MENU ZINFOS
Sport Réunion

Le football amateur peut reprendre, mais la FFF recommande aux licenciés de répondre à un questionnaire santé 


Le football français amateur peut enfin rechausser ce lundi 22 juin, jour de la troisième étape du confinement. Une décision attendue à La Réunion où la Ligue Réunionnaise de Football espère reprendre le championnat le 11 juillet, même si cette idée ne fait pas l’unanimité. Toutefois, la FFF recommande aux futurs licenciés de remplir un questionnaire Covid-19 qui ne va pas simplifier le retour sur le rectangle vert.

Par Nicolas Payet - Publié le Lundi 22 Juin 2020 à 15:59 | Lu 1809 fois

C’est officiel depuis ce lundi 22 juin, le football amateur peut reprendre. Après des mois d’interruption qui vont laisser des traces, c’est le football dans son ensemble qui va payer ces mois d’arrêt. En effet, la France est le seul pays européen qui n’a pas repris son championnat professionnel, faisant perdre des centaines de millions d’euros à la FFF. Cette perte d’argent a d’ailleurs été source de conflits entre le monde professionnel et le foot amateur qui se sent encore plus laisser pour compte.

La reprise du football amateur s’accompagne toutefois de mesures sanitaires à respecter. Ainsi, la Commission Fédérale Médicale de la FFF a mis au point un questionnaire Covid-19 à remplir pour tous les demandeurs d’une licence. Tous les sportifs ayant eu le Covid-19, ayant été en contact avec un malade, possédant une pathologie et n’ayant pas fait de sport depuis plus de 3 mois ou tout simplement à un seul « oui » au questionnaire devront absolument consulter le médecin avant la signature de la licence.


Le cas du football péi

Ce questionnaire devrait être également à remplir pour les footballeurs locaux, mais rien n’est certain pour le moment. La seule certitude est que la Ligue Réunionnaise de football doit tenir mardi 23 juin son Comité directeur. C’est au cours de cette réunion qu’Yves Ethève, le président de la LRF et son bureau doivent trancher concernant la reprise des championnats de Régional le 11 juillet ou pas. Cependant, un collectif de présidents de clubs de foot péi tente de le faire changer d’avis.

Pour ces présidents, la santé des joueurs est en jeu. Certains médecins abondent en ce sens puisqu’ils estiment qu’il faudrait au minimum 6 semaines d’entraînement avant de jouer un match plein, comme cela se passe pour les clubs professionnels. Les débats devraient être fort animés et la discussion concernant le questionnaire pourrait passer à la trappe. Réponse demain soir.




1.Posté par Quid du questionnaire le 22/06/2020 16:25

Quid du questionnaire pour les footeuxala Reunion puisque la majorité des licences sont déjà délivrées. De toute manière SAINT YVES a déjà décidé de la date de reprise sans concertation, pourvu que les caisses de la ligue se remplissent au plus vite. Attention aux récalcitrants.

2.Posté par bolide le 22/06/2020 18:16

La COMMISSION FEDERALE MEDICALE notifie un élément important : "Le sportif devra absolument consulter le médecin avant la signature de la licence par rapport à ses réponses au questionnaire médical."
Ce qui veut dire que la Fédération s'auto-protège de tout accident médical et d'une éventuelle judiciarisation en laissant les licenciés face à leur responsabilité.
Alors se pose la question suivante : Pourquoi la Ligue de la Réunion n'a-t-elle pas encore relayé l'information qui est extrêmement importante sur son site, puisque, même si des licences ont été délivrées, pas en grand nombre, la presse a donner le chiffre de 12 000 sur les 25 000 licenciés (2019).
Tout licencié local va évoluer dès ce jour sous le régime de l'Après Covid.
Certes ce document est nominatif, la Ligue est dans l'obligation de communiquer, par le biais de sa Commission Médicale, dont la présidence est assurée jusqu'à présent par le DR DUCRET. Commission qui reste étonnamment silencieuse dans ces débats, dont la prise de parole devrait être légitime.
Cela relève de sa compétence surtout que le virus est toujours présent sur notre île.
Qui mieux quelle pour parler d'une reprise de compétition pour nos licenciés que certains jugent précoce. Il faudrait au minimum 6 semaines d'entrainements.
Plus surprenant encore est l'attitude de la direction technique régionale qui reste sourde et muette. Pourtant dans sa composition, il y a un ancien responsable professionnel chevronné monsieur Jean Marc NOBILO, .L'attitude du Conseiller Technique Sportif interpelle aussi. Monsieur Osman GANGATE qui a une double casquette de "représentant" de la DRJSCS organisme qui doit parmi ses compétences veiller à l'intégrité physique du sportif. Toutes ces personnes ou institutions doivent prendre part aux décisions et ne pas laisser au seul président de la ligue le soin de décisions qui peuvent être désastreuses et dont lui et son Comité Directeur en porteront malheureusement les responsabilités.

3.Posté par Communique le 22/06/2020 21:02

Déjà un communique sur le site de la LRF "mettant en garde le collectif de présidents ". Des menaces alors que le communiqué du collectif désigne clairement les présidents et leurs clubs. Soit on rentre dans les rangs sinon attention. Le temps passe, les méthodes restent.

4.Posté par DR DUCRET le 25/06/2020 19:50

Droit de réponse.
A l’attention de bolide,
Le communiqué de la FFF fait état d’une recommandation pas d’une obligation pour les licenciés désireux de reprendre une licence pour la saison 2020-2021...
1/ la saison 2020-2021 concerne donc la prochaine saison en métropole puisque nous ne sommes pas en phase avec leur calendrier. En ce qui nous concerne, on ne peut parler que de saison 2020.
Il nous faut donc adapter, à cette spécificité locale, cette recommandation et elle était en attente de la décision de reprise au pas des compétitions en 2020, ce qui n’a été acté qu’en début de semaine.
Nous allons bien sûr communiquer (ce qui est d’ailleurs déjà publié sur le site de la LRF).
Quand à l’obligation de consulter, le communiqué de la FFF n’est pas très explicite il est vrai, mais il en va du bon sens de chacun que s’il y a eu contamination ou risque de contamination récente ou ancienne au Covid-19, il va de soi qu’il se doit de consulter et de le signaler à son médecin, avant de signer une licence quelle qu’elle soit, ou pas. Le médecin examinateur, traitant ou pas, prendra alors ses responsabilités en le conseillant au mieux, mais c’est à chacun de nous, de vous, de se sentir responsables pour préserver sa santé et celle de son entourage familial, professionnel ou sportif.
Ces recommandations sont certes valables pour les sportifs de compétition, quelle que soit la discipline pratiquée mais, également, à mon humble avis de médecin du sport, pour les sportifs de loisir ou ceux qui reprennent une quelconque activité physique après une longue interruption.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes