Communiqué

"Le dialogue n'a jamais été rompu" pour la direction de Groupama

La direction de Groupama déplore "très fortement" la grève menée par de nombreux salariés. Dans un communiqué, elle assure que "le dialogue n'a jamais été rompu de son côté".

Jeudi 15 Juin 2017 - 10:22

La direction a tenu à s'adresser dès hier à l'ensemble des salariés concernant le mouvement social. Son directeur général a eu comme premiers mots : "Comme vous, je déplore très fortement la situation exceptionnelle dans laquelle nous nous trouvons depuis ce matin. Un mouvement de grève est un acte dur, particulièrement violent pour nous tous, qui fragilise notre activité et la confiance que nous accordent nos clients."

Il a ensuite rappelé :  "Le mouvement de grève a été initié alors que nous étions en pleine discussion concernant la renégociation de l'accord triennal d'intéressement qui est arrivé à terme. Deux commissions du dialogue social se sont déroulées, le 15 mai et le 1er juin derniers. Elles ont permis d'avancer dans les négociations et une troisième réunion a été programmée ce jeudi 15 juin."
 
Ce jour, afin d'apaiser le climat social et rappeler que le dialogue n'a jamais été rompu de son côté, la direction a pris l'initiative de rencontrer les délégués syndicaux. Des premiers échanges ont eu lieu afin d'apporter un cadre à la négociation prévue demain autour de l'accord d'intéressement. Pour rappel, celui-ci arrive à son terme au 30 juin et doit être renégocié avant cette date pour permettre aux salariés de bénéficier du complément de revenus qu'il peut offrir. La direction considère que ce point est particulièrement important.  Elle souhaiterait, dès demain, pouvoir trouver les conditions qui permettraient d'aboutir à un accord comme initialement convenu.

La direction a également indiqué être disposée à aborder lors de cette réunion d'autres points, dont notamment la mutuelle santé. Elle a rappelé que les revendications habituellement discutées dans le cadre des NAO doivent rester dans ce cadre. Quant aux autres requêtes, elle a proposé d'ouvrir des discussions très rapidement.
 
La direction regrette que cette proposition n'ait pas été retenue par les représentants CFDT et CGTR qui ont campé sur leur position, et visiblement sans compromis possible.
 
La réunion de demain doit se dérouler dans les meilleures conditions, et avec l'ensemble des forces syndicales de l'entreprise. C'est pour cette raison que la direction n'a pas accepté la demande des délégués syndicaux CGTR  et CFDT d'avancer la réunion de demain et d'entamer les discussions en l'absence des deux autres représentants syndicaux. Il est important qu'une issue soit trouvée avec tous les porte-paroles afin qu'elle soit honorable pour tous les salariés, sans exception.
 
Le mouvement de grève a été reconduit ce jour par 42 % des salariés.
Zinfos974
Lu 348 fois




1.Posté par goyage Singdika le 16/06/2017 13:52

les 2 syndicats en question ne sont interessés que par leur nombril
par le passé ils ont privé leur entreprise d'une super prime
Dixit, la CGT, nous on veut etre constructif!
ého on nous la fait pas
Ce qui vous intéresse c est de détruire les entreprises et de cumuler des mandats.
Aprés vous êtesle PCR.....


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie