MENU ZINFOS
Economie

Le chantier de la NRL bloqué par les transporteurs


Par M.A - A.D - Publié le Lundi 28 Mai 2018 à 07:29 | Lu 9887 fois

[Actualisé] Les transporteurs sont mobilisés à La Possession, à Saint-Denis et à La Grande Chaloupe. Les accès au chantier sont totalement bloqués.

La plateforme regroupant les professionnels du BTP, des transporteurs et de la filière agricole passe à l’action ce lundi. Objectif : être fixé sur la continuité de l’exploitation des andains dans les champs aux quatre coins de La Réunion. Tous craignent une baisse drastique de l’activité tant que l’épineux dossier d’ouverture des carrières ne sera pas réglé. 

"Nous attendons qu'une réponse soit prise, avec les bons interlocuteurs pour arrêter toutes les rumeurs qui circulent autour de ce chantier", commente Pierrick Robert, représentant de la FNTR (Fédération nationale des transporteurs Réunion). Et d'ajouter : "Nous n'allons pas être les spectateurs de ce chantier".

Depuis 6H30 à l’entrée D4 du chantier digue qui se fait par le littoral de la Possession, des camions obstruent la route de chantier qui longe le littoral possessionnais en direction de la future digue de la NRL côté Possession. La plateforme a décidé d'opérer un débrayage jusqu'à 16 heures, heure à laquelle une rencontre est prévue à la Région. Les véhicules pouvaient tout de même accéder au chantier. Dans la matinée, le chantier a été totalement bloqué. 

Aucune action plus percutante n'est par ailleurs pour le moment prévue. "Nous ne prendrons pas la population en otage, rassure Didier Hoarau, président du syndicat Unostra, le problème est entre la Région et le groupement attributeur du marché NRL".

Ce debrayage est un moyen de pression sur les décideurs politiques et sur l’Etat. Les professionnels du BTP mettent dans la balance les conséquences sur l’activité BTP si la fin de l’exploitation des andains venait à être entérinée. 

"On a tracé une feuille de route avec l'ensemble des syndicats. Aujourd'hui, ce qu’on peut voir c’est que l'Etat dit d'une manière, la Région d'une autre manière et le groupement dit à sa façon… Et quand on cherche la vérité, tout le monde se renvoie la balle", affirme le président de la FNTR Jean Bernard Caroupaye, interrogé samedi soir après une énième rencontre avec les autres syndicats de la plateforme qui va rencontrer cet après-midi le conseiller régional Dominique Fournel. 


Fin de l'exploitation des andains: Réunion cruciale lundi




1.Posté par O lala lala le 28/05/2018 07:37

JB Caroupaye zot i suive ? Joli chef ki lave 2 fois plus blanc ...

2.Posté par Samwinsa le 28/05/2018 07:48 (depuis mobile)

Apré les excès de vitesse de la semaine dernière, lé normal zot i débraye.

3.Posté par wai le 28/05/2018 08:06

faire parler deux mecs ayant la bouche pleine ......here comes the money ...money money money

4.Posté par Aux transporteurs le 28/05/2018 08:13

Cessez de contempler votre ventre !
Les andains et les carrières sont une voie de garage pour La Réunion.
Optons plutôt pour une route côté montagne sous galerie de protection.
Cela se fait avec succès dans d'autres pays de montagne.
Pourquoi pas également ici ?
Voir sur le net : nout nrl.re
"Réagissons !"

5.Posté par Marie le 28/05/2018 08:23

tout le monde ne voulait pas qu'on fasse venir les roches de Mada, et maintenant .......voilà le résultat!

6.Posté par Babeuf le 28/05/2018 08:40

Scandaleux tous ces zoziaux sont inconscients des risques écologiques provoqués par la récolte des andains!
Seuls leurs intérêts économiques comptent.
Si il se sont fait rouler par la Région qui a lancé un projet dément ,qu'ils aillent s'en prendre à elle ,ils vont bloquer la circulation au détriment des usagers!!!

7.Posté par reese974 le 28/05/2018 08:42

Le fameux frère de T Robert ?
Mais ils sont droles ! Voit avec dada pourquoi y'a du retard avec les carrières mon enfant :')

8.Posté par cmoin le 28/05/2018 09:07

Et voilà,ces bon à rien remettent ca!
Envoyer la police pour les dégager de là!Tout le temps en train se plaindre et de foutre la merde!

9.Posté par Kanal bisik le 28/05/2018 09:17 (depuis mobile)

Ce président de transporteur n etait pas sur la liste du president de region actuel au derniere regional ?

10.Posté par JORI le 28/05/2018 09:20 (depuis mobile)

Vivement le prochain cyclone pour qu'on voit réellement à quoi pouvaient servir les andains dans un champ.

11.Posté par cmoin le 28/05/2018 09:25

Soyez déjà content qu'il ai été décidé que la moitié de la route soi une digue,et ce juste pour vous rapportez de l'argent!

12.Posté par Zarin le 28/05/2018 10:08

Mais voilà : j'habite en France...

SARDOU

13.Posté par . PIL-POIL le 28/05/2018 10:19

Encore une fois la FNTGR emmer.. toute la population ! Pour 20 transporteurs La Réunion doit subir et ne rien dire. STOP à la dictature de ce syndicat.
Quel hypocrite i[""Nous ne prendrons pas la population en otage" ] isauf qu'ils commencent par bloquer les routes
Que le préfet fasse respecter la loi et pénaliser ces comiques, car pour tout le monde c'est difficile et si on ne peut plus travailler en perdant du temps sur les routes où va-t-on ?

14.Posté par Georges 974 le 28/05/2018 10:41 (depuis mobile)

PR combien TR y gagne du out l'entreprise ....😡😡 personne l'a jamais posé la question.

15.Posté par GIRONDIN le 28/05/2018 11:06

INCONTESTABLEMENT un dossier De main de maître!!!!!!!!!!!!!

16.Posté par Geoges974 le 28/05/2018 11:21 (depuis mobile)

Quand y bouche la route transporteur ..😡😡

17.Posté par Mwinmidike le 28/05/2018 11:33

"Nous ne prendrons pas la population en otage, rassure Didier Hoarau, président du syndicat Unostra, le problème est entre la Région et le groupement attributeur du marché NRL".
C'est noté, on verra ...

18.Posté par Lév la tét le 28/05/2018 11:35 (depuis mobile)

Caroupaye dehors nou ve pa de ou .... et stop aret tir toute gallé si la reunion ... rôde à ôtre moyen pou zot route

19.Posté par TICOQ le 28/05/2018 12:15

M. Pierrick Robert, n'aurait-il pas été plus INTELLIGENT de poser la question à la personne compétente à la Région avant de bloquer ce chantier ? Méthode de voyou comme d'habitude......... mais tout bloquer avant même de discuter est devenu la norme n'est-ce-pas ?

20.Posté par Marre des chauffards le 28/05/2018 12:16

"Nous ne prendrons pas la population en otage, rassure Didier Hoarau...." t'as raison, même pas en rêve si tu veux pas que ça dérape, cette fois !

21.Posté par Lonestar le 28/05/2018 12:35

Qu ont arrête définitivement ce chantier à la cons.

22.Posté par Bibikou le 28/05/2018 13:06

Oh la la, Un vrai Caroupayage, Vivement qu'il paie ses impôts avant d'ouvrir sa grande gueule.

23.Posté par noe le 28/05/2018 15:38

Courage à eux ! Les transporteurs ont besoin de payer leurs factures …. Vive la NRL !

24.Posté par Réunionnaise le 28/05/2018 16:08 (depuis mobile)

La gestion à court terme. Une horreur cette route. Et à tous les niveaux. Et quand elle sera finie ? Quel autre coin de l'île faudra-t-il saccager pour que vous ayez quoi ? Quelques mois de travail...Vision à court terme catastrophique.

25.Posté par Réveillez vous le 28/05/2018 16:36

C'est un peu le même problème qu 'a l'époque de la route tamarin ..

EN gros il ont acheté de beau camion, fait des emprunts, dettes privé .....sans être sur que leur travail sois serein.....et quand le risque approche ..on pleure....on bloque
Pas de contrat clair et net ??

Pas d'étude de marché dans les société BTP ? pas d'expert comptable pour la fiabilité de la comptabilité a long terme ???
sérieux ?

26.Posté par Madigator le 28/05/2018 16:36 (depuis mobile)

Arrêt pleurer zot bacs lé plein tout le temps zot même, forace l''argent kwe ? Attention zot y touffes de dan

27.Posté par Bryandoht le 28/05/2018 17:43

C'est une prise d'otage sous la menace d'armes ( Camions ) d'une organisation de malfaiteurs dirigée par son parrain JBC, rien d'autre. Cette route démesurée aux coûts exorbitants sentait déjà le roussi dès le départ, la région commence à récolter ce qu'elle a semé. Il fallait faire le bon choix sur les différentes options existantes et non que sur des critères économiques pour une minorité qui font des millions de bénéfices.

28.Posté par victime le 28/05/2018 17:58

Je pense qu en cas de catastrophe reconnu que le fait est du aux enlèvements des andains on est en droit de déposer une plainte pour la mise en danger d autrui et que les responsables soient traduit en justice et sans prise en charge des frais d avocats par le contribuable .

29.Posté par Phil le 28/05/2018 18:01 (depuis mobile)

Faudra empêcher Lonestar de circuler sur la NRL quand celle-ci sera terminée !

30.Posté par klod le 28/05/2018 19:31

un petit rappel pour les "adorateurs " de didier 1er de la reugion , vous me direz si c'est faux, genre ladi lafé politique , ou factuel :

la "reugion inversée" a dit : "l'approvisionnement en roche ne dépend pas de nous "............... vrai pas vrai ?????????????????

bon , peut etre , mais pour le "velgum pecus citoyen " que je suis , comment comprendre quand on "monte" un dossier aussi important que l'on ne s'assure pas de "l'approvisionnement en roche" ........... ?

un citoyen qui ne jette pas la roche aux "zébus" régionaux , mais qui a du mal à comprendre ces "zébus et administratifs" ......................... le monde ou la pyramide à l'envers ????????????????

"la roche va tuer à nous" , comme dit un élu consulaire , dernièrement condamné .............. vive le 974 et ses élus "éthique" ek ses gouverneurs , pardon , nous ne sommes plus en "colonie" , scuse mon pardon , donc : ek ses préfets , représentants de l'état ( c'est mieux ,là, pour les memes depuis 70 ans ? ) ............. ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes