MENU ZINFOS
National

Le couvre-feu étendu et le reconfinement local étudiés pour faire face à l'épidémie


Un Conseil de défense consacré à l'épidémie de Covid-19 s'est réuni autour du président Emmanuel Macron ce mardi matin. Un autre doit se tenir demain. Un durcissement des mesures, avec couvre-feu voire confinement, pourrait être annoncé.

Par Nicolas Payet - Publié le Mardi 27 Octobre 2020 à 12:28 | Lu 9021 fois

Jean Castex doit annoncer les mauvaises nouvelles aux forces vives de la nation ce soir
Jean Castex doit annoncer les mauvaises nouvelles aux forces vives de la nation ce soir
Alors que la France fait face à une deuxième vague de Covid-19 avec un nombre de contaminations record, le gouvernement réfléchit à un durcissement des mesures.

Deux conseils de défense se réunissent en l'espace de 24 heures, ce mardi et demain, pour étudier les différents scénarios envisageables. "Il faut s'attendre à des décisions difficiles", a annoncé le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, ce mardi matin au micro de France Inter. En fin de journée, c'est au tour du Premier ministre Jean Castex de convoquer les représentants des partis politiques et les partenaires sociaux à Matignon pour évoquer avec eux ces futures annonces.

Trois pistes sont évoquées. La première est celle d'un reconfinement total du pays. Mais elle semble peu probable, voire même à écarter, selon des proches du président de la République cités par LCI.

Jean-François Delfraissy s'avoue "surpris par la brutalité de ce qui est en train de se passer"

La deuxième consisterait à des reconfinements locaux, dans les zones les plus touchées par le virus.

Enfin, la troisième piste porte sur des reconfinements locaux adaptés, avec un couvre-feu étendu pendant la semaine et un confinement le week-end. 

Emmanuel Macron pourrait prendre la parole dès mercredi soir pour s'exprimer sur ces sujets. 

Si elles venaient à être confirmées, ces mesures viendraient valider les signaux d'alerte lancés par le président du Conseil scientifique dès hier. "Beaucoup de gens n'ont pas encore pris conscience de ce qui nous attend (...) La situation est difficile, voire critique", déclarait Jean-François Delfraissy, invité de RTL. L'occasion pour le professeur spécialisé en immunologie d'avouer également être "surpris par la brutalité de ce qui est en train de se passer depuis 15 jours, peut-être lié à un refroidissement et au fait que ce virus est relativement sensible au climat."




1.Posté par Sophie HUGUET le 27/10/2020 13:43

Quand est-ce que le préfet décidera de protéger l'ile (y'a plus difficile) en imposant la septaine + test au lieu d'attendre bêtement la bouche ouverte que maman état lui donne la becquée.
On va se taper un couvre feu ou un confinement alors qu'on pourrait économiquement se sauver.
Un peu comme lorsqu'on passe en confinement avec 1 seul cas en Mars....

2.Posté par tantine le 27/10/2020 14:21

"un couvre-feu étendu pendant la semaine et un confinement le week-end"

c'est une blague ?! on sort de chez nous que pour bosser ?! à quoi a servi 1848 ?

tout ça pour un manque de lits qui est récurrent chaque année au moment du retour des grippes ?

et le traitement de raoult qui marche on l'interdit ?

mais c'est quoi ce foutan ?

3.Posté par parlamer le 27/10/2020 18:02

Les Ripoux Empoisonnent Massivement les français

si vous voulez vérifier cette assertion regardez la correspondance remboursement du Rivotril

et la courbe de mortalité sur la période janvier à mai 2020 ......

vive kennedy
vive trotta
vive wonner
vive toubiana
vive Raoult
vive perronne

lisez Francesoir

4.Posté par parlamer le 27/10/2020 18:18

Comme il a déjà été annoncé, il n’y a plus de bilan journalier de la situation de la pandémie de Covid-19 émanant du CCO Ivato. Désormais, le rapport est communiqué chaque semaine. Du samedi 10 octobre au vendredi 16 octobre 2020, le pays a enregistré 131 nouveaux cas, 1 décès pour la région Analamanga et 223 guérisons. Le nombre de tests effectués durant la semaine est de 2 621 selon le rapport du Centre de commandement opérationnel.

Recueillis par Anja RANDRIAMAHEFA

5.Posté par Pierre Balcon le 27/10/2020 18:23

Arrêtons de parler de "première vagu"e et "seconde vague" .
Cela n'a aucun sens en épidémiologie .

La COVID va probablement devenir une maladie saisonnière comme nos grippes actuelles .

Il est intéressant à ce sujet de constater ce qui se passe en hémisphère sud ( Australie , Nouvelle Zélande , Brésil etc... ).

Tous ces pays ont connu , à contre courant de qui se passait dans l'hémisphère nord , un regain de l'épidémie à l'entrée dans l'hiver austral , quand les pays du nord en sortaient .
Symétriquement , Ils constatent un net repli avec l'arrivée des beaux jours .

A La Réunion il y a de fortes chances que nous parvenions de la même manière , à contrôler l'épidémie , et ceci indépendamment des mesures barrières ..

C'est ça les lois de la nature auxquelles nous n'avons pas , pour l'heure, toutes les explications et que , dans notre ignorance , nous regroupons sous le concept " d'écosystème".

La prochaine fois je vous parlerai de l'immunité collective qui viendra plus vite qu'on ne le pense .

6.Posté par Veridik le 27/10/2020 19:22

« Si nous étions confrontés à une épidémie digne de ce nom nous n’aurions pas besoin de voir les infos pour le savoir.

Nous aurions chaque jour autour de nous des personnes gravement touchées en train de mourir.

On n’échangerait pas 2 mots sans se dire « T’as vu ? la mère d’untel, elle est en réa ! »

« Mon voisin est mort, et maintenant c’est sa femme, qui est hospitalisée ! »

« J’ai vu les pompiers, emmener la voisine du dessus »

« COVID 19 »

« Du coup ils désinfectent, tout l’immeuble. »

« Mon cousin est mal en point ! »

« Mon patron est mort ! »

« Le prof de ma fille a été transférée chez Raoult. »

« La petite amie de mon fils, est dans le coma, depuis 15 jours. »

etc etc etc…

Ce serait ça, à longueur de temps, pour chacun d’entre nous, et la peur serait légitime…

Mais si vous enlevez les discours politiques, toutes les chaines d’infos, radio, télé, réseaux…

il resterait quoi à propos du Covid- 19 ?

Dans votre vie, de tous les jours ? Vous rendriez vous seulement compte qu’il y a un virus de plus ?

Vous auriez peut-être eu un voisin ou une tante morts d’une maladie en réanimation.

C’est pas ça une « pandémie ».

Le choléra, la syphilis, la peste noire étaient des pandémies.

Où est la putain de « pandémie » ? Celle qui vous terrifie au point d’accepter toutes ces mesures qui vous empêchent de continuer à vivre, danser, embrasser, voir votre famille, vos proches…

Ils sont en train de plonger des milliers de gens, de familles dans la précarité, de faire couler artisans et indépendants petits commerçants, de faire mourir vos parents de solitude, de plonger des millions d’êtres humains

dans la psychose !

La psychose !

De nous dresser un peu plus chaque jour, les uns, contre les autres !

Alors oui, des gens sont morts. Et il y en aura encore. Comme il y en a tous les jours ! De ça ou d’autre chose. Mais pas plus de ça que d’autre chose. Plutôt moins d’ailleurs. Beaucoup moins de morts de ça que d’autre chose,

Donc non !

Ce n’est pas ça une « pandémie » !

Du moins une « pandémie », qui justifie qu’on paralyse toute une population !

Elle est devenue un outil du pouvoir en place. Et ils vont l’utiliser autant que possible pour faire passer leurs lois, pour justifier une crise économique, dont ils sont les seuls responsables pour acter la disparition de notre Liberté etc…

Mais c’est tout.

N’ayez plus peur. »
C’est juste...
C'est juste 2 semaines. puis 3 mois, puis...
C'est juste 2 mètres.
C'est juste se laver les mains plusieurs fois par jour au gel hydroalcoolique, ce qui est néfaste ou toxique.
C'est juste un masque obligatoire à l'intérieur et à l’extérieur même s’il ne sert à rien et que c’est un nid à microbes.
C'est juste des milliers de faillites.
C'est juste des milliers de dépressions.
C'est juste des milliers de suicides.
C'est juste l'augmentation de la pauvreté et du chômage.
C'est juste une récession économique.
C'est juste des multinationales qui font des affaires en or.
C'est juste le retour du plastique à usage unique.
C'est juste des masques jetables partout.
C'est juste le gouvernement qui menace de rentrer dans mon domicile.
C’est juste un état d'urgence sanitaire qui est renouvelé depuis 8 mois.
C'est juste des enfants qui ont peur de tuer leurs grands parents.
C'est juste des milliers de personnes âgées qui sont mortes, seules, grâce au mesure du gouvernement.
C'est juste des petits en garderie qui n'ont pas accès au visage de leur éducatrice ce qui équivaut à les priver d'une partie importante de leur développement social et cognitif.
C’est juste que des élèves sont renvoyés de leur école parce qu’ils portent mal le masque ou parce qu’ils toussent.
C'est juste des sévices et des séquelles a vie pour les jeunes enfants et une grande partie de la nouvelle génération.
C'est juste des menaces de perdre son travail.
C'est juste des employeurs qui te montre la porte après t’avoir annoncé que tu n'es pas en accord avec la pensée unique covidienne 2020.
C'est juste l'éclatement des familles pour des discordes d'opinion.
C'est juste l'augmentation de l'utilisation des appareils électroniques chez les jeunes alors que nous savons qu'il faut les protéger des réseaux sociaux qui sont conçus pour être une addiction.
C'est juste des centaines de festivals et de spectacles annulés.
C'est juste l'art et la culture qui en souffrent.
C’est juste des restaurateurs, des hôteliers, des bars et des cafés qui ne travaillent plus.
C’est juste des milliers de travailleurs qui n’ont plus d’emploi.
C’est juste la limitation de toute interaction sociale.
C'est juste une dette énorme que les générations futures vont devoir payer.
C'est juste que le gouvernement, la santé public, les médias encouragent la délation entre citoyens.
C'est juste la police qui fait de la répression dans les restaurants et les bars.
C'est juste des dizaines de thérapeutes, de professions qui sont interdit de pratiquer, d'aider ceux qui sont touchés par tout cela.
C'est juste des médecins qui doivent se taire.
C'est juste le personnel de la santé qui n'en peut plus d'être maltraité.
C'est juste des tests inappropriés qui n’informent pas de la maladie.
C’est juste que les cas positifs ne sont ni malades et ni contagieux.
C’est juste que 30 à 40% des tests donnent un résultat erroné.
C’est juste qu’on a enregistré des milliers de décès de la grippe, de la pneumonie ou autre, en accusant à tort le virus du covid.
C'est juste des zones jaune, rouge, etc... comme dans la période Hitlerienne.
C'est juste une amende ou une garde à vue et le tribunal pour ceux qui n'obéissent pas.
C'est juste bientôt un vaccin obligatoire...
C'est juste l'esprit critique qui disparaît !
Et après c'est nous les complotistes ?

7.Posté par paulux le 27/10/2020 20:27

Il y avait un traitement qui semblait marcher, il a été interdit par le ministre...quel foutoir ce pays

8.Posté par PATRIOT le 27/10/2020 20:29

À peine installé au Haut Commissariat au Plan François Bayrou n’a pas attendu longtemps pour se mettre au travail et profiter de cette pseudo-crise covidienne pour mener à bien la suite de l’agenda prévu par l’Élite. Dans une note qui nous a été transmise, il propose au gouvernement une série d’actions délirantes et inquiétantes afin de nous amener au grand reset financier voulu par la Cabale. Voici, en résumé, ce que prévoit cette note…


https://qactus.fr/2020/10/25/q-infos-une-note-du-haut-commissariat-au-plan-devoile-notre-avenir/

9.Posté par JORI le 28/10/2020 09:18

6. Veridik. Après une telle litanie contre l'action du gouvernement j'espère que vous avez en poche votre billet d'avion pour la Chine où le virus a disparu !! 😂 😂 😂

10.Posté par MICHOU le 28/10/2020 11:56

C'est consternant de constater qu'on est surpris! C'était pourtant une évidence et l'inconscience, l'irresponsabilité à tous les niveaux nous ont amenés à ce désastre

11.Posté par MICHOU le 28/10/2020 12:07

Il y a trop d'accidents sur la route. Confinons
Trop de dechetteries sauvages. Confinons
Pas assez de transports en commun confinons

Le nouveau remède miracle. Konfinon

12.Posté par spartacus974 le 28/10/2020 17:42

Le médecin généraliste Dan Bensadoun, invité sur le plateau de Cnews dans le Morandini Live du 23 octobre 2020, nous explique que les virus hivernaux traditionnels sont classés comme COVID sous l’effet de la psychose actuelle.......Voilà l'explication à cette "soudaine flambée de l'épidémie"

https://www.youtube.com/watch?v=o8cW12fM_rk

13.Posté par JORI le 29/10/2020 10:50

12. Spartacus974. Votre médecin doit être une pointure de la médecine mais ça ne nous dit pas quelles sont les préconisations du pr Spartacus974 pour résoudre les problèmes de crise sanitaire ! 😂 😂

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes