Blog de Pierrot

Le couvre feu, un chiffon rouge devant les gilets jaunes

Jeudi 22 Novembre 2018 - 15:57

Photo : Pierre Marchal / Anakaopress
Photo : Pierre Marchal / Anakaopress
Loin d’apaiser les esprits comme tout le monde l’espérait, la décision du préfet de mettre en place un couvre feu de 21h à 6h du matin semble avoir agi comme un chiffon rouge agité devant un taureau. En l’occurrence, tout ce que la Réunion compte de jeunes désoeuvrés qui n’aspirent qu’à en découdre avec les forces de l’ordre. Et accessoirement, si c’est possible, de voler et de piller au passage tout ce qui passe sous la main.

Encore une fois, au risque de me répéter, pour quiconque va sur le terrain à leur rencontre, il ne faut pas faire d’amalgame entre les « Gilets jaunes » qui n’aspirent qu’à exprimer leur colère face à une situation qu’ils estiment injuste, face à un rognage permanent de leur pouvoir d’achat, et ces jeunes qui ne sont inspirés par aucune revendication si ce n’est celle qu’on les laisse continuer à briser et voler.

Les vrais « Gilets jaunes » sont des personnes tout à fait honorables. Ils nous emmerdent, n’ayons pas peur des mots, quand ils nous bloquent à un rond point. Mais leur combat est légitime. On ne peut pas en dire autant des autres.

Au passage, profitons en également pour saluer le professionnalisme et le courage des policiers, gendarmes et pompiers qui interviennent à leurs risques et périls pour assurer notre sécurité et limiter au maximum la casse. 16 d’entre eux ont déjà été blessés, dont un très grièvement puisqu’il risque l’amputation de sa main.

Pour les accompagner tous les soirs sur le terrain, je peux témoigner de leur sang froid et surtout des conditions extrêmement difficiles dans lesquelles ils travaillent. Certains enchainent des journées de 12h sans discontinuer, dans la tension que vous imaginez. Ca devait être dit.

Même si je sais que ceux qui voient leurs magasins cassés et pillés ont de quoi être en colère quand ils appellent au secours et que personne ne vient. Ca pète de partout et les forces de l’ordre ne peuvent être partout en même temps.

Sinon, je n’arrête pas de croiser des gens qui me disent : « Pauvre Réunion. Comment on va faire pour s’en sortir ? »

C’est vrai que, alors que la situation n’était déjà pas florissante, les événements actuels ne vont rien arranger. L’économie locale a déjà perdu des dizaines de millions d’euros, des centaines d’employés se retrouvent au chômage technique, des entreprises vont fermer faute de rentrées alors que les dépenses courent toujours, le chômage va augmenter… Les mois à venir s’annoncent encore plus difficiles.

Sans parler de l’image déplorable que nous donnons en métropole. Alors que notre tourisme commençait à décoller, il est à craindre qu’il ne paie, pendant longtemps, ce qui est en train de se dérouler sous nos yeux et sous les objectifs des caméras de toute la France.

Enfin, comment ne pas évoquer ceux qui tirent les ficelles de tous ces jeunes en coulisses ? Certains élus n’hésitent pas à manipuler les casseurs, dans l’optique des élections, municipales et régionales, à venir. Ce n’est pas un hasard si l’on retrouve des têtes de nervis bien connues en tête de la plupart des manifestations. Cela aussi, il faudra le dénoncer, le moment venu.
Lu 2822 fois
Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur




1.Posté par jlr le 22/11/2018 16:01

Donc , les vrais " gilets jaunes " : non responsables ?

2.Posté par souffle sur les braises le 22/11/2018 16:35

Pas de couvre feu, ils cassent. Couvre feu, ils cassent...Ils veulent casser en tout état de cause. Quand j'entend certains réclamer la fin du couvre feu, c'est uniquement pour installer un climat de tension et de peur. Quant aux politiques qui attisent ces jeunes, il faudrait les poursuivre pour incitation à l'émeute. je pense qu'il doit exister quelque chose relatif à cela dans le code pénal.

3.Posté par Nervis tu dis le 22/11/2018 16:48 (depuis mobile)

Nervis tu dis!? Comme ce gros costaud au Tampon. Ancien gros bras de Tak et actuel gros bras de Bassire , qui tient une page Facebook de « mécontents » pour agiter plus qu’autre chose? Avant de me censurer, passe quelques coups de fils et vérifie.

4.Posté par Bleu outre mer le 22/11/2018 16:55

Si nous nous sommes retrouver avec un couvre feu. La grosse responsabilité vient de nos zélus qui non pas su instaurer un dialogue, voir même d'essayé d'en proposer un. Le Préfet à été bien lent maintenant il propose parce que le gouvernement lui a surement demander de le faire. Nous avons les pseudos parents qui eux font des enfants et sont démissionaire; Nos zélus le savent mais encore qu'ont il mis en amont rien. Se positionner comme non responsable et accusé la France....Surtout pour les Taxes ou la Région fait pas mal d'enfumage.....

5.Posté par GIRONDIN le 22/11/2018 17:58

Et dire que votre copain didiX est là depuis 8 ans avec :
1 pilier, 2 piliers 3 piliers, 4... 5...6....7
175 000 000 et 34 000 000 et 6 000 000 pour batkaré.


Alignement des planètes....... Indooceanité.....

Les reuniomous avec:
les 3/4 des communes
civis
Tco
Cirest
casud
département,
des Spl, les splach
et toutes les boutiks solidarité !!!!

Quel désaveu en 2018!!!!!!!!!!!!!!!!!

Dis papa c'est quand la fin de cauchemard ?

6.Posté par klod le 22/11/2018 18:33

na un peu y utilise "chiffon rouge " contre le sort , comme malbar ................... et zot na peut etre raison , ou pas . vive le multiculturalisme !!!!! et oui .

7.Posté par klod le 22/11/2018 18:42

et oui Girondin ,yesssssssssssssssssssssss, mais comme dit un certain "éditorialiste du clique la nou" : " mais c'est bien de bat karé avec des millions de nos impots tous les ans, c'est nooooooormal!!!" .....

Ha bon ? nos impots , en cette période de crise devraient aller , non pas à une civilisation des loisirs, mais à des choses essentielles : diminution de la pression fiscale, diminution du chomage ;

certains aiment le bat karé annuel pour le plaisir , le pop sans conditions de ressources .................. normal ca ????????

ni de droite , ni de gauche , juste aller à l'essentiel avec nos impots ............................... c'est trop demandé en "démocratie" ?

vives les gilets jaunes et pas les casseurs , mais ca va avec , hélas , comme à chaque "manifestations" républicaines ................... une république à revoir ?

8.Posté par Montagnard le 22/11/2018 19:07

L'analyse de M DUPUY pourrait etre complétée par un échec dramatique de l'ensemble de la classe politique locale qui n'a pas su inventer un véritable projet d'avenir pour une population
A force de toujours faire les mendiants vers la mère patrie et de réclamer toujours plus de fonds, ils ont réussi l'exploit de n'être plus crédibles à la fois aux yeux du pouvoir central et par leurs propres populations
Ils sont tous très forts pour aboyer leurs reproches aux ministres et autre président mais quant un de ceux la débarque pour passer qq jours sous les tropiques histoire de prendre l'air, aucun n'a le courage de présenter de vraies revendications; on comprend mieux pourquoi aucun élu local n'est vu comme ministrable
Les citoyens d'ici ne sont pas des mendiants à qui on jette de temps à autre des bons CCAS ou des chèques énergie de 100 euros ... et aspirent à un vrai projet de société
Nous n'élisons plus que de piètres gestionnaires et plus de porteurs de projets, qui gagnent l'adhésion d'une vraie majorité
Alors on construit sur le moindre mètre carré des bureaux à la pelle qui restent vides , des opérations de logements hauts de gamme dont les prix à la revente s'effondrent, des cages à lapin conçus par des architectes en mal d'expérience et qui ne viendront jamais habiter dans les horreurs qu'ils ont pondus et dont ils se gargarisent pour les classes ouvrières qui auront rarement l'opportunité d'en échapper, on permet aux beneficaires des minimas sociaux de bâtir leur case à terre financée par le prélèvement sur les revenus du travail ... chercher l'erreur

Les réunionnais au travail ou qui en sont exclus contre leur gré ne sont pas des enfants à qui on donne un petit billet pour qu'ils aillent s'amuser pendant que les grands discutent entre eux ....
Alors oui, le cumul des responsabilités à la fois maire, conseiller, président de ceci de cela , député fait douter de la capacité de ces gens à tt assumer si ce n'est à prendre le rôle de conseiller de POLE EMPLOI en distribuant les postes de travail à la famille avant tout et aux amis
Une piste encore du mouvement GJ
Il est surement temps pour nos anciens de prendre du repos et de laisser se lever une véritable jeunesse qui prendra une nouvelle voie
Etrangement nos élus sont plus souvent hors département que présent lorsque un dialogue sans langue de bois est indispensable
et entretenir la délinquance dans certains quartiers nets qu'un jeu extrêmement dangereux pour ceux qui tirent les ficelles, le retour de bâton peut etre violent

9.Posté par GIRONDIN le 22/11/2018 19:30 (depuis mobile)

7. klod
Le type qui a gagné 6 000 000 de nos impôts ? (2 000 000 région et 4 000 000 d'effacement de dette fiscale et sociale)?

10.Posté par Marie le 22/11/2018 19:52 (depuis mobile)

A montagnard , vous en avez dit beaucoup.
Je rajouterai que cela couvait , et , cela depuis 1991 .

11.Posté par klod le 22/11/2018 20:08

bravo à post 8 , un contributeur intéressant , c'est rare par les temps qui courent ou qui restent "au pas" , selon .

Montagnard ( à par les zabitants , sympas par ailleurs , de la Montagne 974) : "En France, la Convention montagnarde, du 2 juin 1793 au 9 thermidor an II (27 juillet 1794), est la deuxième période de l'histoire de la Convention nationale dominée par les Montagnards après l'éviction des Girondins. La Convention nationale a été mise en place du 21 septembre 1792 au 26 octobre 1795, son rôle est avant tout d'édifier une nouvelle constitution. C'est la première assemblée révolutionnaire issue du suffrage universel. Elle est partagée en 3 groupes : la Gironde, la Montagne et la Plaine. Les Montagnards vont alors voter une constitution, c’est la Constitution de l'an I. " : merci wicked pédia, qui aide à se rémémorer ses cours d'histoires ..!!!!!!!!



vive les Girondins et les Montagnards et le "tiers état" ............................. ha ..1789 ............ un 14 juillet, c'était ? et vive Mirabeau §

danton ou robespierre , vaste débat ........... ou pas. , non à la guillotine et à la peine de mort , le débat est , pour moi, tranché !!!! ben .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie