MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Le charbon, l’ennemi n°1 du climat


Par Bruno Bourgeon, porte-parole d’AID - Publié le Mardi 23 Juillet 2019 à 14:56 | Lu 720 fois

Si l’on veut limiter le désastre climatique, il nous faut éliminer le charbon de notre économie : c’est le premier émetteur mondial de CO2 (34% des émissions), et il est néfaste pour notre santé.

Le charbon est la deuxième énergie primaire la plus utilisée dans le monde, après le pétrole. On consomme plus de charbon, à kWh d’électricité égale, que de gaz, d’énergie nucléaire et d’énergies renouvelables (EnR) réunies. En Inde et surtout en Chine, c’est la première énergie utilisée. Et cette énergie ne concerne pas les pays les plus pauvres exclusivement : les USA en sont l’un des producteurs principaux, et c’est la première source d’électricité en Allemagne.

Depuis 2000, la production et la consommation de charbon n’arrêtent pas de croître. En cause, et en premier, la Chine. Mais on ne le montre pas : c’est laid. On préfère les élégantes éoliennes ou les splendides champs de panneaux solaires. Oui, c’est une énergie sale, qui, pour une même quantité, produit 20% de gaz à effet de serre (GES) de plus que le pétrole, deux fois plus que le gaz, ou encore 50 à 100 fois plus que les EnR ou l’énergie nucléaire.

Le charbon est de plus une arme de destruction massive : 23000 morts/an en plus rien qu’en Europe, des centaines de milliers de morts surnuméraires dans le Monde, du fait des fumées et des particules fines, sur les maladies cardio-vasculaires ou les maladies respiratoires, sans compter les souffrances des mineurs.

Il n’y a donc pas pire pour la santé humaine et pour le climat. Et pourtant, on continue de l’utiliser : dans la sidérurgie, mais surtout pour la production électrique (2/3 de la production). Or, remplacer une centrale thermique par une autre centrale moins polluante, on sait faire. Si le kérosène est pour l’heure irremplaçable pour la propulsion aérienne, les centrales thermiques à charbon peuvent être remplacées : par les barrages hydro-électriques, les centrales nucléaires, les éoliennes et l’énergie solaire, ou plutôt un mix de tout cela, comme le font les Suédois, les Suisses, ou les Français. Et c’est faisable en une trentaine d’années. Encore faut-il le vouloir.

Les plus gros consommateurs sont la Chine, 50% de la consommation mondiale, l’Inde, 11%, les USA, 9%. Dans l’Union Européenne, les plus gros consommateurs sont l’Allemagne (37% de leur production électrique) et la Pologne. De petits pays consommateurs comme le Danemark, les Pays-Bas, ou l’Europe de l’Est, devraient dans un terme assez court, se passer de charbon. Pourquoi le consommer ? En fait il est très peu cher, facile à transporter, et les principaux consommateurs sont aussi les principaux producteurs : 85% du charbon est consommé dans le pays producteur. On conçoit mieux que des pays comme les USA ou l’Allemagne se sentent peu concernés par une éventuelle transition énergétique.

La France est également très concernée par ce qu’on nomme les émissions de CO2 importées. 40% de nos émissions de CO2 sont importées, l’équivalent de ce que tous nos véhicules à moteur thermique émettent chaque année (camions + voitures). Y aurait-il donc une responsabilité du consommateur pour éviter le « made in charbon » ? Certes, mais le vrai niveau d’action est politique à l’échelle européenne : mettre la pression sur l’Allemagne, élaborer un plan de sortie du charbon pour les pays d’Europe de l’Est.

La COP21 définissait de laisser 80% des énergies fossiles en terre si l’on ne voulait pas dépasser +1.5°C de réchauffement climatique. On sait que les utilisations sont peu nombreuses, la source de l’électricité peut être changée. A contrario, c’est la seule énergie fossile qui a un avenir, car on dispose d’au moins 300 ans de réserve. Ce qui n’est pas le cas du pétrole ou du gaz. Est-on prêt, dès lors, à bloquer la production de charbon, avec les moyens financiers et la volonté politique ?

D’après la Chaîne Youtube « Osons Causer »




1.Posté par JORI le 23/07/2019 15:13 (depuis mobile)

Bloquer la production de charbon ne pourra se faire que lorsqu'il sera mis en place une alternative à ce type de production. C'est aussi valable pour le pétrole ou le gaz. Dès lors la production électrique sera t elle suffisante et sécurisée ?.

2.Posté par Bruno Bourgeon le 23/07/2019 16:41

Eh non, fin de la fée électricité, bienvenue dans la décroissance, vie frugale, conviviale, à déplacements doux et sans approvisionnements extérieurs (pour La Réunion). Et à moindre population : beaucoup s'en iront!

3.Posté par JORI le 23/07/2019 18:07 (depuis mobile)

2. BB. Et vive la charrette à bœufs comme longtemps. Mon prochain investissement.

4.Posté par JORI le 23/07/2019 18:16 (depuis mobile)

2. BB. Waouh "sans approvisionnement extérieur"!!. Vous serez certainement dans les premiers à nous quitter je pense.

5.Posté par Bruno Bourgeon le 23/07/2019 20:51

Oui ça va pas être réjouissant. Voilà pourquoi le côté frugal et convivial sera essentiel. Ne prenez pas de boeufs, mais des chevaux, beaucoup plus de forces et d'endurance.

6.Posté par JORI le 24/07/2019 01:23 (depuis mobile)

5. BB. Vous parlez de chevaux fiscaux ?. Si vous parlez de l'animal il faudra en importer, contraire à ce que vous pronez !!.

7.Posté par polo974 le 24/07/2019 15:23

il parait que virapoulé est d'accord pour implanter une centrale nucléaire à bois-rouge...





nan, je déconne... (quoi que...)

8.Posté par A mon avis le 25/07/2019 17:47

@ 2. Bruno Bourgeon ;
" bienvenue dans la décroissance "

Oh! Oh ! BB... Réveillez vous ! Désolé d'interrompre votre rêve !...

On est bien loin de la décroissance, quand tous les pays, sans exception aucune, ne parlent que de toujours plus :
- croissez et multipliez disent les religions !
- le droit à l'enfant pour tous disent ... ( mais pas les religions !)
- toujours plus de cultures pour nourrir plus de monde !
- toujours plus plus d'énergie pour alimenter les data-center !
- toujours plus de bateaux et d'avions pour toujours plus de touristes !
- toujours plus de bateaux et d'avions pour toujours plus de commerce international !
- toujours plus d'engins de guerre pour se protéger d'agresseurs pas toujours éventuels !
- toujours plus de croissance "pour lutter contre le chômage, qu'ils disent !"
- etc.

A moins d'un cataclysme planétaire, la décroissance n'est qu'un rêve.
Et l'industrie du charbon a encore de beaux jours devant elle !

Et ce n'est pas demain qui JORI se promènera sur sa charrette à bœuf (ou à cheval ?) sur la NRL ! 😊😊😊

9.Posté par retraité écolo pas encarté le 27/07/2019 09:56

Monsieur Bourgeon, avant d'aller regarder et critiquer ce que font les autres dans le monde, ayons le courage et l'honnêteté de regarder ce que nous faisons ici à La Réunion.

Tous nos fiers élus démagogues, par lâcheté dictée par de basses raisons électoralistes, préfèrent ne rien voir et ne rien entendre et, unanimement, continuent de clamer haut et fort qu'il faut maintenir la production de cannes hyper polluante pour nos sols et scandaleusement subventionnée, afin de produire de l'électricité avec la bagasse.

Alors que les 2 centrales thermiques du Gol et de Bois Rouge qui produisent 60 pour 100 de l'électricité produite dans notre île ne peuvent fonctionner en continu et toute l'année que grâce au charbon hyper polluant importé importé massivement d'Afrique.

Ne trouvez vous par scandaleux qu' au nom de la péréquation, cette électricité polluante est payée 2 fois moins chère par les consommateurs réunionnais qui payent le même tarif qu'en métropole grâce au parc de centrales nucléaires qui jalonne le territoire métropolitain ?

10.Posté par Bruno Bourgeon le 27/07/2019 19:01

reraité écolo pas encarté, vous avez mille fois raison.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes