MENU ZINFOS
International

"Le dépeceur canadien" arrêté en Allemagne


Par - Publié le Lundi 4 Juin 2012 à 18:51 | Lu 1661 fois

"Le dépeceur canadien" arrêté en Allemagne
Le journal allemand "Bild" annonce que Luka Rocco Magnotta, récemment surnommé par la presse "le dépeceur canadien", a été arrêté lundi dans un cybercafé de Berlin.

Les policiers français avaient pu le suivre à la trace dans l'Est parisien, avant de perdre le contact. Ils avaient alors imaginé que le fugitif avait pu s'enfuir vers une destination européenne en empruntant la compagnie de bus "Euroline". Il est trop tôt pour savoir si c'est bien ce moyen de transport qui lui a permis de quitter la France mais toujours est-il que les policiers avaient au moins raison sur son départ de Paris puisqu'on vient de le retrouver à Berlin.

Luka Rocco Magnotta, un Canadien de 29 ans, est soupçonné d'avoir tué avec un pic à glace et dépecé un étudiant chinois à Montréal, avant de prendre l'avion pour la France il y a une semaine.


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par noe le 04/06/2012 21:29

Finalement nous sommes tous des "dépeceurs" en puissance . Nous pensons aussi que toutes ces idées, vous les portez en vous, car tous les êtres vivants de la planète baignent consciemment ou inconsciemment dans le même champs de pensées : "Vouloir dépécer quelqu'un à défaut d'un animal" ! Nous sommes simplement parmi ceux qui les expriment, car ces idées n'auraient pu voir le jour sans la moisson de connaissances accumulées par bien des hommes qui nous ont précédés.
Contrairement aux apparences nous ne sommes pas des fous mégalomanes ni des hurluberlus à prétendre ainsi rebâtir une vision du monde.
Donc nous sommes des "dépeceurs" en puissance !

2.Posté par Zbob le 04/06/2012 21:39

noé ne risque plus rien.
C'est presque dommage!

3.Posté par yabléba le 04/06/2012 22:57

Do mond y yem regarde la bétise et bone site i met fim com ça lé aussi pourri queli.
Du momen zot nana séquence bebete et la moné y coul à flo,demerde les zot
Marmail garde pi fim zoreur,lé pa bon pou zot tete et va fini par bloké zot cervo in jour.
Internet va fini par interne à zot a lazil.Lu ossi la besoin censure à li.

4.Posté par le psy le 05/06/2012 06:07

"Je te mange , donc je suis"
Le cannibalisme est un fait de culture : les animaux ne mangent pas leurs semblables selon des règles précises de découpe, de cuisson et de partage signifiantes et symboliques. Il existe un genre de gastronomie de la cuisine anthropophagique... Les hommes seuls injectent dans l'art de manger leur prochain un sens à déchiffrer. Bien sûr, dans le cannibalisme de violence politique ou accidentelle, les raisons diffèrent du cannibalisme rituel .
Bien avant le foie gras et les pommes de terre frites à la graisse d'oie, l'homme des cavernes mangeait son prochain sans aucun problème ... Les cannibales de Tintin sont sans culture, sauvages, ridicules, incapables de parler correctement, donc de penser, condamnés à une éternelle proximité avec les bêtes. Ils cuisinent l'homme blanc dans un immense chaudron et illustrent de la sorte leur incapacité à s'arracher à leur condition naturelle.
Donc : "Je te mange , donc je suis !"

On le dit si souvent :
"Mi manz out calebass "
"Mi manz a ou si le lit sous le couverte talèr " en parlant de faire l'amour à sa compagne !
"Mi manz out touff !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes