Social

Le chômage à un niveau historiquement bas à La Réunion

Jeudi 23 Mars 2017 - 12:31

En 2016, le taux de chômage à La Réunion baisse de 1,7 point, révèle l'Insee ce jeudi matin. Au sens du BIT*, La Réunion compte cette année-là 78 000 chômeurs, soit 7000 de moins qu'en 2015. Avec cette diminution, il atteint un niveau particulièrement bas à 22,4 % de la population active et se situe en-dessous des taux de chômage guadeloupéen et guyanais.

L'institut de statistique souligne que le nombre de chômeurs avait déjà baissé de 8000 entre 2014 et 2015, mais indique que "contrairement à l’année passée, la baisse concerne davantage les femmes (- 5 000 contre - 2 000 pour les hommes)". Leur taux de chômage est désormais très proche de celui des hommes (22,5 % contre 22,3 %).

Le chômage à un niveau historiquement bas à La Réunion
Une baisse expliquée pour moitié par la diminution de la population active

La moitié de cette baisse s'explique par la diminution de la population active, qui a diminué de 4000 personnes. "Cette diminution de la population active est inédite", révèle l'Insee, qui explique qu'elle fait suite à une stabilisation en 2015. et que depuis la fin des années 1960, la population active n’avait cessé de croître. 

"En 2016, la diminution de la population active est imputable pour les trois quarts à un retrait des femmes du marché du travail : le nombre de femmes actives recule ainsi de 3000 en un an, contre 1000 hommes actifs de moins". 

La baisse est la plus marquée pour les femmes les plus actives, âgées de 25 à 49 ans, avec un recul d'1,3 point. Si le taux d'activité des hommes diminue également, cette baisse est plus modérée (- 0,8 point). A noter également l’activité des hommes de 50 à 64 ans continue d’augmenter (+ 1,4 point, après + 0,7 point en 2015).

L'autre moitié s'explique par la hausse de l'emploi

L'autre moitié de cette baisse s'explique par la hausse de l'emploi. En 2016, 3000 personnes supplémentaires, âgées de 15 ans ou plus, occupent un emploi au sens du BIT.

Toutefois, le nombre d’emplois créés en 2016 est nettement inférieur à celui de 2015 (+ 8000). "Le travail à temps partiel concerne 21,8 % des salariés à La Réunion en 2016. Plus de la moitié d’entre eux désireraient travailler davantage", indique l'Insee. "Ainsi, 13,1 % des salariés sont en situation de sous-emploi, soit un niveau équivalent à celui de la Guadeloupe et de la Martinique (respectivement 12,7 % et 13,3 %). Les femmes sont deux fois plus concernées que les hommes".

Le chômage à un niveau historiquement bas à La Réunion
60.000 personnes veulent travailler mais sont considérées comme inactives

Selon l'Insee, au total, 138 000 personnes veulent travailler, car en plus des 78 000 chômeurs, 60 000 personnes souhaitent également travailler, mais sont considérées comme inactives au sens du BIT. 

En effet, celles-ci n’effectuent pas de recherche active d’emploi ou ne sont pas disponibles. Elles composent le "halo" autour du chômage. Le découragement est la première cause de ce halo, il concerne un tiers des non-recherches. Elles sont toutefois moins nombreuses qu’en 2015 (142 000), du fait de la forte baisse du nombre de chômeurs.
Lu 7484 fois



1.Posté par lajy le 23/03/2017 14:29 (depuis mobile)

BONJOUR
B I T? C A T E?
ELECTION OBLIGE
POURRI POUVOIR LA BOUCHE ET COMPTE ENKOR PLIN IVE ENKOR
JUSQUA OU? QUI PE VOUS STOPPER
LA POP...TOTARD

2.Posté par Olga Rajabith le 23/03/2017 14:57

Etonnant ! Allant à l'encontre de toutes les prévisions , Pépère aurait réussi son pari ?
Quelle belle fable à un mois du 1er tour des élections .
Votez socialo-communiste , voilà le message à grosse ficelle que j'entrevois derrière ces opportunes statistiques : de la propagande gros doigts quoi .

3.Posté par Wewe le 23/03/2017 16:28 (depuis mobile)

Si on a accepté les chiffres de 2012 à 2016. Les même organismes sont crédibles en 2017.. c''est une bonne nouvelle ! Le chômage historiquement bas, tant mieux.! Aimons notre pays! Si c''est bien, il faut le dire ! Bravo à tous, c''est grâce à tous!

4.Posté par J. CLAIN le 23/03/2017 16:50 (depuis mobile)

@Olga Ragabith
Vous y voyez quoi un complot de l''Insee pour favoriser le bilan de flamby ? Il y en a marre de vos théories à la con... Vous me faite penser à quelqu''un : Je vous le donne en mille... Un certain François Fillon.

5.Posté par RIPOSTE974 le 23/03/2017 17:03

Ces chiffres donnés par l'Insee , c'est comme les sondages et Hollande dit n'avoir "aucune raison d'être candidat" si le chômage ne baisse pas d'ici à 2017

6.Posté par A mon avis le 23/03/2017 17:07

Si on compare le quinquennat de Hollande avec celui de Sarkozy/Fillon, y'a pas photo !
Hollande a redressé la situation catastrophique laissée en 2012 par Sarko et son collaborateur !

Et dire que le cupide Fillon veut reprendre le travail de démolition qui a été interrompu en 2012 !

7.Posté par justedubonsens le 23/03/2017 17:16

Lisez dans le détail le méli-mélo de chiffres qui va à l'encontre de ce que l'on veut nous faire gober. On vous dit baisse du chômage mais lisez à côté : baisse du nombres d'emplois en 2016, renoncement de 3000 personnes à s'inscrire en recherche d'emploi, ces gens là sont donc inscrits ailleurs pour percevoir quelque chose pour vivre non ? baisse de la population active etc... et avec tout va bien Mme la Marquise ? Eh bien si vous êtes heureux des couillonnisses qu'on vous donnent en pâture continuez comme ça !

8.Posté par mazenbron le 23/03/2017 18:19

"Les statistiques,c'est comme le bikini : ça donne des idées,mais ça cache l'essentiel" disait Coluche...

9.Posté par mandelamarley le 23/03/2017 18:45

Facile en comparant le chiffre des années précédents mais encore beaucoup de boulot au vu de la quantité. Quand il y aura moins de 10% , on pourra parler d'historique; Là c de la propagande. Pensons positif.

10.Posté par Simandèf le 23/03/2017 19:27

Pourtant, il n'y a pas de quoi allumer des pétards.

11.Posté par PATRICK CEVENNES le 23/03/2017 21:15

fukcd473
Les données sont pipées, élections présidentielles et législatives obligent.

12.Posté par nicolas le 23/03/2017 21:34

https://www.insee.fr/fr/statistiques/2011101?geo=DEP-974#chiffre-cle-3

39% de la population active sans tenir compte des étudiants de + 15 ans (11%) en 2013 cherche un emploi.

la notion de chômage correspond à un un individu statistique sans emploi et qui effectue un acte positif de recherche d'emploi dans les 3 semaines qui précède son actualisation à Pole Emploi.

Dieccte, Pole Emploi, et INSEE méritent des claques et je pèse mes mots, à prendre les réunionnais pour des cons !!

13.Posté par nicolas le 23/03/2017 21:34

revolution !

14.Posté par Le Grand Architektek le 24/03/2017 10:47

Oui, belle arnaque d'une institution vérolée qui encore une fois bidonne des chiffres du chômage avant des élections... En même temps s'il y avait 45% de chômage à la Run jusque là et que nous en sommes aujourd'hui à 44, 99 %... oui c'est historique... Rod' pa'komen... aaah, la novlangue journalistique... Que des "Hic"!

15.Posté par Manipulation!!! le 24/03/2017 21:13 (depuis mobile)

C''est de la manipulation!!!
Plus ca ira mal,plus ils nous mentiront.
50% des reunionnais vivent avec des aides de l''etat,c''est grave,si jamais le robinet est coupe!!!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter