Courrier des lecteurs

Le collectif "Non au racisme ! Respekt a nou !" demande la révocation du professeur raciste

Jeudi 9 Septembre 2010 - 08:01

Le collectif « Non au racisme ! Respekt a nou ! » demande la révocation du prof qui a déclaré : "Je suis blanc et, de toute façon, ici, c’est tous des nègres et toutes des p…, c’est comme cela qu’il faut faire" parce qu’aucun parent ne voudrait que son enfant ait à faire à cet individu...


Notre collectif réagit aux attaques, diffamations et insultes dont il fait l’objet, ainsi qu’à la surenchère de propos racistes qui ont pu être déversés sur ce blog et autres.

Afin de rétablir la vérité, M. C… n’a reçu, à ce jour, AUCUNE sanction pour les propos et insultes racistes qu’il a proférés en juin dernier au cours d’une procédure judiciaire pour s’expliquer sur les chefs d’accusation d’agressions sexuelles dont il faisait l’objet : « Je suis blanc et, de toute façon, ici, c’est tous des nègres et toutes des p…. , c’est comme cela qu’il faut faire. »

M. Patrick Karam, délégué interministériel pour l’égalité des chances des Français d’Outre mer, informé de ces faits, en a mesuré toute la gravité. Il a aussitôt saisi M. Luc Chatel, Ministre de l’Education Nationale, pour l’alerter sur le "comportement inacceptable" de ce professeur.
Le 8 juillet dernier, le Ministre de l’Education Nationale a demandé au rectorat de La Réunion d’engager une procédure disciplinaire à l’encontre de M. C… "qui pourra, au vu des faits, aboutir à sa révocation définitive".

M. C… a, en outre, un lourd passif judiciaire: agressions verbales envers certains de ses élèves et collègues féminines, étude d'un texte à caractère pornographique et violent à des élèves de seconde… Sans parler des aveux faits lors de cette procédure et relaté par lui-même sur son blog, d’autres agressions sexuelles qu’il a pu commettre par le passé dans d’autres Départements d’Outre mer, où les femmes étant pour lui des nègres et donc des p… ("vénales" dit-il sur son blog), en tant qu’homme blanc il s’arrogeait le droit de les attoucher.

Notre collectif demande à ce que, conformément à ce qu’a demandé le Ministre de l’Education Nationale, la procédure disciplinaire enclenchée à l’encontre de ce professeur aboutisse à la révocation. Ce professeur jette un discrédit incontestable sur l’Education Nationale. Comment peut-il continuer à enseigner à ceux-là mêmes qu’il considère comme "nègres" et "putes" ? Les parents d’élèves ne peuvent pas le concevoir, les citoyens que nous sommes ne peuvent rester passifs lorsqu’un membre du corps enseignant de l’Education Nationale bat aussi ouvertement en brèche les valeurs premières de l’école républicaine : égalité, respect, tolérance, fraternité. Il s’agit là d’un choix fondamental de société dont dépendra la cohésion de notre société de demain.

Non, personne n’a envie que son enfant ait pour enseignant un individu qui pense qu’il peut attoucher des jeunes femmes parce qu’elles ont la peau colorée.

Notre collectif est composé de femmes et d’hommes de toutes origines. Nous condamnons toute forme de racisme et de discrimination. Nous défendons l’égalité des cultures, l’égalité de CHACUN dans la dignité et dans le droit au respect, et ce, quels que soient le sexe, l’origine ou la communauté ethnique ou religieuse.

Aussi aimerions nous réagir aux propos "chocs" tenus par ledit professeur sur différents blogs et notamment sur le sien et relatés ci-dessous :

"ces propos ont été tenus devant les gendarmes et non dans le prétoire". Il reconnaît avoir tenu ces propos. Il poursuit :
"Mais quelque chose ne colle pas puisque la victime est métropolitaine ! Non mais je rêve : est-elle blanche ou noire cette Isabelle R. ? Dans le pire des cas je n'ai insulté personne !" M . C… nous confirme ici que les seules personnes visées par ses insultes sont les personnes à peau noire et non "métropolitaine".
"Mon avocate a réclamé une expertise psychiatrique jointe à mon dossier judiciaire comme il est d'usage en cas d'agression sexuelle et celle-ci montre que je suis sain d'esprit". Il ne s’agissait donc pas d’un moment où vous n’aviez pas toute votre tête, vous avez proféré ces insultes en toute connaissance de cause.
"Il en résulte qu'une presse aux abois, (…) qui tente de susciter l'affect le plus bas des Réunionnais, à savoir le racisme anti-métro". Et voilà qu’après p… et nègres, vous traitez les Réunionnais de racistes…
"Ma bière terminée je me dirige vers mon scooter et me retrouve entouré de gendarmes qui me demandent de me diriger dans leur camionnette. On m'interroge sur mes pratiques sexuelles, innocent j'avoue en effet une main aux fesses d'une serveuse d’un bar de Mayotte d'où je venais de partir en juin 2007". Vous étiez donc suffisamment connu des services de police pour que l’on vous interroge, et suffisamment coupable pour que vous avouiez d’emblée l’un de vos nombreux rapports malsains au sexe.
"S'en suit une discussion houleuse avec les gendarmes au cours de laquelle j'ai dû faire part de mes certitudes concernant la vénalité des femmes de Mayotte (et non des Réunionnaises que je ne connaissais pas alors), l'alcool et la colère auront fait le reste. Pas de quoi fouetter un chat à mon sens". Depuis quand une bière (comme vous l’indiquez vous-même plus haut) peut-elle saouler un homme au point d’en arriver à proférer de telles injures raciales ? Croyez-vous que cela change quelque chose que vous ayez insulté les Mahoraises ou les Réunionnaises ? Contrairement à ce que vous avez bien voulu faire croire, nous ne défendons pas une communauté ethnique au détriment d’une autre, nous ne cherchons pas à stigmatiser une catégorie de personnes, nous défendons l’égalité de chacun dans la dignité et le droit au respect. Le fait d’avoir insulté les femmes Mahoraises ne fait pas de vous quelqu’un de moins raciste. Nous sommes tous égaux et nous sommes heureux de vous l’apprendre, cela prouve que notre collectif a bien une raison d’être. D’autre part, lorsque vous avez déclaré : "Je suis blanc et, de toute façon, ICI, c’est tous des nègres et toutes des putes, c’est comme cela qu’il faut faire", il nous semble bien que vous parliez des Réunionnaises et des Réunionnais également.

Quant à vos propos diffamatoires : "Je ne suis que la ènième victime de “Zorey déor” !" ou : "C’est de la récupération politique", sont une bien pâle tentative d’essayer de minimiser la gravité de vos propos et de votre comportement vis-à-vis de ceux que vous considérez comme "nègres" et donc "putes". Accuser de racisme ceux-là même qui dénoncent le racisme est une manière bien basse et bien vaine d’essayer d’inverser le délit, mais ce n’est pas vous la victime, ce sont celles et ceux que vous avez insulté et agressé sexuellement. Le lien de causalité que vous établissez entre l’insulte et l’origine et le sexe des personnes visées est un délit réprimé par le code pénal. L’injure raciale envers un groupe de personnes déterminé en raison de leur origine ou de leur race et de leur sexe est puni par la loi du 29 juillet 1881, la loi du 1er juillet 1972 relative à la lutte contre le racisme et la loi du 13 juillet 1990, dite loi "Gayssot" qui tend à réprimer tout propos raciste ; pour ce délit là, vous n’avez pas été condamné. Non, vous n’êtes pas la victime. Pour répondre à votre mauvaise argumentation selon laquelle l’accusation de racisme ne peut être appliquée à un individu, nous vous proposons d’aller en débattre avec les rédacteurs du code pénal.

Vous avez par ailleurs laissé entendre que les membres de la magistrature se solidarisent de vous : "Pour l’instant j’attends la tenue d’une commission paritaire qui se tiendra prochainement au rectorat : cela signifie que je serai jugé par mes pairs (…). En cas de problème, je ferais appel d’une décision en ma défaveur auprès du Tribunal Administratif. Le juge ne manquera pas de se rapprocher du juge Oget ou du Proc. Auter et le tour sera joué !" Vous rendez-vous bien compte que vous mettez ici en cause l’impartialité des magistrats ? Mesurez vous l’importance du caractère diffamatoire dans ces propos ? A moins que vous ne puissiez en rapporter la preuve, ce qui nous étonnerait fort…

Et que penser des propos diffamatoires que vous avez tenus sur "un apprenti journaliste" pour reprendre vos termes ?: "un compte rendu totalement mensonger et calomnieux de l'audience dans le Journal de l'île dans un éditorial de M. Y. Mont-Rouge".

Ou encore d’autres diffamations où vous mettez en cause d’autres personnes: "S'agit-il d'un coup monté par quelqu'un (Recteur, Proviseur, Conseil municipal de St Paul…), la suite de la diatribe médiatique tend à privilégier cette dernière hypothèse".

Voilà la vérité. Tout ceci est inacceptable. La révocation aurait été l'aboutissement naturel de cette sinistre affaire dans n'importe quel Département de France et doit l'être également à La Réunion. Nous disons NON au racisme dans l’Education Nationale !

Le collectif « Non au racisme et aux discriminations! Respekt a nou !
Le collectif « Non au racisme et aux discriminations! Respek
Lu 1967 fois



1.Posté par le congo chez tintin le 09/09/2010 08:52

Pas très convaincante toute cette diatribe haineuse....je crois de plus en plus à la version du prof dans cette histoire.

2.Posté par Collectif "Non au racisme! Respekt a nou!" le 09/09/2010 09:10

Voici comment, en essayant de se faire passer pour une victime par ses nombreuses publications racistes et diffamatoires, M. C... a alourdit son dossier. Un parent d'élève a en effet répondu directement à M. C... et laissé les témoignages suivants sur ce blog récemment:

11.Posté par Simplet le 01/09/2010 10:50
Je vais répondre directement à ANABASE (ou Serge COPY) sur ce sujet.
Ma fille, Monsieur COPY, était dans votre classe, cette 1ére S1 ou vous vous êtes illustré en octobre 2009.
Tous les éléves de cette classe ont pu constater votre état d'ébriété à ce moment, et il n'est pas question d'un verre de vin pris lors d'un repas.
C'est faire fi de l'intelligence de nos enfants que d'essayer de faire croire qu'ils ne sont pas capables à 16 ans de faire la différence entre un adulte en état d'ébirété avancé et un autre qui se serait contenté d'un verre de vin.

Vous considérez que je suis à court d'arguments ... mais à quel sujet ... je ne vous connais pas et je n'ai aucune intention de vous nuire.
Je me contente juste de relater des faits qui sont vérifiables, qui montrent que toutes vos actions, via le NET, pour vous faire passer pour une victime reléve de la mauvaise foi.

Je comprends que vous vous défendiez comme si votre vie en dépendait puisque vous risquez de vous faire "virer" de l'Education Nationale.
Mais il est aussi important d'assumer ses responsabilités, TOUTES ses responsabilités dans tous les actes de sa vie, sans rendre les autres responsables de vos erreurs ou de vos fautes.

Vous avez, par votre comportement, ouvert la boîte de PANDORE ... et les loups se sont mis à hurler avec les loups ... assumez maintenant.

Je ne fais partie d'aucune association, d'aucun parti ploitique, je ne suis pas journaliste, je ne suis pas gendarme, je ne travaille pas dans l'Education Nationale, ni dans le monde de la Justice ...
Comme vous le voyez, je ne fais partie d'aucun groupement à qui vous reprochez pis que pendre.
A vous écouter, vous êtes la victime d'une conspiration nationale (voire internationale) qui a pour objectif de vous détruire.
Le monde entier vous en veut, et vous êtes l'agneau expiatoire !!!

Un agneau condamné par la justice de son pays ...
Un agneau qui vient en classe dans un état d'ébriété avancé ...
Un agneau qui tient des propos injurieux devant toute une classe ...
Un agneau qui cite le nom d'une de ses éléves mineures sur le NET pour la dénigrer ...
Un agneau qui met la main aux fesses des dames sans vergogne ...
Un agneau à qui son permis de conduire est retiré pour ivresse ...
Un agneau ...

La liste de vos "qualités" est longue, Monsieur COPY.

Ce que je peux vous souhaiter de mieux, c'est que vous vous fassiez soigner ... l'alcoolisme est une maladie, et elle se soigne, à condition de le vouloir.
Ce n'est pas en restant dans le déni de vos actes et le refus de vos responsabilités que vous sortirez de cette spirale dans laquelle l'alcool vous a entraîné.

En vous souhaitant une meilleure santé ...

3.Posté par nicolas de launay de la perriere le 09/09/2010 14:09 (depuis mobile)

Tu defends l'indefendable congo.

4.Posté par Ded le 09/09/2010 15:15

Le Rectorat, comme toujours dans ce genre d'affaires ( racisme - voire la dernière enquète en métropole qui tendrait à montrer que l'Education nationale laisse trop souvent passer les propos racistes tenus par les élèves ou les profs - ceux -ci ne réagissant pas assez quand de tels propos sont tenus devant eux...ou pédophile ...on mute ,on étouffe les affaires...alocoolisme -si,si, comme dans tous les métiers ,il y a des profs qui boivent plus que de raison même pendant les heures de service) laisse passer le temps ("il faut du temps pour réunir les "instances" tu parles!) laisse pourrir la situation.

La plupart des enseignants désaprouvent cette situation et cette inertie ( à deux vitesses d'ailleurs car lorsqu'un inspecteur ou un recteur veut se "payer" un prof et bousiller sa carrière ,il peut aller plus vite)

Il est temps que toute cette sombre affaire qui pue soit règlée.

5.Posté par Bayoune le 09/09/2010 16:13

Décidément, il ne peut avoir plus raciste que les anti-racistes. Ils ont de belles formules pour enterrer le bonhomme. Copy a le droit de se défendre avant qu'on le pende, mais venant de ce comité, connaissant les membres, j'ai des doutes, quand je sais comment ce Comité peut mentir autant qu'un Copy pourchassé par la meute...

6.Posté par le congo chez tintin le 09/09/2010 17:24

Décidément, il ne peut avoir plus raciste que les anti-racistes. Ils ont de belles formules pour enterrer le bonhomme. Copy a le droit de se défendre avant qu'on le pende, mais venant de ce comité, connaissant les membres, j'ai des doutes, quand je sais comment ce Comité peut mentir autant qu'un Copy pourchassé par la meute...

----------------------------------------

+ 1000..!

moi aussi j'ai de sérieux doutes, quant on sait que tout est parti de ce texte sur le génocide rwandais qui le désignait en forcément coupable pour la suite.....pour l'avoir lu, rien qui mérite tout ce déferlement de haine, de plus connaissant les vilaines manières des cocos et leur propension à la manipulation médiatique....j'ai tendance à croire la version du coup tordu politicien qu' avance M . Copy.

Et peu importe ( 2) que M Copy ait eu un problème d'alcool, qu'il ait son permis ou non, ou qu'il ait mis une main au cul à une serveuse (quelle histoire !!!) dans un bar...il n'est pas mis en cause pour cela !

7.Posté par chikun le 09/09/2010 18:45

moi aussi j'ai de sérieux doutes.
Un anti-raciste s'en prend, par définition, aux racistes. Il ne stigmatise pas une race .
Là, on a une attaque anti zorey classique, comme si le bon (créole) avait toutes les qualités et le blanc tous les défauts.
Le créole , je vous le rappelle, est un blanc né aux colonies.
Alors, vous qui vous dites créoles, ça ne vous gène pas de prendre le nom de vos ennemis ?

8.Posté par nicolas de launay de la perriere le 09/09/2010 21:48 (depuis mobile)

"Les cons" sont de sortis...
Relisez par ailleurs ce qu'a poste un prof collegue au sujet de ce type sur zinfos..
Par ailleurs. Aucun syndicat de prof ne le soutient, ni aucun de ses collegues ou ex collegues..pourtant , on sait les profs prompts a defendre les leurs.. Et ici..nada..

9.Posté par elysabeth le 09/09/2010 22:57

Mais tu penses bien que pas un seul n'accepterait que leur enfants soient en contact avec ce malade. La mauvaise foi a des limites...

10.Posté par Toukontfé le 10/09/2010 03:19

première nouvelle les créoles réunionnais sont racistes envers les zoreils, mort de rire !

alors aller aux antilles ou en guyanne ou bien au kanaki même en banlieue française , mort de rire !
En tout cas pas au SAKIFO, il y avait de ces couples zoreil( mâle) avec cafrine, zoreil malbaraise, zoreil kreol quand on voit ça, IL Y A UN VRAI PROBLÈME DE PAUVRETÉ à la Réunion, ce n'est pas dans les manifestations des fonctionnaires qu'on voit ça mais dans les manifestations culturelles, dans des soirées SNOB de saint-gilles.
il y a de ces couples, que les fonctionnaires zoreils manifestent pour leur retraite, (2 ans de bonification)
Mord de rire kréol raciste envers les zoreils.
Par contre j'ai vu en France des zoreils se faire traiter de chien blanc, de colonialiste, brûler le drapeau français, aucun zoreil n'a bougé et c'était dans leur pays.

Mon frère arrivent des antilles plus exactement en Guadeloupe, les zoreils n'osent pas dire un mot, il m'a dit ce qu'on entend ici, les zoreils ne disent pas le un centième sur la guadeloupe. comme la guadeloupe c'est français pas une critique,comme chikun plus haut.

MORT DE RIRE, Réunionnais raciste ! qu'est-ce qui faut pas entendre?c'est peut- être pour ça ils viennent tous ici, nous sommes racistes,c'est peut-être pour ça qu' ils sont en augmentations de 200 pour cent.

Le gouvernement nous paye notre droit de RMI de 300 euros en moyenne, on est 50 000 le compte est vite fait 300 x 50 000 = 150 000 000 euros.
Un zoreil rond cuire qui touche en moyennne 2000 euros en France arrive ici avec 53 % de vie chère parceque la vie est chère pour eux(mais c'est pas raciste ça mais c'est comme-ça) le compte est vite fait, il a en moyenne un peu de 1000 EUROS EN PLUS SUR SON SALAIRE QUE LE L'ETAT DONNE ça c'est cadeau,mais c'est pas raciste, c'est pas inégal encore moins injuste c'est normal.

Sur une moyenne de 40 000 zoreil le compte est bon cela fait 40 000 000 EUROS en plus de leur salaire( 2000+1000= 3000 euros) VOYEZ LA DIFFERENCE ENTRE UN KREOL (pas créole mais KREOL qui n'est pas la même chose sauf pour les incultes à notre cullture) et un ZOREIL
KREOL RACISTES MORT DE RIRE !

11.Posté par elysabeth le 10/09/2010 06:57

Ce type a déjà été muté pour ces agissements, rappelé à l'ordre par son institution. Condamné par la justice. C'est un récidiviste. Et chaque fois, le délit est plus grave . Après la jouissance perverse d'exposer des jeunes ados à des textes littéraire pornographiques, après la jouissance perverse de l'agression verbale sexuelle à de jeunes adolescentes "ma queue est plus longue que votre jupe", le passage à l'acte: l'attouchement....
La prochaine étape? Pour nos enfants, comme pour lui, il est capital qu'une sanction forte l'oblige à se voir et à ne plus nier sa condition de malade. La négation de ce qu'il est est le moteur de sa perversion.

12.Posté par Bayoune le 10/09/2010 09:03

Anabase- Copy.
Je suppose que vous allez lire cet article vous concernant, c'est pour cette raison que je reproduis mon post 48 du 31 08, traduit en bon français. Je constate qu'il remettent une couche...
c’est dommage que vous ne compreniez pas mon créole. Voila, dans ma langue maternelle, je relatais le fait que vous, parce que blanc, pour les mêmes motifs dont on vous accuse, vous soyez condamné à 5 mois de prison avec sursis, et Mr Trajean, un noir, accusé comme vous d’agression sexuelle, sur une femme blanche soit condamné à 2 ans de prison ferme. IL y a là manifestement deux poids deux mesures. J’avouerai que j’étais assez virulent dans mes propos vous concernant, bien entendu j’aurai été victime delà grossière manipulation montée par le Pcr et de ses acolytes avec leur association bidon avec un membre de leur comité central la Mouniata de Ste Suzanne, qui intervient tous les lundi matin sur leur KOI. Cà c’était dans mon premier post 31.

Dans le post 44, je conviens que la ficelle du PcR est trop grosse, je l’ai ai même dénoncé sur les radios , en parlant de cette cabale montée contre vous. Je traduis pour vous mon post 44

« aujourd’hui le PKR font tout pour se refaire une santé politique, on a vu récemment l’affaire de l’Abdul de la Nassimah, l’affaire Copy – du beurre pour eux, Copy qui aurait été la victime d’une manipulation. Si la femme qui accuse Copy est née à Rennes…Il ne s’agirait plus d’un « Peau noire, masque blanc » ( de Frantz Fanon), mais bien d’une peau blanche fesse noire pour les besoins de la cabale raciste contre vous. J’écrivais que l’affaire change du tout au tout dans ma position, et j’évoquais un règlement de compte dans le monde métro à la Réunion entre gens bien et civilisés. Je concluais par un propos effectivement raciste de Pierre Mesmer qui disait, concernant les peuples des colonies à quelque chose près « Noirs ou blancs, ils sont tous des nègres » si ces propos attribués à Serge Copy devant le tribunal ou devant les gendarmes restent à vérifier, ne seraient-ils pas les mêmes tenus par P. Messmer « un grand ministre général français » que Copy avec l’effet de de deux bierres n’aurait fait que reprendre. Cela démontrerait bien l’esprit dans lequel baigne une grande partie de ses gens BIENS, symboles d’un colonialisme d’actualité…et acculée..



13.Posté par tartempion le 10/09/2010 11:46

Eh! les apotres!
Si on commençait par dire la verité sur l'angelique entente entre les races à la Réunion...????
Faut arreter avec l'hydilisme....
On aussi con ici qu'ailleurs...

14.Posté par austrobubu le 10/09/2010 17:23

bien dit tartempion et le malheur c'est que ce n'est que la triste vérité : entente angélique c'est au moins du 3° degré d'humour !!!!!!!!

15.Posté par Toukontfé le 11/09/2010 03:10

" noir ou blanc ils sont tous des nègres"

Êtes-vous sûrs que c'est Pierre MESSMER qui a dit ça ou bien c'était un Préfet de la Réunion ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter