MENU ZINFOS
Faits-divers

Le casanova de 78 ans a-t-il tenté de faire assassiner sa maîtresse?


Deux hommes devaient être jugés en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis ce vendredi mais l'affaire, jugée trop complexe, a été renvoyée devant le juge d'instruction pour une réouverture d'enquête.

Par - Publié le Vendredi 9 Octobre 2020 à 20:32 | Lu 8375 fois

Amour, gloire et beauté… Presque. Passion, mensonges et trahisons. Même à 80 ans, tout est possible. Singulier dossier ce vendredi devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis. Deux prévenus avaient été présentés devant le parquet et se tenaient l’après-midi même devant la barre : J.P, 54 ans et F.R, 78 ans. Le premier est accusé d’avoir accepté 2.800 euros pour tuer une femme. Le deuxième est soupçonné d’avoir mandaté le premier pour l’assassinat de son ex-maitresse et de son fils. 
 
Le 13 mars dernier, une femme porte plainte contre son ex-compagnon. Une connaissance lui aurait annoncé qu’il cherchait à la faire tuer, un projet qui couve depuis plusieurs mois. Sa surprise et son angoisse sont sincères, surtout après plus de 20 ans de relation. En garde à vue, J.P explique avoir accepté l’argent pour faire gagner du temps à madame, puis change de version : il comptait la tuer mais a changé d’avis. Il s’était mis d’accord avec F.R pour un remboursement mensuel de la somme.

Mais F.R nie les faits et crie au complot. Il assure avoir prêté de l’argent aussi bien à J.P qu’à madame et qu’il attend d’être remboursé. Et la connaissance de sa maîtresse qui lui a tout dévoilé avant qu’elle ne porte plainte ? F.R aurait entretenu une relation avec l'épouse de ce dernier… Raison pour laquelle notre casanova de 78 ans serait la cible de cette dénonciation.
 
F.R semble donc être aussi généreux en amour qu’avec ses amis en difficulté financière. Mais ce qui est peu rassurant : J.P ne présente pas de preuves de manque de revenus justifiant ce prêt de 2.800 euros. D’autant plus, chez F.R se trouve une photo de son ex-maîtresse et de son fils, des punaises incérées au niveau du visage et une bougie rouge placée devant. 
 
Mais les preuves manquent dans ce passionnant épisode de telenovela, ainsi que les expertises psychologiques des prévenus. Chose rare, les magistrats ont jugé que le dossier était trop complexe et incomplet pour être jugé en comparution immédiate. Un avis partagé par la procureure. Une réouverture d’enquête pour complément d’information a été ordonnée. Le juge d’instruction a donc rouvert l’enquête et les prévenus ont été mis en examen pour association de malfaiteurs. Le juge des libertés et de la détention a ordonné leur placement sous contrôle judiciaire jusqu'au procès au vu du manque d’antécédents des protagonistes et de l’âge avancé de F.R. 


Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Bambino le 10/10/2020 08:38

Comment compare a lu à Casanova, puisqu'ici nous connait pas sa relation au père et à la mère, ni comment lu la été élevé ?
Dans l'original, mi souvient pas que Casanova la voulu faire tuer quelqu'un. C'est surtout lu qui courait plus vite !

2.Posté par Le Jacobin le 10/10/2020 08:39

DIGNE D'UN POLARD !

3.Posté par lorema le 10/10/2020 21:01

Un Cazanova c'est un " tombeur de femmes "monsieur Bambino, rien à voir avec ce gars!

4.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 12/10/2020 07:44

*Quand je vous dis

*Que La Réunion, au fil des décennies,

*Est devenue un vaste espace de psychiatrie...

5.Posté par Bambino le 12/10/2020 13:36

3 lorema

On est d'accord. Mi dirai même que Casanova i recherchait l'amour de sa mère au travers de ses conquêtes (enfant toujours souffrant), l'idéale image à travers laquelle lu offrait à toutes son soutien, quête exacerbée par l'absence du père.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Giacomo_Casanova

https://www.cairn.info/revue-figures-de-la-psy-2012-1-page-113.htm#

(Pas de formalisme ici, nous lé entre nous; c'est juste "Bambino", oubliez le "monsieur").

*

4 Juliette CARANTA-PAVARD

L'île, comme le reste du monde, la pas attendu pour conforme à elle aux moeurs reprises dans les différentes mythologies.
Mais j'apprécie votre humour !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes