MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Le franc-maçon du jour : Jean ZAY …


Par JANUS - Publié le Mercredi 4 Mars 2015 à 09:23 | Lu 1512 fois

Sa vie profane
- Né le 6 août 1904 à ORLEANS
- Assassiné le 20 juin 1944 à CUSSET

• Avocat, Ministre de l’Education Nationale

Jean Zay est né de grands-parents paternels juifs alsaciens qui avaient opté pour la France en 1871.
Son père, secrétaire général des Prud'hommes, était rédacteur en chef du journal radical local "Le Progrès du Loiret".
Sa mère, institutrice, était de lignée protestante.
Brillant élève ; après le bac, il entre au Progrès du Loiret et prépare une licence en droit tout en militant au Parti Radical.

Avocat en 1928, il s'inscrit au barreau d'Orléans.

Il se fait élire aux législatives de 1932.
Vite remarqué au sein du Parti radical, il devient l'un des espoirs de ce parti et c'est à lui qu'est confié le rapport de politique générale du congrès de 1935 qui décide l'adhésion du parti radical au Front populaire.
Il entre en 1936 au gouvernement comme Sous-Secrétaire d'Etat à la Présidence du Conseil.
Cette ascension rapide provoque beaucoup de polémique.

A 32 ans, le 4 juin 1936, Léon BLUM lui propose le ministère de l'Education Nationale et de la Culture. Il est aidé par deux femmes dont Irène Joliot-Curie à la recherche scientifique.
• Il porta la scolarité obligatoire de 13 à 14 ans.
• Il contribua à faire de l'école un lieu d'instruction pour tous : riches et pauvres.
• Il était ministre de l'éducation mais aussi de la culture.
• Il est à l'initiative de la médecine préventive, de la radio scolaire, du CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique).
• Il modifia la notion de droit d'auteur dans les domaines de l'écrit, du cinéma et de la radio.

En septembre 1939, Jean Zay se porte volontaire pour le front et entre dans la résistance.

Le 21 juin 1940, en fin d'après-midi, Camille Chautemps, vice-président du conseil, les présidents des deux chambres, Jean Zay et Pierre Mendès France ainsi que vingt-cinq autres parlementaires embarquent au Verdon à bord du Massilia.
Arrivés à Casablanca, au Maroc, le 24 juin 1940, en raison d'une grève de l'équipage puis de l'attente d'une demande d'asile au gouvernement britannique, les passagers du Massilia sont d'abord consignés par le résident général dans un grand hôtel, et quatre d'entre eux, dont Jean Zay, sont arrêtés le 15 août 1940 pour désertion devant l'ennemi.
Renvoyé en métropole, Jean Zay est interné le 20 août 1940 à la prison militaire de Clermont-Ferrand.

Pendant des mois, Jean Zay devient « la cible notoire de la campagne antisémite » et une violente campagne de presse orchestrée par Philippe Henriot, ministre de l'Information du gouvernement de Vichy, réclame la condamnation à mort du « juif Jean Zay » comme juif, franc-maçon, anti-munichois, anti-hitlérien et ministre du Front populaire.

Le 20 juin 1944 des miliciens déguisés en résistants l'abattront puis le jetteront dans un puits. Son corps ne sera retrouvé qu'en 1946.

Étant juif par son père, protestant par sa mère, franc-maçon et radical de gauche... Il suscitait la haine de la part des nazis et miliciens.

Jean ZAY entrera au Panthéon en 2015.

Sa vie maçonnique
• Initié le 24 janvier 1926 à la Loge « Etienne DOLET », ORLEANS





1.Posté par " VIEUX CREOLE " le 06/03/2015 15:43

JEAN ZAY AVAIT TOUS "LES DÉFAUTS du monde"pour être haï par les extrémistes de tous bords ! 1 ) Il était JUIF ,2 ) il était FRANC-MA!!!CON ,3 ) ° IL était RADICAL-SOCIALISTE 4) membre du Gouvernement du Front-Populaire ! !!
Merci à" JANUS" de m'avoir donné la curiosité de connaitre un peu mieux " la franc_maçonnerie" et de faire des recherches ! J'ai eu la surprise de découvrir que des gens que je croyais férus sur certaines questions , ignoraient totalement , les sujets dont ils parlaient !!! Ainsi affirmaient-ils, avec assurance, qu'un "franc-maçon ,en entrant en loge "devait r sa foi "! et je ne sais quels autres délires encore ! En réalité , ils peuvent être catholiques ,protestants ,juifs ,athées et sont des citoyens laïcs" ! Ils ont été persécutés pendant la guerre , dans les pays communistes et par les nazis ! De nombreux fonctionnaires "francs-maçons"ont été licenciés sous VICHY( en Métropole ,comme à la Réunion ) ! ils ont été rétablis dans leurs droits à la fin de la guerre par DE GAULLE!!!
Comme dans toute organisation humaine ,il y aurait eu des dérives ,dans une"obédience" du midi de la France : la Justice s'en est mêlée ....Pour ce qui concerne JEAN-ZAY , il EXISTE à Orléans " un Cercle "Jean Zay " qui organise ,tous les ans ,"un banquet républicain" au cours duquel un grand conférencier( STÉPHANE HESSEL , une fois ) est appelé à prendre la parole ) . jEAN-ZAY est à l'origine de l' E..N..A.,idée reprise par Debré , et du Festival de Cannes .....Il est question de transférer "ses cendres "au PANTHÉON ...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes