MENU ZINFOS
Social

Le collectif974 ne souhaite pas un bel anniversaire de mandat à Hollande


- Publié le Jeudi 24 Avril 2014 à 13:35

Le collectif974 ne souhaite pas un bel anniversaire de mandat à Hollande
Précarité, pouvoir d'achat, emploi… Le collectif974 en remet une couche. Après presque deux années de mandat de François Hollande à la tête du pays, les membres du collectif974 demandent des comptes: "Qu'a fait M. Hollande? Lui qui n'aimait pas les riches, s'attaque aujourd'hui aux pauvres", lance amèrement, Mickaël Dieudonné, porte parole du mouvement.

Installés dans l'espace restauration d'une grande surface bien connue, c'est symboliquement que les membres du collectif se rappellent au bon souvenir du passage de François Chérèque au Parc des expositions voisin. Face aux élus locaux, il présentait un plan de lutte national contre la pauvreté… "Où en est-on aujourd'hui? Où est ce plan?", interroge encore Mickaël Dieudonné, 27 ans, diplômé et qui a "la chance de travailler par rapport à bon nombre de jeunes réunionnais".

A ses côtés, Thérèse et Alexia. Thérèse est retraitée… et très remontée ! Elle qui a voté pour François Hollande en 2012 se dit très déçue: "Il est venu à la Réunion, je suis allée le saluer. Mais il n'a pas tenu ses promesses", regrette-t-elle. Alexia, sa fille, a quitté le système scolaire en 2002. Reconnue travailleur handicapée, elle ne trouve pas d'emploi: "En 2007, une loi était votée pour favoriser l'emploi des travailleurs handicapés. Elle n'est pas appliquée, les employeurs préfèrent payer une amende plutôt que d'embaucher une personne en situation de handicap", dénonce Alexia.

C'est pour exprimer leurs inquiétudes et protester contre la politique de François Hollande que le collectif se rassemblera le 6 mai, date anniversaire de l'élection du président de la République, devant les grilles de la Préfecture. "Je fais partie du collectif car je suis inquiet. Aujourd'hui retraité, j'ai travaillé de nombreuses années avant de revenir à la Réunion en 2012. Je suis inquiet pour la Réunion et l'avenir des mes enfants me préoccupe beaucoup", témoigne Joseph Nirlo.

Parce que "la Réunion souffre", le collectif entend porter la voix des Réunionnais: "Les Réunionnais sont tous contre le chômage n'est-ce pas? Et bien nous aussi ! Nous, citoyens de tous horizons, nous représentons ces Réunionnais", conclut Mickaël Dieudonné qui, avec sa petite expérience en politique (président du Rassemblement des Jeunes Réunionnais et ancien candidat sur la liste de Daniel Alamélou à Sainte-Suzanne) estime que si les élus ne font pas leur travail, c'est désormais "au peuple de relever les problèmes".

Rassemblement du collectif974 prévu le 6 mai devant la Préfecture à 12h.

Le collectif974 ne souhaite pas un bel anniversaire de mandat à Hollande




1.Posté par Baisé le 24/04/2014 17:23

Et il y en a qui n'ont toujours pas compris et qui ont voté socialo aux municipales !
Pauvres couyons

2.Posté par jos974 le 25/04/2014 10:13 (depuis mobile)

Ça me fais rigoler ces collectifs qui se plaignent alors qu''hollande est au pouvoir grace à leur soutient. Le probleme c''est que veux qui n''ont pas votè hollande subissent alors fermez là et subissez

3.Posté par hurricane974 le 25/04/2014 11:56

c'est les REUNIONNAIS et LES FRANCAIS qui se plaignent de la politique d'HOLLANDE mais quand on le dis haut et fort ce que les autres pensent tout bas ceux qui n'ont pas de c...... se fachent ou se vexent arrete soit vous vous plaignez et vous agissez concretement soit TAISEZ VOUS

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes