MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Le débat sur la méthode à Saint-Paul


Les élus de Saint-Paul n’ont pas été capables jusqu’ici de construire un PLU pour impulser un développement cohérent de la commune. L’aménagement de la zone de Cambaie, la lutte contre la spéculation immobilière, les retards en ce qui concerne l’assainissement et la protection de l’environnement en général, un développement équilibré des quartiers de Hauts sont autant de dossiers complexes que les élus doivent traiter avec sérieux en sauvegardant, dans la transparence, les intérêts du plus grand nombre. D’où l’importance de la méthode dans la mise en place des politiques efficaces.

Par aim-n.lebon@orange.fr - Publié le Mardi 2 Septembre 2008 à 00:00 | Lu 923 fois

Le débat sur la méthode à Saint-Paul
L’alternance est bonne pour l’aération de la vie politique. Elle enchante les arrivants ; elle peut aussi faire du bien aux partants. L’opposition à Saint-Paul découvre l’importance en débat public de la confrontation sur les cohérences et de la nécessité pour la minorité de faire passer ses messages.
Au fil des conseils, elle cherche à accrocher la majorité sur sa vision globale du développement de la commune, bien que des cadrages politiques soient faits à la présentation des différents points. Et c’est son rôle! Mais, hier, où était cette obligation démocratique qu’elle brandit aujourd’hui? Où était sa cohérence expliquée quand elle facilitait la spéculation au voisinage de l’antenne IV au-dessus de l’Hermitage, quand les intérêts des particuliers déjouaient, paraît-il, la vigilance des élus? Où était la transparence à Cambaie dans ses communications, pour peu qu’il y en ait eues ? Il était difficile de savoir si l’on avait affaire à des hypothèses de promoteurs ou à des décisions des élus, et sans que la population fût vraiment informée de tous les enjeux sur la zone. Son assurance était perçue comme un défi qui signifiait alors qu’elle était arrimée au pouvoir pour toujours. Et le PLU? Malgré des rencontres dites participatives, la retenue des informations dans la présentation des documents n’a engendré finalement qu’une perte de temps.
La voilà aujourd’hui déterminée à faire le match avec le nouveau pouvoir sur le fond des dossiers, critiquant les méthodes utilisées par la majorité. Parce que la méthode et le fond se donnent la main, elle se veut maintenant donneuse de leçons.
Saint-Paul est sous le regard de toute la Réunion, parce que s’y posent dans la plus grande amplitude tous les problèmes auxquels sont confrontées la plupart des équipes municipales. Il est clair que bon nombre de décisions à prendre en matière d’aménagement du territoire, et donc en équipements publics, en marges de manœuvre pour le logement social, et en espaces disponibles pour les entreprises, verrouilleront pour longtemps l’essentiel des choix politiques dans la microrégion ouest.
Il n’y a pas de méthode vraiment neutre politiquement, parce que le plus souvent le choix arrêté valide une segmentation du projet qui peut cacher une tactique pour couvrir certains objectifs du pouvoir. En tout cas, il en est une, qui est généralement portée par les socialistes, qui évite une série de choix qui s’emboîtent sans que les élus ne puissent avoir la possibilité de revenir débattre des liens entre ces différents niveaux de décisions. On ne peut crédibiliser définitivement des objectifs que lorsque les moyens qui y sont affectés sont pesés et placés dans un calendrier de réalisation.
Aimé LEBON, Bois de Nèfles Saint-Paul



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes