MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Le flamboyant et ses racines (à tous nos élus)


Par Georges Potola - Publié le Mercredi 14 Septembre 2016 à 10:07 | Lu 864 fois

Le flamboyant et ses racines (à tous nos élus)
In ptit flamboyant peï, depuis quelques temps en terre, avait du mal à se développer. Un jour, le ptit cœur flamboyant i di a son ban racines, frères, aide a moin souplé ! Mi ve grandir, avoir des belles branches, des fleurs ! Mi ve monte la haut à coté nuage ! Surtout, inquiète pas zot ! Quand mi sera la haut, mi promet pas la lune, mais, dès que zot n’aura soif, mi va demande aux nuages de faire tomber su zot in pe la pluie. Quand i fera froid mi va demande au soleil de chauffe a zot et quand i fera trop chaud mi va demandé à la brise de soufflé in ptit l’air frais pou rafraichir zot tout. Surtout oubli pa si mi ve monté, c’est pou aide à zot.

Malgré la chaleur, la sécheresse et les cyclones, les racines ont travaillé jour et nuit, pour développer le flamboyant.

Ptit coeur la grandi, la grossi, lé devenu GROS-CŒUR. Arrivé en haut, lu la aide deux, trois branches que lu té préfère, la donne deux trois feuilles ek deux, trois fleurs in joli couleur, lu la oublié son ban frères.

Le temps i passe, rien la changé pou bana en bas, au contraire lé encore plus dur qu’avant, i faut travaille plus dur, plus longtemps pou gavé sot lé en haut. Bana en bas, la commence crié. Oté camarade ptit cœur, ou la oublie a nou, ou la oublie out promesses ! Ou lé un menteur !

A ce moment-là, GROS-CŒUR la levé, la tourne la tête, la regarde en bas, comme in gros blanc lu la di, bande de paresseux ! Bande d’assistés ! Est-ce que zot i conné avec qui zot lé en train de parler ? Est-ce que zot i conné à qui zot na affaire ? Moin la pa garde cabris avec zot, pou parle avec moin comme ça ! Depuis quand moin lé zot camarade ? Oublie a moin, largue mon l’ourlet ! Nous lé pas dans le même monde, zot lé dans la misère, la poussière, et dans la boue. Moin, mi lé en l’air, mi fréquente pas n’importe qui, les nuages lé devenu mon camarade, quand soleil i léve lu éclaire a moin d’abord, la brise i caresse mon visage, car ici en haut, lu souffle tous les jours, la nuit quand mon ventre lé bien plein, répu, la lune i raconte à moin z’histoire, qui fait rêve a moin. Ma vie lé gaillard ici en haut, mi ve monte plus haut encore, pou touche la lune.

Depuis ce jour-là, fatigué, déprimé, découragé, lo ban racines té force pu, té bouge pu, la arrêt travaillé. En haut le GROS-COEUR la commence flétrir, desséché, affolé, lu la crié, hé oh en bas ko ça zot lé en train de faire ! Zot i vois pas que moin lé en train de crevé, regarde ko sa mi ressemble ! Personne la répondu a lu.

GROS-CŒUR la crié in deuxième fois, oté camarade, répond a moin ! zot i conné que mi aime à zot ! Excuse a moin pou cozement l’autre jour ! Aide a moin souplait ! Mi sa va tombé, mi sa va sec, ni la lune, ni le soleil, ni la pluie i pe faire in zaffair pou moin, car c’est zot travail qui nourri a moin, mes trois branches la fine perde zot feuilles, lo ban fleurs la fané. Mi suppli a zot redonne a moin in coup de main, cette fois ci nou va monte ensemb. Lu té raconte n’importe quoi pou sauve a lu, pou reste la haut.Malheureusement le joli flamboyant la crevé. Racine i reste toujours à terre.

Georges POTOLA




1.Posté par Elle le 14/09/2016 18:12 (depuis mobile)

C''est bien connu : ti hache i coup'' gro bois ! Vous avez probablement écrit un conte prémonitoire !

2.Posté par kld le 15/09/2016 20:37

ben " ti hache y coupe gros bois " en créole la RUN ou ,en English tropical : "So if you are the big tree
We are the small axe, Ready to cut you down " Bob Marley .................. la sagesse créole , ou la prudence , comme le dit une célèbre assurance , est la meme partout , quelque soit "l'hémisphère" , yes i .

3.Posté par Kaya le 15/09/2016 22:37

Na dé-trwa y kroi a koz zot nana lo pié zot lé konm zarboutan.

Dapré ske mwin la enten’, lé pa avek nimporte kel pié-d-bwa té fé lo zarboutan. Té pren sad té solide pou gainye fé ténir la kaz dobout’. Koméla lo ban’ « flanboyan » y mank la fors’ mêm pou ténir la porte la méri. Lo ban’n promès’ y fé dan’n zéléksion lé konm lo pié flanboyan kan lé fleri mèm ; na en kantité é lé zoli…. Deman’ pa komen…
Kan la sézon la fini, na pi rien. Apré y vé gainye koud’min kan tran’n sec ? fé pi in kont’ … kan va krèvé s’ra oblizé komens’ manz flèr par la---- rasin’ ! Ah… la rasin’ ….lé impitoyab…

Alé, in ti pé la misik y parle de rasin’ :

Bob Marley : Roots
Ravan : Rasin
Sabouk : rassin’

é sa osi :

Baster : Flanbwayan

4.Posté par kld le 17/09/2016 12:43

oté Kaya ça té gaillard RAVAN ! y commence remonté .

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes