MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Le forcené qui a voulu rencontrer Christiane Taubira est un ancien policier qui se dit victime de harcèlement moral


Par - Publié le Mercredi 15 Octobre 2014 à 17:24 | Lu 1901 fois

Ce matin, un homme est entré en courant dans la salle dans laquelle se trouvait Christiane Taubira au tribunal de Champ Fleuri. Il n'a pas eu le temps d'arriver jusqu'à la ministre de la Justice. Les gardes du corps sont immédiatement intervenus et l'ont plaqué au sol, avant de l'évacuer manu militari (voir ici l'article de Julien Delarue).

Renseignements pris, il s'agit d'un ancien policier aujourd'hui à la retraite qui souhaitait interpeller la ministre sur sa situation personnelle, persuadé qu'il est de subir une injustice qui a abouti à sa mise à la retraite forcée.

C.M. était policier. Le 29 mars 2008, il affirme s'être déplacé sur une scène de crime rue de Nice à Saint-Denis en compagnie d'un commandant de la police pour procéder aux premières constatations après le décès d'un homme de 46 ans, victime d'un coup de fusil tiré par son père.

Une fois sur place, il affirme que le commandant de police qui l'accompagnait aurait eu une attitude étrange, allant même jusqu'à altérer certaines preuves. Au point qu'il l'aurait soupçonné de connaitre l'auteur des coups de feu.

Dans les jours qui ont suivi, il affirme toujours avoir subi des pressions du même commandant pour qu'il rectifie son rapport dans lequel il avait signalé sa présence. Ayant refusé, il se serait fait insulter et aurait alors commencé une longue période de harcèlement moral qui a abouti à son départ en retraite de façon précipitée.

A la suite de cette affaire, il a porté plainte auprès de la gendarmerie de Sainte-Marie pour harcèlement moral et a rencontré le procureur de la République de l'époque, François Muguet. Sans suite.

Et ce matin, c'est cette affaire qu'il souhaitait évoquer avec Christiane Taubira. Son seul tort ayant été de se précipiter en courant vers la ministre, entrainant automatiquement l'intervention des services de sécurité...


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Lilas le 15/10/2014 18:43

Pourquoi un ancien policier saisit la ministre de la justice?

2.Posté par KLD le 15/10/2014 18:53

ben le pov , il saisit ce qu'il peut , lol ;

3.Posté par Titi or not Titi le 15/10/2014 19:02

Ayo Couzin !!!

il y a du Bon dans la Préférence Régionale !

4.Posté par KLD le 15/10/2014 19:47

Excellent titi !!!! tou band cousin l'océan indien y regarde à nou , tention pangar !

5.Posté par David Asmodee le 15/10/2014 20:05

Son seul tort ayant été de se précipiter en courant vers la ministre


Ce qui n'empêche pas le journaliste de Zinfos de le traiter de "forcené"

6.Posté par mi marche ec Melenchon le 15/10/2014 22:24

5.Posté par David Asmodee


+1

7.Posté par rsl le 16/10/2014 07:39

bof!
retraité avant l'heure avec indexation à 52% et à la reunion.......................j'aimerais que cela m'arrive par le temps qui courre!
s'il croit en ses vérités de maquillage de crime de la part de son commandant et de surcroit classé sans suite par le proc,oulllllllllllla,je crois que je commencerais à regarder à me méfier de mes collègues à partir d'aujourd'hui.Dallas et Dynasti dans la Police reunionnaise.Qui l'eu cru?Moi!
Bonne retraite à CM et va te bronzer sous le soleil de st-leu avec une DODO..........j'arrive.
Pierroit creuse cette histoire de maquillage de crime,il m'interesse pour mon prochain roman

8.Posté par John Galt le 16/10/2014 09:40

une énième situation dramatique dans une dictature lorsque les gens ne parviennent pas à ce faire entendre, ce pays est vraiment schizophrène et anti libéral, vous aurez toujours un peloton de gardes prétoriens pour vous museler

9.Posté par chikun le 16/10/2014 15:24

Je connais le monsieur qui a voulu parler à La garde des seaux. Il m'a raconté son histoire .
Je peux vous dire qu'il en a gros sur la patate . Il m'a dit textuellement : J'irai jusqu'au bout car j'ai raison et ce ne sont pas les menaces et pressions qui me feront renoncer.
Cette histoire n'est pas finie.

10.Posté par chikun le 16/10/2014 15:28

Effectivement post 7 , vous connaissez bien l'histoire de CM et d'un certain hotel de la rue Malartic.

11.Posté par La vox populi.com le 16/10/2014 23:54

retraité avant l'heure avec indexation à 52% et à la reunion...
....................
Intox......C'est faux.....

12.Posté par mbp le 17/10/2014 11:26

CETTE CHERE FEMME AURAIT TELLE PEUR ? AURAIT ELLE FAIT DES CHOSES DONT ELLE POURRAIT AVOIR HONTE ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes