MENU ZINFOS
Economie

Le collectif contre les abus bancaires veut encore plus de transparence


Par . - Publié le Lundi 8 Octobre 2012 à 10:09 | Lu 1197 fois

Le collectif contre les abus bancaires veut encore plus de transparence
L' association contre les abus bancaires se félicite de l'amendement présenté par le député-maire de Saint-Joseph, Patrick Lebreton, concernant le comparatif, tous les 6 mois, des tarifs bancaires entre la Réunion et la Métropole. Amendement présenté dans le cadre du projet de loi sur la vie chère.
 
"Cet amendement va dans le bon sens de notre combat, et de la collaboration que l'association a eu avec le député-maire lors de la présentation de son projet de loi sur les tarifs bancaires", indique dans un communiqué son président, Henri Grondin.

Il ajoute toutefois son souhait de voir cette comparaison se faire sur "tous les tarifs, en n'oubliant pas les frais de tenues de comptes et les packages qui représentent aujourd'hui des sommes importantes. Ces produits étant les nouveaux moyens pour les banques locaux de faire du profit sur le dos du client".
 
Pour Henri Grondin, si les consommateurs sont plus vigilants suite aux dénonciations faites par les associations de consommateurs, "les banques ont trouvé d'autres parades pour faire du profit et ont créé des packages à l'intérieur desquels un bon nombre de produits ne servent pas aux clients. Le collectif demande donc une transparence sur ces produits."
 
Enfin, l'association demande que, dans le cadre de ce projet de loi, une obligation soit faite aux banques d'établir des intitulés "semblables sur tous les produits de prêts bancaires, personnels, professionnels, immobiliers... Ceci,  afin d'établir une transparence et une meilleure compréhension des consommateurs. Cette mesure nous semble essentielle dans une société ou les banques proposent une multitudes de nominations différentes pour un même service ou prestation". Un courrier partira en début de semaine à destination du ministère de l'outre-mer pour que cette mesure soit prise en compte.




1.Posté par anonymousx le 08/10/2012 10:27

C'est simple toutes les banques dispose des frais de tenue de compte, cB etc.. une banque en ligne 0€ le comparatif est assez simple quand même. Je paie 12€ par trimestre juste pour avoir un compte ou la banque ne fais stritement rien et je n'ai aucun produit. Alors a quoi sert ses frais bonne question sour le terme" frais de tenue de compte"

2.Posté par noe le 08/10/2012 15:03

Si on n'aime pas les banques , qu'on garde ses économies sous son matelas !

Au lieu d'accuser les banques de tout , ces gens feraient mieux d'aller bosser !

3.Posté par Tanbi le 08/10/2012 16:28

Ouaip c'est mieux que rien mais ça reste quand même faille tout ça. En gros, vous pouvez continuer de nous entub** mais l'entuba** doit être fait dans la plus grande transparence. En espérant que les clients vont quitter les plus chers.

Je vous fiche mon billet que les comparatifs seront incompréhensibles ou que ça va changer tout le temps pour embrouiller tout le monde. Comme dans les supermarchés. Ou encore dans les compagnies aériennes pour les prix des billets d'avion : des algorithmes calculent le pric en fonction de la date de réservation, voire du moment de la réservation dans la journée.

En réalité personne ne peut plus rien contre les banques qui détiennent le vrai pouvoir.

4.Posté par Christelle Devil le 17/10/2012 19:57

Twitter
Il faut lire ça

http://abus-bancaire-que-faire.blogs.nouvelobs.com/archive/2012/08/19/il-a-voulu-s-immoler-le-combat-d-un-homme-seul.html

C'est triste

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes