MENU ZINFOS
National

Le djihadiste réunionnais Fabien Clain est venu à Toulouse faire des courses juste après les attentats de janvier 2015


Par - Publié le Dimanche 10 Avril 2016 à 20:30 | Lu 5796 fois

Quelle n'a pas été la surprise des policiers enquêtant sur les attentats du début 2015 contre Charlie Hebdo et l'Hyper Casher à Paris de découvrir que Fabien Clain, le Réunionnais qui allait revendiquer quelques mois plus tard les attentats du 13 novembre au nom de Daech, avait quitté la Syrie pour venir en France, à Toulouse plus précisément, pour acheter du matériel professionnel d'enregistrement quelques jours seulement après les attentats !

Le Journal du Dimanche révèle que c'est le gérant d'un magasin de hi-fi de Toulouse qui a contacté les policiers pour leur dire qu'un de ses employés était certain d'avoir reconnu Fabien Clain dont le portrait était diffusé à l'époque dans tous les médias.

L'information était d'autant plus crédible que la direction du magasin avait retrouvé dans le fichier client la trace de son passage.

Fabien Clain a pris le risque de revenir de Syrie en France pour acheter du matériel d'enregistrement de très haute qualité, un casque audio professionnel, un appareil permettant de transformer les voix, une carte son, un super micro et des enceintes de studio, pour un montant total de 3.557 euros. Matériel qui lui a sans doute servi quelques mois plus tard à enregistrer le message de revendication des attentats du 13 novembre...

Il a même pris le risque de se déplacer à trois reprises dans le magasin, le 21 janvier, le 30 janvier et le 7 février, accompagné d'une personne qu'il avait présenté comme sa mère. Et plus tard, le micro n'étant pas disponible et ayant été livré en retard, c'est une autre personne, sa prétendue sœur cette fois, qui est venue le récupérer.

Au cours de leur enquête, les journalistes du JDD ont également eu la surprise de découvrir que Fabien Clain avait continué à percevoir ses minima sociaux plusieurs mois après son départ pour la Syrie…


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par GIRONDIN le 10/04/2016 22:27 (depuis mobile)

😂 🐠

2.Posté par Adrien le 10/04/2016 22:31

Le changement c'est maintenant nous disait -on!

3.Posté par PATRICK CEVENNES le 10/04/2016 22:40

fukcd473
Ce qui nous prouve par a + b, que le contrôle aux frontières de l'espace Schengen est d'une inefficacité incroyable, que nos services de sécurité sont défaillant. je ne parle même pas de la Caf. Parce que lire qu'il a pu bénéficier des minimas sociaux, c'est le bouquet. La Caf va-t-elle lui envoyer un courrier pour qu'il rembourse le trop perçu ? mdr !

4.Posté par grater de ki le 10/04/2016 23:06

Les frontieres sont vraiment passoirs .

5.Posté par li le 11/04/2016 00:12

Manque plus qu il ai eu la cmu et le tour du problème est fait : l absence de communication entre les administrations !
Vive la France.

6.Posté par alcide le 11/04/2016 01:32

La France du déClain va t-elle enfin réagir ? ou se laisser mourrir ?

7.Posté par Eno2016 le 11/04/2016 05:36

Il est français ?
Il se déplace en France ...
Mais il est gonflé le mec !

8.Posté par kirikou le 11/04/2016 06:46

Etant moi même ancien bénéficiaire du RMI c est moi qui ai du "harceler" la caf pour leur signaler pour la énième fois que je travaille désormais ( j avais fait la déclaration en ce sens) mail, appel et ils continuaient de verser le RMI!

9.Posté par on a tout compris le 11/04/2016 07:34

z'infos 974, il ne se passe pas un jour sans qu'il nous sort un article sur les jihadistes! Et en une en plus!
nou la compris que par ce genre d'article li veut pointe le doigt sur une communauté, et li va dis a ou non en plus! grandi un peu mounoir, ou veut quoi? ou veut divise les gens? et aprés? réfléchis dupuy.. maintenat si c'est trop demandé..

10.Posté par dègue le 11/04/2016 07:39

Fabien Clain avait continué à percevoir ses minima sociaux plusieurs mois après son départ pour la Syrie…
?? ! cqfd

11.Posté par Zorro le 11/04/2016 07:50 (depuis mobile)

Bien que Réunionnais, Clain est aussi Francais.
Il a donc le droit de rentrer dans son pays comme bon lui semble...

12.Posté par C''''est exact le 11/04/2016 07:56

C'est exact il est venue spécialement acheter des saucisses de Toulouse ( il à pas trouvé saucisse Cilaos)pour faire un rougail saucisse comme à la case , d'ailleurs il faudrait qu'il arrête un peu le rougail saucisse sinon il va avoir des dififcultés à courir quand le RAID va le serrer

13.Posté par Paysan creole le 11/04/2016 08:37 (depuis mobile)

Qu'on lui coupe la tête . Car c'est encore nous qui allons payer pour qu'il vive grassement en prison ?

14.Posté par Ray_au_Port le 11/04/2016 08:51

La tête de l'emploi ! ! !

15.Posté par Caffreman le 11/04/2016 16:26

Je parie qu`il reçoit toujours les aides sociaux français...
Rien d`étonnant quand je vois même à l`ile Maurice le nombre de français qui viennent épouser des mauriciennes , se la coule douce ,achètent des maisons luxueuse, roule en voiture de luxe aussi et ne travaille jamais car reçoit une pension de leur pays qui dépasse par deux ou trois fois le salaire d`un mauricien de classe moyenne qui se tue au boulot sans jamais y arriver et voyage à vie dans les transport en commun!
Quel beau pays la France!

16.Posté par O Kaïdi, Kaïda, Kaïdo... le 11/04/2016 19:50

La rumeur colporte qu'il serait venu prendre un coup de champagne rose et bouffer du tang chez Noé.....et qu'il serait reparti avec une glacière de bouchons.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes