MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Le franc-maçon du jour : Henri-Paulin PANON DESBASSAYNS …


Par JANUS - Publié le Vendredi 27 Mars 2015 à 09:54 | Lu 2017 fois

Le franc-maçon du jour : Henri-Paulin PANON DESBASSAYNS …


Sa vie profane
- Né le 11 février 1732 à SAINT-PAUL, île de La REUNION
- Décédé le 11 octobre 1800 à SAINT-PAUL

• Major d’infanterie, Ecrivain

La famille Panon Desbassayns de Richemont, est une vieille famille française. Initialement nommée Panon et après Desbassayns (trois bassins sur le lieu) et Richemont (mont riche), d'où les branches Panon Desbassayns et les branches Panon de Richemont.

Henri Paulin Panon–Desbassyns est né le 11 février 1732 à Saint-Paul et mort le 11 octobre 1800, enterré au cimetière marin de Saint-Paul.
Il a été marié à Marie Anne Thérèse Ombline Gonneau, plus connue sous le nom de Madame Desbassyns.

Henry Paulin est un des premiers membres éminents de la famille. Il entre jeune dans la milice coloniale. Il fait la guerre de 7 ans en Inde avec le grade de Capitaine mais sera fait prisonnier lors de la capitulation de Pondichéry qui sera détruit par les troupes britanniques.

Dès son retour à Bourbon en 1763, il hérite de sa grand-mère. Dans cet héritage, il y a un immense territoire à la ravine Saint Gilles.
C’est à ce moment-là qu’il prendra le nom de Desbassyns. Pratique courante à cette époque, il a amené avec lui des esclaves. A son retour, il est nommé Major de la milice de Saint-Paul et Chevalier royal et militaire de Saint-Louis et en tant que tel titulaire de l’Ordre de Saint-Louis, titre qui pouvait conférer un tremplin vers la noblesse.

Soucieux de la réussite scolaire et sociale de ses enfants, il entreprend en 1785 puis 1790 deux voyages en France. De véritables expériences initiatiques durant lesquelles il a tenu des journaux intimes contenant une foule d’informations sur ses goûts, ses ambitions, ses découvertes, ses enthousiasmes parfois aussi ses déceptions, ses craintes, voire ses angoisses.

Il est connu également pour avoir écrit « Le Petit journal des époques pour servir à ma mémoire » qui relate son premier séjour en métropole de décembre 1784 à décembre 1785 et « Voyage à Paris pendant la Révolution Française de décembre 1789 à décembre 1792 ».

Aujourd’hui et malgré tout ce qu’il a pu apporter à la Réunion, Monsieur Panon Desbassyns reste celui qui, discret, a vécu dans l’ombre de sa femme, Madame Marie Anne Thérèse Ombline Desbassayns

Depuis le XVIIIe siècle, la famille de Villèle, en métropole et à la Réunion, conserva précieusement dans les archives familiales, les carnets de voyage d'Henry Paulin Panon Desbassayns : Le Petit journal des époques pour servir à ma mémoire qui relate le premier séjour en métropole de décembre 1784 à décembre 1785 et Voyage à Paris pendant la Révolution Française de décembre 1789 à décembre 1792.

La providence voulut donc que les souvenirs de voyage d'un Créole réunionnais en métropole passent à la postérité : un itinéraire touristique et initiatique au milieu des dédales de la société d'Ancien Régime décliné au fil de pages gonflées de curiosité, d'étonnement, de dépit et d'allégresse.

Henry Panon est fier d'être réunionnais, et il se plaît à se dire « étranger » – un « africain » comme le nommera l'un de ses interlocuteurs – sur un territoire métropolitain qu'il foule pour la première fois en 1785, à 55 ans. Sa terre natale et les guerres de l'Inde ont forgé une identité solide exprimant à de multiples reprises le caractère de sa différence, s'attachant à cultiver dans les relations et les repas qui ponctuent ses journées, cette ancre culturelle.

Cette communauté des colonies indiennes à Paris est l'écume d'une longue histoire d'intérêts économiques et culturels partagés entre les îles Mascareignes et les Comptoirs français de l'Inde.
Demeurée longtemps comme une forme de sociabilité unique, la Franc-maçonnerie a pris très tôt racine dans l'Océan Indien Occidental multipliant les temples sur les routes commerciales et militaires et perpétuant ainsi des cellules d'intérêts partagés.

Ces trois éléments fondateurs d'une sociabilité spécifique marquée par l'histoire et son appartenance à une géographie culturelle déterminent les ressorts relationnels sous-tendant le petit monde d'Henry Panon.

Si nous ne trouvons pas d'affiliation d'Henry Panon aux loges réunionnaises ou mauriciennes, il nous dit avoir passé le grade de la maçonnerie écossaise « Rose Croix », le 26 juillet 1792 et avoir été reçu comme officier du Grand Orient, le 23 août de la même année.

Il est affilié au même titre que ses fils, Julien, Henri et Philippe à la loge parisienne La Réunion des Amis Intimes où il retrouve René Michel Houbert, un ancien officier de l'Ile de France reconverti dans le négoce.

Autour de ces ressortissants de l'Inde, l'approche maçonnique du monde d'Henry Panon évoque des éléments plus diffus centrés sur les intérêts économiques, les pouvoirs en présence et les liens de parenté.

La Loge maçonnique « Les Neufs Sœurs » accueillent les frères créoles Forges Parny dont l'un, Evariste Désiré, sera reçu à l'Académie Française en 1803.

Sa vie maçonnique
• Initié en 1791 à la Loge « La REUNION des amis intimes », PARIS




1.Posté par profiter célèbre le 27/03/2015 10:30

vous avez oublier: esclavagiste qui a fait sa fortune grâce au travail de nos ancêtre qui ont été déraciner pour le plaisir de cette escrocs. alors que esclavage était interdit en France métropolitaine.ce qui prouve que la francs maçonnerie quotionnais esclavage . et c' est ce type d' homme que zinfos 974 considaire comme grand homme. grand assassins oui.

2.Posté par Domi le 27/03/2015 12:22 (depuis mobile)

Moi arrière arrière arrière petit fils d esclave et d esclavagiste vous dis... "Vous n avez rien compris " à notre histoire. N'' en déplaise à certains , ce fut un grand Reunionnais.

3.Posté par KLD le 27/03/2015 13:39

ah ben , c'est vrai , dithyrambique le post mais pas un mot sur l'esclavagisme ........?????? par contre "la milice coloniale ..."???????ah , le bon vieux temps des colonies sur les iles .......

4.Posté par KLD le 27/03/2015 14:33

ben oui ,comme dit domi , ts les réunionnais étaient "formidable" , tout le monde le sait .

5.Posté par Hervé Boismery le 28/03/2015 11:37

A juste titre, certains commentateurs évoquent le système esclavagiste à l'origine de l'immense fortune des DEYBASSAYNS.
Il y a quelques semaines, vous avez évoqué un autre franc-maçon célèbre: le corsaire Robert SURCOUF.
Il y a un dénominateur commun entre DEYBASSAYNS et SURCOUF: l'esclavagisme.
L'immense fortune du corsaire malouin Robert SURCOUF s'est fondée sur la traite négrière et la déportation en masse d'esclaves depuis l'Afrique et l'Inde.
Les "exploits guerriers" de SURCOUF résultent essentiellement de ses affrontements avec la Marine britannique. Rappelons en effet que l'Angleterre avait aboli et interdit la traite négrière dès 1807 et que les vaisseaux britanniques arraisonnaient les navires qui se livraient à ce trafic.
SURCOUF ne fut en définitive qu' un "héros" de la traite négrière au profit exclusif de ses intérêts et de ses clients esclavagistes.

6.Posté par KLD le 28/03/2015 19:53

beau rappel historique de 5 , bravo !!!!!! l'application du " code noir" personne ne devrait en etre fier !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! mais bon deux trois certains persistent .....................on est formidable !!!!!!!!

7.Posté par commentaires internets, 90% de racisme de connerie de sexisme d''''homophobie... le 30/03/2015 14:45

Le docu-fiction de Réunion 1ere donne des idées . Hitler fut un grand Autrichien , Bonaparte un grand français , Pinochet un grand Chilien , Staline un grand Géorgien (Russe) , Idi Amin Dada un grand Ougandais , Franco , petain etc..... La logique imparable du poste 2 , mais bon , ce monde cette société cette civilisation n'est plus à une connerie près . Parler pour rien dire est devenu la norme dans nos société . L'acuité d'un cerveau sans philosophie n'est pas de l'intelligence .

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes