MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Le dire et le faire, selon Huguette Bello


Par Mike Martin - Publié le Mercredi 8 Décembre 2010 à 11:19 | Lu 941 fois

Huguette Bello vient de montrer son "devoir de colère" à propos des emplois verts de la Région dans 3 cantons renouvelables à Saint-Paul. L’égalité des candidats devant le suffrage universel est en effet menacée. Elle va d’ailleurs ester en justice, mais le fera-t-elle à titre personnel ? Ce n’était pas une contribution au congrès du PCR, mais l’occasion se présentait d’ajouter sa voix au grand concert anti-Robert. Autrement, il aurait eu une demande expresse d’ouverture d’un grand chantier de réflexion sur la place de la morale en politique ; mais personne ne se presse pour le faire tellement la survie des clans dans tous les camps occupe tout l’espace de la politique.

La députée-maire affirme qu’il y a des règles de concertation pour la répartition des subventions aux associations, et qu’il faut tout mettre au soleil si l’on ne veut pas faire preuve de mépris envers les citoyens. Ah bon ! À Saint-Paul existe une concertation transparente pour évaluer les besoins et la qualité des projets ? Pour éviter la concurrence de deux associations sur un même créneau et sur un même territoire pour servir des camps opposés ? Pour se faire une autre idée de la politique, qu’elle organise vite une conférence de presse pour présenter dans les détails sa gouvernance afin d’éviter ces conflits et en finir avec l’instrumentalisation des associations !

Le plus grave, dit-elle, c’est quand cette pratique antidémocratique profite au privé. En effet, assure-t-elle, des contrats ont été prévus sur un terrain privé pour une mission de nettoyage et d’entretien du site Moulin Kader à Saint-Gilles. Mais son "devoir de colère" est carrément déconnecté quand il s’agit de contrer la spéculation immobilière dans la zone. Justement, sous le golf du Bassin Bleu un grand aménageur a déjà présenté de gros projets dans un grossier emballage environnemental qui n’ont pas alerté la députée-maire. Jusqu’ici on ne l’a pas vue lever le petit doigt pour s’inquiéter de l’intérêt général. Les Saint-Paulois auront sans doute l’occasion de voir éclater une juste colère si les forces de l’argent insistent pour fouler au pied des principes retenus dans le PDA. Que n’a-t-elle brandi le refus de déclasser ces terrains dans le PLU en préparation ! Comme d’ailleurs elle n’a pas dit le moindre mot lorsque la presse a fait état de la prochaine nomination d’un responsable d’un grand groupe privé pour piloter le Pôle Sanitaire Ouest ! Huguette Bello sur ces grands dossiers serait-elle dans le faire sans le dire ? Ne serait-elle dans l’éclairage de l’opinion publique que lorsque ses petits calculs électoraux risquent d’être bousculés par l’adversaire ?

Le dire va avec le faire pour former un ensemble de grande exigence démocratique. Si l’on ne veut pas balader les citoyens, la communication doit couvrir tous les enjeux et toutes les connexions entre les pouvoirs dans les collectivités et ceux du monde économique.

Mike Martin, Saint-Gilles




1.Posté par Marco le 08/12/2010 12:47

C bon caaaaaa

2.Posté par Caton2 le 08/12/2010 13:24

La transparence, c'est uniquement pour les autres.

3.Posté par bwarouz le 08/12/2010 14:21

au fait la piscine de plateau caillou , on la répare quand ???

4.Posté par Gérard Jeanneau le 08/12/2010 15:07

La maîtresse Huguette Bello donne la leçon à son élève Didier Robert sur la répartition des "emplois verts"! C'est une bonne maîtresse, à part le fait qu'elle ne regarde pas bien ce qui se passe dans sa classe!

Visitez les cimetières des Hauts à Saint-Paul, mais protégez-vous contre les moustiques! C'est là leur résidence principale! En peu de temps les parties découvertes de votre corps sont assaillies par les moustiques! Et vous ne savez pas si vous n'allez pas revenir en ces lieux, les pieds devant, dans un coffret qui vous protègera de la manière la plus efficace! Etonnons-nous d'apprendre de temps en temps que le chikungunya y a fait son apparition!

Et qu'en est-il de la répartition des emplois qui ne sont pas verts, au TCO, les emplois de vice-présidents? Ils sont 29 à 1780 euros chacun! Et dans ma région natale, au Delta Sèvre Argent, pour une structure équivalente, on n'en compte que 5; et certains maires ne siègent que comme membres! Si on supprimait au TCO, territoire des cocotiers de l'Ouest, une bonne vingtaine de vice-présidents, on pourrait faire de grandes économies pour accorder des subventions : achat de cars de dernière génération, peu polluants, entre autres, emplois verts...

Notre maîtresse adorée a pris la règle pour se faire taper sur les doigts!


5.Posté par Alfred le 08/12/2010 15:46

Au fait Quand la Mairie fera nettoyer le chemin qui passe devant chez moi ????

6.Posté par Mairie le 10/12/2010 09:17

En matière de leçon et de respect des règles, la députée Maire ferait bien de s'occuper de sa commune.
Il y a eu dernièrement les CAP chargées de la promotion des employés de la commune avec bien sur une réception pour les heureux bénéficiaires de nominartion et d'avancement.
Et que constate t'on pour les avancements? du clientellisme madame la députée Maire. Comment pouvez vous nommer des personnes alors que ceux qui ont réussi les concours de la fonctions publiques territoriales ne sont pas nommés?

Vous parlez haut et fort mais vous baffouez tous les syndicats en ne transmettant même pas les listes des personnels présentés en CAP. que dire des feuilles de notations des enployés qui ne sont même pas signées par ses derniers ert joints de faççon stalinienne à leurs dossiers et qui font fois puisque les employés ne peuvent faire des recours contre des documents dont ils n'ont même pas la connaissance.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes