MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Le franc-maçon du jour : Lèonus BENARD …


- Publié le Jeudi 15 Janvier 2015 à 15:05 | Lu 699 fois

Sa vie profane
 Né le 10 janvier 1882 à SAINT-LOUIS de La REUNION
 Décédé le 23 janvier 1952 à PARIS

• Maire de SAINT-LOUIS de 1924 à 1930
• Sénateur de 1928 à 1945
• Président du Conseil général de La REUNION de 1929 à 1931

Issu d'une famille réunionnaise venue s'établir dans l'île en 1706, Léonus BENARD, grand propriétaire foncier de la colonie, était un homme d'initiatives et d'actions.

Après de solides études secondaires au Lycée Leconte de Lisle, il se voua à sa profession d'agriculteur par tradition familiale.

Mais il ne tarda pas à être attiré par l'industrie de transformation de la canne à sucre, et il fonda, le 18 juin 1910 la société civile de Pierrefonds qui eut pour tâche la remise sous culture du Domaine de Pierrefonds et la restauration de la sucrerie-distillerie qui ne fonctionnait plus depuis plusieurs années.

Le succès remporté par cette entreprise le poussa à acquérir le 1er janvier 1923 le domaine et la sucrerie du Gol, ce qui ramena dans l'économie réunionnaise des biens qui avaient été acquis par une société de l'île Maurice.

La part importante, qu'il prit quelques années plus tard dans la Société des Casernes lui permit de contrôler les trois sucreries de la région et de faire passer la production de sucre dans les moindres délais, de 12.000 à 52.000 tonnes.

Il développa la pratique du colonat partiaire dans ses diverses propriétés, favorisant ainsi l'accession à la petite propriété rurale et l'accroissement de la population agricole.

Réformé en 1914 et ne pouvant servir aux armées, il encouragea toutes les oeuvres ayant pour but de venir en aide aux soldats et à leurs familles.

Elu Conseiller municipal de Saint-Louis en 1919, réélu en 1923, il en devint maire en 1924 pour le rester jusqu'en 1930. Il contribua à ce titre au développement et à la prospérité de sa ville.

Il accéda au Conseil général le 31 décembre 1919, fut réélu les 27 septembre 1925, 18 octobre 1931 et 10 octobre 1937.

Il devint Président du Conseil Général en 1929 et le resta deux ans.

C'est sur ses instances que cette Assemblée adopta le principe de l'impôt sur le revenu et décida la construction de la route de Cilaos.

Il fut élu au Sénat à l'élection partielle du 19 août 1928, en remplacement de M. Auber décédé.

Il devait être réélu le 27 octobre 1929 (renouvellement du 14 janvier 1930) et le 23 octobre 1938 (renouvellement -du 10 janvier 1939). Inscrit au groupe de la gauche démocratique, il appartint aux Commissions des colonies et des protectorats dont il devint secrétaire, de la
Marine et des Douanes.

Il refusa de prendre part au vote de la loi constitutionnelle, le 10 juillet 1940, à Vichy.

La Croix d'officier de la Légion d'Honneur et celle d'officier du Mérite agricole lui avaient été attribuées en récompense de ses services.

(Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977))

Sa vie maçonnique
• Initié le 3 décembre 1904 à la Loge « L’amitié », Ile de LA REUNION.


JANUS




1.Posté par Bouhhh le 15/01/2015 15:21

Le Saint du jour
Saint Remi (vers 437-13 janvier 535), né dans ce qui n'était pas encore le diocèse de Laon, fut évêque de Reims pendant soixante-quatorze ans, si on croit l'inscription à partir de 459-462 jusqu'à sa mort que fit porter sur son tombeau l'archevêque Hincmar de Reims en 852. Celui qui sera honoré du titre d'apôtre des Francs par ce même Hincmar, baptisa le roi Clovis Ier, le 25 décembre d'une année comprise entre 496 et 506, avec 3 000 guerriers francs de son entourage. Il a sans doute contribué à organiser sa province ecclésiastique, mais on ne peut pas affirmer qu'il est le fondateur des sièges épiscopaux de Thérouanne ou d'Arras, encore moins de Laon.
SIC .....

2.Posté par KLD le 15/01/2015 15:25

"Il refusa de prendre part au vote de la loi constitutionnelle, le 10 juillet 1940, à Vichy. " : alors là , bravo !!!!! n'en déplaise au triste zemmour !

3.Posté par Bruno Bourgeon, président d'AID le 16/01/2015 08:14

Janus, vous nous les brisez menues, avec vos saints du jour. Je croyais que l'on ne devait pas divulguer qui était franc-maçon, sans son accord, fût-il mort! Qui plus est, seul un franc-maçon a le droit de dire s'il en est ou pas, aucune autre personne en fût-il aussi! Laissez les morts en paix, et ne provoquez pas les zinfonautes.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes