Education

Le collège Saint-Michel dans le collimateur d'un collectif de parents d'élèves

Jeudi 14 Juin 2012 - 17:45

Le collège Saint-Michel dans le collimateur d'un collectif de parents d'élèves
Alors que les conseils de classe se succèdent ces jours-ci, la direction du collège Saint-Michel, établissement privé de Saint-Denis, doit faire face au mécontentement d'un collectif de parents d'élèves.

Ceux-ci affirment rencontrer des difficultés à mettre en place un dialogue avec la direction alors que des pressions seraient, toujours selon leurs propos, exercées sur des élèves : "Nos enfants sont sermonnés par certains professeurs parce que nous évoquons les dysfonctionnements lors des conseils de classe", déplore une mère qui tient à garder l'anonymat et qui redoute que la situation se reproduise pour les conseils de classe en cours.

Elle va plus loin : "Nos enfants sont humiliés et harcelés en cours. Nous avons tenté de rencontrer le directeur de l'établissement qui fait la sourde oreille face à nos sollicitations", indique-t-elle.

Par ailleurs, certains parents d'élèves évoquent, concernant le cas particulier des classes bilingues, le manque d'heures de cours de 2ème langue, ayant selon eux pour conséquence que les élèves n'ont pas le niveau requis à leur arrivée au lycée.

Le collectif appelle les parents des 1400 élèves du collège à réagir. "Nous payons 152 euros par mois pour un enseignement qui n'est pas à la hauteur de nos attentes", indique la mère de famille qui poursuit, "nous avons suggéré une solution à la direction afin que deux heures de cours de LV2 par semaine soit ajoutées. Mais elle ne veut rien entendre".

Le directeur de l'établissement, Frédéric Pierre, n'a souhaité faire aucun commentaire.
Daniella Maillot
Lu 5541 fois



1.Posté par mi marche ec Melenchon le 14/06/2012 19:02

il vaut mieux mettre votre énergie a defendre l'ecole publique.

A l'ecole marthe Robin du Tampon ils sont 30 eleves par classe. Pour aller au tableau il faut se faufiler tellement la place manque....

2.Posté par William le 14/06/2012 19:03

Deux remarques par rapport à l'article :

- mettre son enfant en classe bilingue ça fait chique ! mais la plupart des enfants qui y sont le sont seulement parce que les parents le désiraient... Peu importe si les marmailles n'ont ni l'envie ni la capacité de travail requise... et 2 heures de plus de LV2 ne changeront rien.

- d'expérience, il ne faut pas se tourner vers la direction en cas de problème avec un professeur mais directement vers ce professeur ! S'il y a humiliation de sa part, il faut le chopper (demander un rendez-vous) et lui faire comprendre que son attitude trop blessante envers l'enfant a dépassé les limites acceptables et qu'il faut que cela cesse. Soyez ferme mais polis et ça marche toujours ! Pas de raison que cela soit différent à Saint-Michel...

3.Posté par noe1er le 14/06/2012 19:17

Très bon collège de mon enfance !
Qu'on cesse de le critiquer !

4.Posté par jyves974 le 14/06/2012 20:30

L'enseignement du college St Michel est assuré par.. des enseignants payés par l'Etat qui qui dispensent un programme defini par l'Etat.

Ils peuvent toujorus retirer les enfants de ce college et les transfere a Juliette Dodu ou Bourbon, qui sont des etablissements public, avec des enseignants... payés par l'Etat qui qui dispensent un programme defini par l'Etat.

En gros.. ils peuvent se plaindre aupres du rectorat, vu que ce professeur ne prend ses ordres que du rectorat, son employeur.

5.Posté par lol le 14/06/2012 20:49

les écoles chrétiennes doivent accepter que des élèves qui sont chrétien et non faire comme le collège Maison Blanche faire rentrée le maximun d'argent, etla il n"y a plus de fonctionnement religieux mais e l"argent, il faut que le diocèse revoit toute ces dispositifs, car les parents non catholique s"en fiche, ils veulent des résultats en mettant de coté la religion, donc l' évéché il faut qu"il réagisse avant qu'il soit trop tard.

6.Posté par @william le 14/06/2012 21:50

William , vous me faîtes doucement rigoler en disant que faire des classe bilangues , c' est chic ! Vous n'êtes peut-être pas au courant que ces classes bilangues ( Anglais/espagnol , Anglais/allemand. Ou anglais/chinois ) débouchent à partir de la 4e sur des classes europêennes ou orientales ( sauf qu'à Saint Michel , ce n'est pas le cas mais c'est là autre débat )et donc permettent d'avoir sur le diplôme de bac mention section européenne ou section orientale ! Ce qui représente des perspectives intéressantes pour les études supérieures ou les grandes écoles .
A Saint Michel , les enfants à la fin de la CM 2 passent des tests de sélection très difficiles en maths , français et culture générale et seuls les meilleurs sont pris . Alors ne dites pas que ces élèves n'ont pas la capacitê de travail requise !

7.Posté par mika le 14/06/2012 22:21

S'il n'y a pas de dialogue entre la direction et les parents , on se demande quelle doit être la communication entre le directeur et les enseignants ! Dur , dur , dur !!!
Mais enfin , vu la façon dont ce directeur avait désavoué médiatiquement le pauvre frère Michel lors de son discours sur le pardon en pleine semaine sainte , on peut s'attendre à tout !!!!

8.Posté par Candide le 15/06/2012 01:45

Tiens donc ? L'enseignement privé n'est pas aussi merveilleux qu'on veut bien nous le faire croire.
Pourquoi alors de plus en plus de parents y ont recours ? Sans doute parce qu'il faut des "clients" pour remplir les caisses et que l'on est prêt à tous les mensonges. Pour information, on retrouve beaucoup d'enseignants qui ont échoués aux concours nationaux et qui trouvent refuge dans ces établissements privés. Ils ne sont donc pas plus compétents. Et tous les problèmes internes sont étouffés pour ne pas nuire à l'image de l'établissement (il faut bien que de nouveaux élèves s'inscrivent chaque année).
Et dire que cela est financé par nos impôts.

9.Posté par Compassion le 15/06/2012 03:07 (depuis mobile)

Qui sont ces prof persécuteurs humiliateurs? La plupart sont ancrés de certitude sans remise en cause. Pour en avoir rencontré une (...) son cas relève de la psychiatrie. Aidez la. G dû retirer mon enfant depuis il va mieux et est épanoui.

10.Posté par Collégien le 15/06/2012 09:00 (depuis mobile)

On devrait enregistrer ceux qui nous harcèle ! Mes parents donnent raison aux profs et le directeur est aveugle.
Kossa i fé l'évêché ?

11.Posté par Parents le 15/06/2012 09:04 (depuis mobile)

Pouvez vous Interviewer le président de l'Appel, l'ogec, Mme Bach, Mr Claude de la vie scolaire, le rectorat ?
Pourquoi le directeur à t'il peur de s'exprimer ? A-t-il qqchose à se reprocher.
Affaire à suivre

12.Posté par Parent en colère le 15/06/2012 11:44

Quand la notoriété prime sur la qualité de l'enseignement....
Dommage pour les enfants !!!!

13.Posté par @candide le 15/06/2012 13:02

Vous avez tout dit ! Effectivement souvent ce sont des personnes qui ont échoué au CAPES pour l'enseignement public qui se retrouvent dans ces établissements privés car c'est bien connu que le CAPES pour enseigner dans le privé est beaucoup moins difficile . Non ils ne sont absolument pas plus compétents . En plus beaucoup sont non titulaires. mais le privé continue à avoir de bons résultats car il y a un tri des élèves en amont et les parents sont trop souvent obligés de payer des cours particuliers pour pallier aux manquements de certains enseignants !!!

14.Posté par lolo le 15/06/2012 14:50

Cher @candide. Avant d'écrire n'importe quoi il vaut mieux se renseigner pour éviter de passer pour ... enfin bref. Les enseignants du privé passent le même concours, le même jour, au même endroit, corrigé par les mêmes profs que ceux du public ! En ce depuis de nombreuses années !!!
Ces profs suivent le même programme, sont évalués par les mêmes inspecteurs, sont rémunérés par le même trésor public, etc ...
Il y a de bons et de moins bons profs dans le privé comme dans le public. Alors laissons travailler ces professionnels dans la sérénité.

15.Posté par sado maso le 15/06/2012 15:20

Bruits de chiottes ! Voilà ce que déverse ce pseudo collectif de parents. Ils (ou "il" !) sont incapables de décrire un seul fait ! Il faut savoir en revanche que certains parents adorent emm.....er les profs, notamment ceux qui ne notent pas assez bien leur chère progéniture ! S'ils ne sont pas contents ces parents, il n'ont qu'à aller dans le public ! faut croire qu'ils sont maso pour payer des profs qui "harcèlent" et "humilient" leurs gamins !!

16.Posté par Concernée le 15/06/2012 19:13

Franchement, moi je pense que sans histoire de chic ou pas chic...pourquoi est-ce que l'on fait pas plus confiance aux élèves des classes concernés? En plus pourquoi généralise t-on tout les avis sur ses élèves ? Je pense que certains parents ne prennent pas de bonnes initiatives mais il ne faut en aucun cas remettre en cause les capacités de l'enfant. Je sais effectivement ce qui se passe dans ce collège ou il n'y a aucun dialogue entre parents/direction/élèves .
Voici mon avis

17.Posté par @lolo le 15/06/2012 21:08

Et les profs qui vont travailler dans le privé sont peut être sado maso , ils vont faire le même travail que ceux du public en étant moins bien payés car le salaire n'est pas pareil , même s'ils sont rêmunérés par l' éducation nationale !!! Si c'est pas la vocation ça !!!!!

18.Posté par @lolo le 15/06/2012 21:14

Ah au fait pourquoi existe t-il un CAFEP CAPES enseignement privé ? Oui c'est sûr , c' est le même concours public privé !!!!!. LOL .

19.Posté par Marco le 15/06/2012 22:21

Très déçu de ce collège et de la qualité de l'enseignement, rien à voir avec le fait que ce soit privé ou public, j'aurais la même réaction... Les remarques désobligeantes sont en effet coutumières de la part de certains profs (et les enfants ne veulent souvent pas d'intervention des parents de peur de "représailles" tout au long de l'année). Beaucoup d'exigences envers l'élève, exigence que certains enseignants oublient d'avoir envers eux-mêmes. Tout n'est pas négatif, certes, mais si je le pouvais je changerais mon enfant d'établissement, ce n'est pas si facile... Ca restera donc un énorme regret!

20.Posté par lolo le 16/06/2012 13:57

enfin on a osé parler de tout ça !! il y a trop de choses tabous dans ce collège !
on devrait aussi donner la parole aux enfants qui sont les premiers interlocuteurs face aux personnels éducatifs , bcp d'entre eux auraient des choses à dire sur leurs comportements
qd est ce que le diocèse va se réveiller et intervenir ??

21.Posté par Marieblizzard le 17/06/2012 14:23

Classes bilangues ou classes bilingues ? On voit bien qu’il y a souvent confusion. L’apprentissage de la LVE dans une classe bilingue en 6ème s’appuie sur plusieurs matières non linguistiques. Les élèves des sections bilingues ont souvent été exposés / sensibilisés à la langue de la section dans leur enfance. (Bilinguisme des parents, langues régionales, régions frontalières…) Ne pas confondre donc avec une classe bilangue, dispensant deux langues étrangères à partir de la 6ème (au lieu de la 4ème pour les autres). L’objectif de l’apprentissage des LV en collège n’est pas ce que l’on appelle communément le bilinguisme, capacité à manier naturellement deux langues. La progression des apprenants (jeunes ou adultes) se réfère depuis plusieurs années à des paliers issus du CECRL et fixés au BO.

22.Posté par duralexsedlex le 17/06/2012 22:59

alala...comme si les profs de l'enseignement privé SOUS CONTRAT (donc profs payés par l'Etat) étaient mieux ou pires que ceux du public !
renseignez-vous un peu...
C'est malheureusement partout pareil, on a de la chance ou pas. On a des profs compétents ou des bouses payés à rien foutre, des profs adeptes de l'humiliation ou des profs humains. C'est le recrutement de TOUS les profs qu'il faudrait changer ! Un test psycho-technique en plus des épreuves de connaissances et de pédagogie ? :)

23.Posté par dubitatif le 18/06/2012 07:52

tant de bruits, alors que tant d'enfants sont laissés sur le bord de la route de l'enseignement dans notre pays...

Chers parents du privé, l'enseignement dispensé ne vous convient pas, les profs ne vous conviennent pas, le dialogue avec l'établissement ne vous convient pas... et vous continuez à payer 152€ par mois... et c'est ce collège qui a un problème?
mais que fait votre bon sens???

il n'existe aucune obligation d'inscrire son enfant dans le privé que je sache!
vous parlez de l'abus de pouvoir des profs, de la direction, mais qu'en est-il de celui des parents???
(et cela vaut pour n'importe quel établissement!)

à bon entendeur...

24.Posté par tobeornot le 19/06/2012 13:16

Très bon collège de mon enfance !
Qu'on arrête ces polémiques de quelques parents capricieux qui veulent etre les maîtres a bord,si vous n' êtes pas content allez dans le public qu'est-ce que vous faites encore là!!!!
entièrement et totalement d'accord avec le poste 23.

25.Posté par @24 le 19/06/2012 19:47

Votre époque doit remonter à fort longtemps car depuis pas mal de choses ont changé !!!! C'est trop facile de dire que les parents n'ont qu' à changer leurs enfants de collège et les mettre dans le public !!!. Il me semble que ce collège fonctionne gràce aux écolages de ces parents et que ceux ci sont tout à fait en droit d'attendre une certaine écoute de la part de la direction et une certaine qualitê pédagogique !!!!
Et même si les parents ne sont pas des pédagogues , ils sont capables de lire les instructions officielles e les programmes nationaux pour avoir une idée de ce qui est fait et ........de ce qui n'est pas fait !!!!

26.Posté par Pavé dans la marre le 19/06/2012 21:35

Posez-vous la question du salaire des chefs de ces établissements et vous comprendrez beaucoup de choses...
Par les temps qui courent c'est à faire pâlir beaucoup de PDG ou parlementaires, voire ministres...
Allez une petite visite ?
Vous ne serez pas déçu de ce que vous découvrirez....

27.Posté par zafairdomoun le 20/06/2012 07:34

moin mi dit
zot lé pou fé in polémique pou pa gran chose,la qualité zot y pay zot y veu la qualité la qualité y trouv partou,2 ou 3 parents y aim fé le vers!!! zot y oubli zot marmaill dan tou ça!!
met zot marmaill dan chaudron apré na cozé

28.Posté par vive l'école publique le 09/07/2012 11:50

"Nos enfants sont sermonnés par certains professeurs parce que nous évoquons les dysfonctionnements lors des conseils de classe",
""Nos enfants sont humiliés et harcelés en cours. Nous avons tenté de rencontrer le directeur de l'établissement qui fait la sourde oreille face à nos sollicitations",
Et vous continuez à payer? Bien fait pour vous.
Vous n'avez qu'à mettre vs enfants dans l'éducation nationale elle est Laïque et gratuite...
Vous n'en voulez pas...vous continuez à accepter que ( selon vos dires) les enfants soient "sermonés" ( mais dans une école privée catho , ce n'est que normal) et humiliés!
J'ai du mal à comprendre

29.Posté par Enseignant certifié du privé le 19/07/2013 21:33

Suis profondément républicain et profondément attristé de voir autant d'ignorance, surtout quand on parle de l'école.
Abstenez-vous de dire n'importe quoi, renseignez-vous avant de sortir autant de bêtises.
Combattre l'ignorance est une vocation...
Ceci étant dit, nous parents, avons un devoir envers nos enfants.
Visiblement il y a des enfants en danger à Saint Michel.
Je demande à ces enfants de porter plainte contre leurs parents respectifs, pour mise en danger...
Il est incontestable que vous avez délibérément fait le choix de placer vos propres enfants dans un environnement éducatif qui ne répond pas à vos attentes....
Retirez-les, sans plus attendre, c'est un devoir....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter