2.Posté par Olivier le 11/02/2021 18:49

Kwassassa, dia mwin !

3.Posté par klod le 11/02/2021 19:37

"et au large de ses frontières "...……………………….frontières artificielles comme sur tout le continent africain


malgré certains contents d'eux occidentaux , si la colonisation a laissé une trace ( hors économie , respect de l'humain , mais ca, c'est "secondaire" hin , bwana ?…………) c'est bien les frontières artificielles ……….( conférence de berlin , 1885 , pour des références "historiques" ………….. , si nécessaire )

haaaaaaaaaaaa les frontières issues du monde coloniale , tant de choses à dire ..................mais surtout , sans repentance , ca vexerait nos natios de service .

en effet , bwana , pas de repentance , que nenni, juste un constat . ; on ne refera pas le monde , mais les "après-coup" du monde colonial a encore des répercussions ………….

ce qui n'excuse pas les dictatures africaines , certes , mon colon !


mais tout comme le nazisme , les collabos , les dictatures chinoises et russes , Hiroshima , Nagasaki …………cela n'excuse rien , ben oui !

ha le monde , c'est compliqué , hin , gaston et tibère ?



mais ne me parler pas de "frontières choisies et légitimes" dans les ex colonies ……………!!!!!!!!!!!!!!!!

les mots ont un sens ,

a chacun de se tourner vers l'avenir , certes , mais les erreurs du passé sont prégnantes , so , humilité ; et bien sur "sans repentance" , on est d'accord, hin les natios !

un monde meilleur , respectueux de chacun ; à paraitre avant 2022.

non pas de repentance , juste un constat

4.Posté par Jag le 12/02/2021 20:04

Le gouvernement des Comores ne fait rien pour aider son peuple.
Ils sont tous corrompus de la tête jusqu’à pieds !!!
Ces corrompus ont tous des comptes à l’étranger.
Ils appauvrissent le pays!!!

5.Posté par Olivier le 13/02/2021 23:36

Il s'appelle Aboudou !
www.youtube.com/watch?v=yjUobTQfoR4

6.Posté par MôvéLang le 14/02/2021 08:32

'' 4.Posté par Jag le 12/02/2021 20:04 ''
Combien de centaines de millions le france a déjà dépensé pour essayer de renverser Bachar el-Assad pour mettre un gouvernement à sa botte à la place.

7.Posté par MôvéLang le 14/02/2021 08:34

'' 4.Posté par Jag le 12/02/2021 20:04 ''
Ils n'ont vraiment pas les moyens d'installer la démocratie aux Comores, pays très pauvres sans aucune force militaire.

8.Posté par MôvéLang le 14/02/2021 08:36

'' 4.Posté par Jag le 12/02/2021 20:04 ''
C'est vrai qu'en attaquant les Comores, elle sait très bien qu'il n'y aura aucune retombés pour ses ventes d'armes ni reconstructions.

9.Posté par MôvéLang le 14/02/2021 08:41

'' 4.Posté par Jag le 12/02/2021 20:04 ''
Ils appauvrissent avec la complicité de notamment la france.
( Tous ces dictateurs qui investissent des milliards en france et nous, on ne peut même pas financer 1000 € en espèces ,)

10.Posté par Aïl landeur le 14/02/2021 17:35

130 000.demandes de papiers chaque annee..

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes