Courrier des lecteurs

Le clown pleure

Lundi 26 Mars 2018 - 11:26

Ce soir, le clown est triste.
Il s'avance, seul, sur la piste,
Grimé de douleur,
Fardé de malheur,
Le clown pleure.
Son regard vide, s'est perdu
Tout en haut de la toile tendue,
Il cherche sa belle
Au regard de ciel.
Là haut, pend, vide, le trapèze,
Les rires, les bravos, rien ne l'apaise.
Ce soir le clown est triste.
Il s'avance, seul, sur la piste,
Grimé de douleur,
Fardé de malheur,
Le clown pleure.
Des larmes de cristal mort
Tracent les sillons d'un mauvais sort
Sur ses joues maquillées, écarlates,
Piquées d'un nez rouge qui éclate.
Les carreaux de son long manteau
Sont brisés par son lourd fardeau.
Son vieux chapeau de feutre vert,
Lui aussi, a le coeur à l'envers.
Ce soir le clown est triste.
Il s'avance, seul, sur la piste,
Grimé de douleur,
Fardé de malheur,
Le clown pleure. 
Il offre cependant, malgré sa peine,
Son grand coeur de carton blême,
Aux petits, aux plus grands
Aux adultes, aux enfants,
Serrés là, sur les bancs,
Silencieux en l'attendant.
Son oeil étincelle
Il déploie ses ailes,
Sous la toile de son ciel.
Le clown n'est plus triste,
Il n'est plus seul sur la piste,
Il s'élance, masqué de bonheur,
Fardé de couleurs,
Il empoigne le bandonéon,
Souffle dans l'hélicon,
Divinise l'harmonica,
Embrasse le tuba.
Tout le cirque rit.
Le public applaudit.
Et pourtant, pourtant, 
Bonnes gens,
Ce soir, le clown est triste.
Il s'avance, seul, sur la piste.
Grimé de douleur,
Fardé de malheur,
Le clown pleure.
Son amour s'est envolé,
Dans un dernier salto ailé
Au paradis d'un cirque éternel
Où un jour, il rejoindra sa belle.
Il s'avance,
Seul,
Sur la piste.
Il pleure,
Grimé de douleur,
Fardé de malheur.
Une larme de clown
On en rit,
Lui, ce soir, en pleure.
Arnaud JOMAIN
Lu 1075 fois



1.Posté par Marie le 26/03/2018 13:47

....et moi aussi j'ai eu la larme à l'oeil en lisant ce magnifique poème, merci à vous!

2.Posté par Nivet Alain le 26/03/2018 14:13

Arnaud, ton poème m'a amené à réécouter "le clown se meurt" sur le net. Merveilleux texte mis en musique, et interprété par Gianni Esposito. La repris faite pas Raymond Devos est extraordinaire de sensibilité aussi.
j'ai eu la chance de voir Achille Savata hélas suicidé, ne supportant plus sa maladie. Ton texte, ces chansons citées , nous démontrent bien que sous une apparence désinvolte et volontairement amusante se cachent un immense coeur, une immense émotion, une très grande sensibilité...un grand amour.

Merci ARNAUD;

a;n;

3.Posté par noe le 26/03/2018 15:11

C'est pas Macron , j'espère ????

4.Posté par Nivet Alain le 26/03/2018 15:37

Le clown pleure....Merveilleuse interprétation de Giani Esposito et reprise par l'immense Raymond Devos (à retrouver sur le net). J'ai eu aussi la chance de voir Achille Zavata en exercice. Immense personnage hélas suicidé à cause de la maladie. Le clown, celui qui fait rire en apparence, mais qui est imprégné d'une très grande sensibilité, d'une grande délicatesse,d'une poésie innée et d'un immense amour.

Snif !

Alain.

5.Posté par Nivet Alain le 26/03/2018 16:10

,3, tu es fier de ta bêtise ? Même pas sensible !

A.N.

6.Posté par Kayam le 26/03/2018 16:12

Que peut-on faire pour ce clown ?

« Détours d’île » avant que le « Cyclone » du nom de « Créole » tourmente encore « La rivière indomptée » ?

Ah oui, je sais !
Avec le « Ramasseur de mots », faites le rêver. « Le vieux couple » qu’il formera alors avec son amour envolé, lui redonnera le « Sourire ».

7.Posté par Marie le 26/03/2018 16:14

Noe.......................vous êtes irrécupérable !

8.Posté par Nivet Alain le 26/03/2018 16:33

2 et 4.Sorry, j'ai d'abord écrit le 4, et pensant qu'il n'avait pas été enregistré, j'ai écrit le 2. Mais les impressions et l'émotion restent les même.

A.N.

9.Posté par Nivet Alain le 26/03/2018 16:40

Kayam /Noé/ etc...., , vous êtes une insulte à la poésie, la sensibilité, l'amour....et le sentiment humain.
Et vous êtes heureux dans votre lisier ?

A.N.

10.Posté par Marie le 26/03/2018 17:25

bien dit Kayam j'apprécie :)

11.Posté par Nivet Alain le 26/03/2018 18:00

10, Marie, je n'ai pas en la même interprétation de Kayam.......Il joue bien su les mots. mais avec quel objectif ? That is the question.Nous sommes tellement habitués à voir tout et n'importe quoi sur ce site !
Si Kayam est sincère, alors, ses jeux de mots sont biens.

A.N.

12.Posté par L'Ardéchoise le 26/03/2018 18:22

Je ne suis pas la première , j'ai une problème avec mon ordi...
L'heure n'a aucune espèce d'importance quand on lit quelque chose d'aussi beau !

Alain, pourquoi vous en prenez-vous à Kayam ?
Ce qu'il a écrit est vraiment bien.

13.Posté par Nivet Alain le 26/03/2018 18:46

12, chère Ardéchoise, chat échaudé craint l'eau froide. J'ai été souvent échaudé ici. je me suis expliqué en 11. je reste toujours sur la défensive.
je ne sais si je suis parti trop vite.....Toujours dans le doute. Encore maintenant.
Je me méfie tellement des sirènes.......

Cordialement,
Alain

14.Posté par Marie le 26/03/2018 19:05

M.NIVET manque d'humour....!

15.Posté par Nivet Alain le 26/03/2018 19:47

14, Marie, vous auriez pris autant de costards que moi dans ces colonnes, que vous réagiriez comme moi.
Votre remarque me peine.
Cordialement,
Alain;

16.Posté par Kayam le 26/03/2018 19:58

😉 hey, j'shui-pa-v'nue-ici pour souffrir, ok !!! 😀😀😀

https://www.youtube.com/watch?v=1Mqqn0HJdI4

17.Posté par Nivet Alain le 26/03/2018 20:16

16, apparemment vous êtes du sexe faible (venue). vous avez là," l'ambians" habituelle de ce site. C'est un parcours du combattant, mais sans gloire et quotidien.
Merci pour votre touche d'humour.

Cordialement,
A.N.

18.Posté par L'Ardéchoise le 26/03/2018 20:24

Alain, si vous arrêtiez vos états d'âme ?
Un peu d'homéopathie, peut-être ?
Je peux vous faire une ordonnance.... Si-si, oui, oui !
Perso, j'aime bien Kayam, grande sensibilité et des propos mesurés et sensés.
Je ne pense pas qu'Arnaud ait senti la même chose que vous, car ce joli méli-mélo des poèmes voulait dire tout bêtement et tous simplement que Kayam est comme nous : accro !!!
Il n'en rate pas un et apprécie cette littérature oh combien pleine de douceur dans ce monde fou, fou, fou !

Kayam,heureusement que les toilettes ne sont pas loin, j'ai eu un tel fou rire et du mal à vous imaginer dans le rôle de la... Je vais vous voir désormais comme elle, est-ce grave, docteur ?

19.Posté par Marie le 26/03/2018 20:43

à M.NIVET 😉 pfffff arrêtez de vous compliquer l'existence, contentez vous de commenter un article ......sans raconter votre vie c'est tout!

20.Posté par L'Ardéchoise le 26/03/2018 21:34

Alain, Kayam ne vous vise absolument pas.
Et vous et lui lui n'avez pas les mêmes rillettes....................
Et moi je ris encore, lui sait pourquoi.

21.Posté par L'Ardéchoise le 26/03/2018 21:35

Alain, Kayam ne vous vise absolument pas.
Et vous et lui lui n'avez pas les mêmes rillettes....................
Et moi je ris encore, lui sait pourquoi !.

22.Posté par Nivet Alain le 26/03/2018 21:42

Juste pour répondre à Marie et à l'Ardéchoise qui, là, me font du Jori ou du lesseps, ou du Klod. Ce que je trouve dommage.
Arnaud en a été aussi le destinataire : j'ai diffusé dans mon circuit et auprès de mes amis son poème parce qu'il est merveilleux, accompagné de la chanson du "clown" de Giani Esposito. Merveilleuse chanson interprétée aussi par Raymond Devos.Voyez vous mesdames, j'agis, je ne babille pas !

Ceci est un mouvement d'humeur, je vous adore. Mais ne copiez pas ceux que j'ai cités. Restez fraiches et nature.

Cordialement,
Alain.

23.Posté par A mon avis le 26/03/2018 22:32

Poème convenu, sans originalité !

24.Posté par Marie le 26/03/2018 22:50

.....pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué.....n'est ce pas M.NIVET, parfois se remettre en question ce serait pas mal non plus mais bon je crois que dans votre cas c'est peine perdue....!

25.Posté par Marie le 26/03/2018 22:52

à mon avis....heu vous voulez pas voir d'autres sujets par hasard..... avec votre esprit de contradiction on est mal barré :) !

26.Posté par Nivet Alain le 26/03/2018 22:56

23, le contraire m'aurait étonné. Et si vous poétiez vous aussi ! . Vous préférez poéter plus haut que votre...séant ?

A.N.

27.Posté par Kayam le 27/03/2018 00:25

C'est bien Zinfos quand même. On s'envoie des coups de mots, des chocs de lettres mais on passe toujours la pommade. Conflit de génération, de sexe mais tout cela avec de bonnes intentions au final.

Salutations à tous.

28.Posté par Nivet Alain le 27/03/2018 10:28

Marie;, en 11 & 13, je m'interroge, n'est-ce pas ? Je réponds ainsi à votre téflexion en post 24.....

Bonne journée,
A.N.

29.Posté par A mon avis le 27/03/2018 13:11

@ 25 Marie : quel esprit de contradiction ?
Sincérité tout simplement.

Ce poème n'a rien d'original, son thème est archi utilisé, le vocabulaire est banal et aucune émotion n'est exprimée.
Quand Monsieur Jomain parle de La Réunion, sans être un Leconte de Lisle, il en traduit bien la beauté, et exprime bien son amour pour son île ; quand il parle du cyclone, son texte décrit son ressenti qu'il transmettre au lecteur qui en retrouve l'ambiance ; il sait aussi parler avec humour et originalité de son nombril (genre de poèmes qu'il devrait creuser davantage à mon avis !)
Une critique sincère est certainement plus profitable à Monsieur Jomain, que des commentaires en forme de cirage de botte (dont l'incontournable Nivet est coutumier) !

30.Posté par A mon avis le 27/03/2018 13:15

@ 2 Nivet : quand vous dites que ce poème vous renvoie à "le vieux clown se meurt", c'est dire à monsieur Jomain : votre poème ne vaut rien à côté de de l'autre !

31.Posté par A mon avis le 27/03/2018 13:25

@ 26 NIVET :
Votre tentative d'humour est vraiment lamentable ! 😢😢😢😢😭😭😭
.... à la hauteur de vos commentaires de triste clown !

Même Marie @24 trouve votre fatuité exaspérante !

32.Posté par Nivet Alain le 27/03/2018 13:45

30, pourtant vos parents et vous êtes de la génération de Giani Esposito et de ce succès encore repris de nos jours ('allez sur le net).
D'autres part, les amateurs de belle langue et de bons mots et jeux de mots connaissent tous la reprise du poème mis en musique par GE et interprété par Raymond Devos...un grand clown aussi . (consutez, consultez, le net )

Je n'essaye même pas à comparer. Ce genre m'émeut.

Quelle compétence avez-vous pour oser écrire : "ce poème ne vaut rien "!

A votre avis ?

A.N.

33.Posté par Nivet Alain le 27/03/2018 13:58

30, j'ai du mal à vous traduire.
Qu'entendez vous par "votre poème ne vaut rien à côté de l'autre"! Quel poème, et quel autre ?
J'avoue avoir eu du mal à vous répondre en 31, tellement votre esprit et votre expression sont confus.

Je ne cire pas les bottes, je sais reconnaître ce qui est beau , qui attise ma sensibilité et éveille en moi des sentiments.
Et je n'hésite pas à complimenter.......Du savoir vivre peut-être ?

A.N.

34.Posté par Marie le 27/03/2018 16:18

pffff "à mon avis".....si on parlait du jambon de parme....pour changer😀 de registre, avant que cela vire au vinaigre ici!

35.Posté par Nivet Alain le 27/03/2018 16:20

31, soyez responsable pour une fois; Même Marie vous renvoie dans vos buts en 25. utiliser Marie est d'une lâcheté et d'une couardise. Utiliser une dame pour répliquer...
Triste sire.

A.N.

36.Posté par Nivet Alain le 27/03/2018 17:09

34, j'ai une préférence pour l'Aoste ., Si vous voulez bien. Mais en France, il y a des régions où on sait très bien préparer le jambon (Bayonne par exemple). J'ai même vu, hier, avec JP Pernaut, un village où on le fume encore.
Une bonne bouffe comme à Entraigues dans l'Ardèche, patrie de Jean Ferrat, avec les produits du pays. Hummmmmmm ! Cela changerait de ce que l'on ingurgite ici !

Sentiments gourmands,

Alain.

37.Posté par L'Ardéchoise le 27/03/2018 19:38

Connaisseur, Alain !
Il y a également un peu partout dans notre département des fermes-auberges qui valent le détour.
Cordialement
BC

38.Posté par Marie le 27/03/2018 23:07

pffff fatiguant!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 12 Novembre 2018 - 11:44 Collusion ARS, departement et ... SANOFI