MENU ZINFOS
Patrimoine

Le cimetière marin de saint-Paul.


Le cimetière marin situé entre ciel et mer, n’est plus uniquement un lieu de recueillement, au fil des générations, il est devenu aussi un site de mémoire. Nombre de ceux qui ont peuplé La Réunion y reposent.

Par Sabine Thirel - Publié le Samedi 21 Février 2009 à 08:05 | Lu 3004 fois

Le cimetière marin de saint-Paul.
Après plusieurs prises de possession de l’île Bourbon par les Français, les premiers habitants définitifs de l’île (2 Français et 10 Malgaches dont 3 femmes) décidés à y résider, s’installent à Saint-Paul en 1663. Durant les années et les décennies suivantes, d’autres pionniers viennent augmenter la population dans la zone de la « Baie du meilleur ancrage ». D’abord basés dans la grotte des premiers Français, ils s’établissent vers l’Etang qui leur fournit la nourriture et l'eau, avant de revenir peu à peu vers la ville actuelle. Ainsi un premier lieu de culte est construit et à proximité le premier cimetière.

Le cimetière marin de saint-Paul.
Vers 1788, le cimetière marin,  le plus vieux de l’île, est fondé à l’extrême sud de la ville entre la plage et la falaise. Au détour des allées désordonnées, les noms de Bellon, Cadet, Caron, Damour, Launay, Lougnon, Nativel, Payet, Petit, Royer, Tessier, Touchard, Vergoz et de bien d’autres pères de familles créoles, y sont inscrits. Alexandre Monnet religieux catholique français combattant infatigable de l'esclavage, les naufragés du Ker Anna y reposent également. Certains pensent y trouver le caveau de Mme Desbassyns, mais en fait il s'agit de celui de son époux. Apolline, elle est inhumée dans la chapelle pointue à Saint-Gilles les Hauts.



Tombe de Leconte de Lisle surmontée de son buste (devant)
Tombe de Leconte de Lisle surmontée de son buste (devant)
Dans l’allée principale, les tombes de poètes et d'écrivains nés à Saint-Paul se côtoient Eugène Dayot (1810-1852),  Charles Leconte de Lisle (1818-1894) de retour dans l’île en 1977 après avoir été enterré à Paris au cimetière Montparnasse. Il repose dorénavant avec son épouse, pas très loin de la Ravine du Bernica dont il a chanté les louanges dans ses Poèmes Barbares.  En se déplaçant dans ce lieu chargé d'histoire, on peut lire des poèmes, un  d'Eugène Dayot sur sa propre tombe, "Le Manchy" de Leconte de Lisle sur celle de sa cousine, Célimène Delanux ...
 

Le cimetière marin de saint-Paul.
A l’entrée nord, une tombe plate d’Olivier Levasseur dit La Buse, célèbre pirate qui a écumé les mers du sud et en particulier la Mer des Indes, porte une croix en basalte taillée gravée d’une tête de mort. Mais bien que la croyance populaire l’y fasse reposer, il a été condamné à être pendu en 1730, presque 60 ans avant la création de ce cimetière. C’est juste avant sa pendaison qu’il a jeté une carte dans la foule en criant : «  Mon trésor à qui saura comprendre ». Aujourd'hui, malgré l'ardeur des chercheurs de trésors (autorisés ou marrons), bon nombre d’indices et de repères ont disparus, le trésor de La Buse n’est pas pour autant mis au jour.
 

Le cimetière marin de saint-Paul.
A quelques mètres de là et d'ailleurs dans tout le cimetière,  de nombreux petits caveaux gris et arrondis, sans aucune inscription seraient celles des huguenots, eux aussi débarqués au cours du premier siècle de peuplement et parfois de navires pirates. Ces flibustiers ont bénéficié de la clémence accordée à ceux qui faisaient serment d’abandonner la piraterie pour devenir d’honnêtes citoyens, avec leurs butins ils ont pu acquérir des concessions à Bourbon. Nombreux sont ceux qui ont fait souche (Huet, Le Baillif, Grimaud, Picard, Boucher...) et dont les noms sont courants dans l'île. 
 


Le cimetière marin de saint-Paul.
Le cimetière marin n’a pas de plan particulier, il peut être visité dans un sens comme dans l’autre, au hasard des allées. Cependant, construit sur le sable à quelques mètres à peines de la mer, il est rongé régulièrement surtout lorsqu’il subit l’assaut des vagues pendant les cyclones.




1.Posté par albert Ebasque le 21/02/2009 08:47

Je ne peux pas passer à coté de l'envie de vous raconter cet anecdote...
(Je jure que cette histoire est vrai.....j'ai 2 témoins au besoin)

Un jour, avec des amis, nous avions le projet de faire de petits reportages vidéo sur La Réunion...nous voilà au cimetière Marin de St Paul...(à l'époque 10 ans en arrière)
Nous rencontrons le gardien du cimetière, que je salut bien, s'il lit ce message, j'espère qu'il ne m'en voudra pas de dévoiler ce qui suit....

Il nous fait découvrir "son" cimetière, je dis "son" cimetière, car il en à gros sur la patate à l'époque, et est très énervé de voir que la Mairie ne l'aide pas beaucoup pour fleurir et embellir ce lieu qu'il aime tant...... et c'est de sa propre poche qu'il entretient presque tous les coins et recoins de ce beau lieu chargé de....fantômes et d'histoire...
J'en viens au fait;
Après en avoir fait le tour et discuté de quelques tombes célèbres, nous voici devant celle de la buse.....
Le gardien était très énervé par son histoire de fleurs, et emporté par son histoire et la bonne entente qui régnait entre nous il nous livre un secret:
(Pour ne pas me faire engeuler pour mes fautes de créole, je vous le fait en français);

-"Une nuit, Labuse est venu me voir dans mon sommeil....
il m'a dit; "comme tu t'occupes bien de ma tombe, je vais te dire où j'ai caché mon trésor.......mais si tu prends le trésor pour toi, tu souffriras toute ta vie et tu mourras vite....". il était très sérieux...presque en transe...
Et là, ce monsieur nous livre la chose suivante;

-" Un week end, je suis allé là où Labuse m'a expliqué où il avait caché son trésor.....arrivé sur place, j'ai trouvé l'endroit qu'il ma décrit dans mon rêve....j'y ai trouvé ensuite des ossements.ceux du compagnon qui l'a aidé pour transporter son trésor, et qu'il a ensuite tué sur place..pour garder le secret du trésor....(il ne s'attarde pas sur son contenu)
Mais j'ai tout remis en place......et le trésor doit y être encore"........

Et d'après vous....où est ce que ce situe ce trésor?????
Parce que figurez vous qu'il nous à expliqué, pas précisément, mais a très bien localisé pour nous la zone où se trouve le trésor de Labuse.....
Alors???ça vous intéresse????

2.Posté par Barbara le 21/02/2009 09:13

Bonjour,
Je tenais à vous féliciter pour cette rubrique hebdomadaire sur l'histoire de notre ile. C'est un vrai bonheur que de lire vos articles le samedi matin.
A côté des infos déprimantes du présent, il fait bon se tourner vers le passé pour le comprendre et préparer l'avenir.
Bonne continuation.

3.Posté par genevrier le 21/02/2009 10:17

MONSIEUR EBASQUE MERCI
Tu nous dis où ça que c'est?
On est un certain nombre à avoir des fins de mois difficiles!

4.Posté par Ulysse le 21/02/2009 12:08

Albert, la zone où se trouve le trésor a été clairement indiquée par La Buse lui même ...

5.Posté par William le 21/02/2009 13:29

J'ai en mémoire un article du Quotidien qui disait que la tombe de la buse n'était pas là où on le situe actuellement...
En fait la croix se serait cassé lors d'un cyclone et posé temporairement contre le mur du petit enclos de Desbassins.. Le temporaire a duré longtemps et le nouvel emplacement de cette croix serait devenu l'emplacement de la tombe de la Buse...

Indiquez l'emplacement du Trésor à Paul Vergès pour qu'il y ait quelque chose d'intéressant à voir dans sa maisons des civilisations ! Et puis si le malheur s'abat sur lui... il aura fait don de sa personne pour le bien de tous ...

6.Posté par albert Ebasque le 21/02/2009 16:26

Ulysse..ah bon? je ne suis pas au courant....vous pouvez nous le dire pour voir si cela correspond au lieu que nous a indiqué ce monsieur?

7.Posté par genevrier le 21/02/2009 16:37

Juste une question pour les intelo glin glin
Si t'étais la buse, que tu exploses la Vierge du Cap en rade de saint denis, que tu la mettes en remorque pour en faire le"Victorieux", t'irais cacher ce que tu y a trouvé sur une ile où tout le monde veut de couper les roubignoles, où gentillement tu regagnerais Sainte marie et cacherait tes trouvailles en un lieux ou tu ne risques rien????
Tu crois qu'il était plus con que toi la buse?
La buse dont on sais maintenant qu'il a probablement été occis à saint denis.....
C'est bien les légendes , mais faut que ça reste des légendes, comme disait Dupuy jr, y a des gens fragiles! Faut faire gaffe!

8.Posté par William le 21/02/2009 16:57

"Il s'agit d'une tombe symbolique, La Buse n'y est pas enterré car ce cimetière n'existait pas en 1730"

Conforme à mes souvenirs de l'article du Quotidien, c'est ce que dit un site apparemment bien documenté sur la Buse...
à moins que ce soit pour détourner notre attention et garder le magot !

http://www.pirates-corsaires.com/levasseur-la-buse.htm



9.Posté par albert Ebasque le 22/02/2009 10:10

Si Ulysse peut nous répondre, ce serait sympa.... et promis, je vous livre la fin de l'histoire....

10.Posté par albert Ebasque le 22/02/2009 10:41

J'ai trouvé sur le web(http://ybphoto.free.fr/piste_la_buse_yb_1.html)
et sur Labuse ce qui suit;

(...)-"Le 31 décembre 1727, la Compagnie des Indes Orientales donna l’ordre au Conseil de Bourbon de refuser l’hospitalité à tout forban. Ainsi La Buse fut pris, probablement amené et interrogé sur l’isle de Bourbon avant d'être jeté aux cachots à Saint Denis. Le Gouverneur de l'îsle de Bourbon, Dumas, lui même un ancien pirate, voulait mettre la main sur le trésor, mais La Buse ne vendit pas son trésor en échange de sa liberté. Du lieu d’accostage en baie de Saint Denis, il ne resta plus qu'à l'emmener sur le lieu de la pendaison. Ils grimperent les collines, traversent bientôt la ravine à Malheur, pleine de symboles. On raconte que le gouverneur de La Hure (1671), prévenu d'un attentat contre sa personne fomenté par ses propres esclaves, leur avait tendu une embuscade. Les rebelles avaient été jetés dans le fond de la ravine par une poignée d'hommes en arme fidèles au gouverneur. Dans cette triste affaire, la ravine a gagné un nom : la ravine à Malheur. Et quand La Buse en route pour Saint Paul, passa sur le pont mal étançonné qui traversait la faille, il aurait lâché à ses gardiens cette phrase demeurée célèbre : "Avec ce que j'ai caché ici, je pourrais acheter l'île".
Le trésor de La Buse caché dans la ravine à Malheur, c'est toujours aujourd'hui l'hypothèse la plus crédible. (...)

Donc, la fin de l'interview de ce chère gardien de cimetière;

(...) " Un week end, je suis allé là où Labuse m'a expliqué où il avait caché son trésor.....arrivé sur place, j'ai trouvé l'endroit qu'il ma décrit dans mon rêve....j'y ai trouvé ensuite des ossements.ceux du compagnon qui l'a aidé pour transporter son trésor, et qu'il a ensuite tué sur place..pour garder le secret du trésor....(il ne s'attarde pas sur son contenu)
Mais j'ai tout remis en place......et le trésor doit y être encore"........

on se regarde tout les trois, étonné par cet aveux, et l'un de nous osa lui demander;
-" et il est dans quel endroit ce trésor?"
après un court instant d'hésitation, ce monsieur nous lâcha;
-" il se trouve entre la ravine à malheur et la grande chaloupe....."

Voilà la fin de l'histoire.....donc on le savait déjà!!!
mais je suis persuadé que ce monsieur ne nous a pas raconté de bêtises......
et que le trésor reste à trouver......
Bonne recherche donc......





11.Posté par albert Ebasque le 22/02/2009 11:42

Euh.....si vous trouvez, comme certains textes évoquent 4 à 5 milliards d'euros de valeur......n'oubliez pas le petit Albert.....Merci!!

12.Posté par genevrier le 22/02/2009 12:54

Et donc monsieur Ebasque, la buse n'etait qu'un ane batté qui après avoir piqué la vierge du cap ( navire du vice roi des indes) s'est précipité à la ravine à malheur pour y enfouir sont butin avec un complice ( environ 15 tonnes) balaise, après il est rentré pépére à sainte marie et n'en a plus bougé jusqu'a sa capture.....L'était vraiment con....On l'a pendu, c'est bien fait pour ça g.....

13.Posté par genevrier le 22/02/2009 13:32

Et on s'étonnera que les politiques puissent nous faire prendre des vessies pour des lanternes!
Avouons que le terrain est propice non?
C'est comme le loto ou les églises, faut y croire!

14.Posté par albert Ebasque le 22/02/2009 15:40

Tout est possible.....je ne fais que vous raconter une anecdote vécue.....qui à un rapport direct avec l'article....rien de plus......BON DIMANCHE

15.Posté par GROS LARD le 07/03/2009 08:28

Ou ça le trésor y l'est ? Moi j'vais cherché, peut être il est côté Mac Do, je prendrais un double cheese burger avec, et un Mac Flury crème glacé MnM's.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes