Faits-divers

Le carambolage mortel du viaduc de St-Paul provoqué par un camion qui n'aurait jamais dû rouler

Vendredi 7 Septembre 2018 - 13:13

Le carambolage mortel a eu lieu le 6 novembre 2017 en bas du viaduc de Saint-Paul
Le carambolage mortel a eu lieu le 6 novembre 2017 en bas du viaduc de Saint-Paul
Le 6 novembre 2017, Amandine, 20 ans, perdait la vie dans un dramatique accident de la circulation dans la commune de Saint-Paul. Alors qu’elle se trouvait à l’arrêt dans un embouteillage, sa voiture a été écrasée entre deux véhicules à cause d’un semi remorque qui n’a pas pu s’arrêter.

Selon le rapport d’expertise, le véhicule n’aurait pas dû se trouver sur la route, comme l’affirment nos confrères du JIR. Alors que l’enquête est toujours en cours, il apparaît que les conclusions de l’expert sont sans appel. Le semi-remorque, qui circulait avec un poids en charge de 37 tonnes, était dans un état jugé inacceptable. Il est en grande partie responsable de l’accident.

Il s’avère également que les différentes expertises post-accident pratiquées sur l’ensemble routier mettent en évidence des incohérences entre l’état des freins au moment de l’accident et les mesures prises en pourcentage d’efficacité par essieu au moment de la visite annuelle périodique. L’état des freins n’aurait pas pu se dégrader en aussi peu de temps.

Plusieurs interrogations restent en suspens. Pourquoi le chauffeur, professionnel de la route prétendant avoir connaissance de l'état désastreux des freins, n’a t-il pas exercé un droit de retrait ? Lors de la descente, pourquoi n’a t-il pas utilisé la voie de détresse ? Le transporteur, propriétaire, a t-il, en toute connaissance de cause sur l’état du camion, obligé son chauffeur à utiliser un ensemble routier dangereux à des fins économiques ? Le contrôle technique annuel était-il en mesure, au regard des conditions de test, de détecter l’état réel du véhicule? Si oui, le contrôle a t-il était falsifié et par qui?

Autant de questions dont la justice va devoir apporter des réponses précises qui, si elles ne rameront pas Amandine, permettront d’établir les responsabilités de chacun.
Pascal Robert
Lu 15772 fois



1.Posté par Pipangaille le 07/09/2018 13:36 (depuis mobile)

Si les services concernés faisait des contrôles inopinément croit moi bcp de bus camion transport en commun était retiré de la circulation ses des bombes ambulant.

2.Posté par cmoin le 07/09/2018 13:50

Qu'on foute tout les responsables et le chauffeur en prison!

3.Posté par Desireless le 07/09/2018 13:59 (depuis mobile)

Je plains le propriétaire du camion en cause...

Je suppose aussi que son 4x4 porsche Cayenne a un contrôle technique en bonne et due forme ?

4.Posté par Pamphlétaire le 07/09/2018 15:08

Moi je plains les parents de la victime (Amandine) car il n'est pas dans la logique que les parents voient partir leur enfant avant eux.
Quant au propriétaire du semi-remorque en cause, il est bien en vie et donne la mort indirectement, n'est-ce-pas?

5.Posté par pos le 07/09/2018 15:27 (depuis mobile)

La plus part des camions roulent au delà de 90 km /h comment ils fonts pour arrêter si y a un problème, le pont métallique de la rivière des galets interdit au 19t même à vide mais non ils respectent même pas s'il y a un accident sera même chose

6.Posté par Jean le 07/09/2018 15:34 (depuis mobile)

À post 3

Li la point de Cayenne
Li n’a une Audi....

7.Posté par titi974 le 07/09/2018 15:50

Post 3 je ne plains pas du tout le propriétaire du camion le problème de la Réunion est la négligences de l ' entretien des véhicules des réparations et des contrôles annuelles obligatoires le tout pour raisons budgétaires vous diront ils , sauf que si vous avez un suivi rigoureux de vos matériels dans son entretien et réparation à la longue il est bien plus rentable car il évite les contres visite roule plus et en sécurité donc rapporte plus dans ce cas la il y a faute professionnel du dirigeant d 'entreprise , du conducteur qui se doit de connaitre l ' état de son camion ils doivent donc être sanctionner sévèrement avec interdictions d ' exercer à vie dans ce métier cela ne ramènera bien sur pas cette pauvre jeune fille à sa famille mais cela évitera peut être que des épaves de 40 tonnes soient des dangers publiques sur nos routes.

8.Posté par Kingkafgong le 07/09/2018 16:00 (depuis mobile)

Avant condoléances à la famille.
Que justice soit faite et que les auteurs soient mise en garde à vue avant procès

9.Posté par Manu le 07/09/2018 16:35 (depuis mobile)

1ans de prison avec sursis on n en parle plus peut être même moin encore il faut par rêve il était pas au courant le chauffeur n aurait pas du prendre le camion affaires conclut ..! Voilà la réalité réel ..contrôle technique non pas au courant! Bref

10.Posté par jawadli le 07/09/2018 17:50

1.Posté par Pipangaille ***je pense qu il serait bon de le faire pour certaines voitures , voire beaucoup de voitures ! dont le controle technique est effectué par des ""copains"""

11.Posté par Choupette le 07/09/2018 18:39

A l'auteur de l'article

" ... a-t'il été ... " au lieu de " ... a t-il était ... "
et
" ... ramèneront ... " au lieu de " ... rameront ... "

12.Posté par Veridik le 07/09/2018 18:42 (depuis mobile)

Qu'est ce qu'il risque ?
3ans c'est ça ?
Il aura 2 ans de sursis de toute façon.

13.Posté par pos le 08/09/2018 07:21 (depuis mobile)

Depuis la drire service des mines à céder le contrôle à un entreprise locale ça passe entre copain maintenant des camions qui roule au dessus de la vitesse autorisée c'est des jeunes qui n'ont jamais connu c'est quoi un accident

14.Posté par Porter plainte le 08/09/2018 09:28 (depuis mobile)

Porter plainte contre X :
- le propriétaire ?
- contrôle technique ?
- l'Etat ?

15.Posté par Mathieu le 08/09/2018 11:04 (depuis mobile)

@post13
Tout à fait d’accord, quand un ancien transporteur, ou un transport dispose d’un centre de contrôle technique, c’est un peu la fête entre copain...
Monsieur INCANA a déjà eu un problème de frein sur un camion au Tampon

16.Posté par Mwa la pa di le 08/09/2018 12:19 (depuis mobile)

Les nazis rejetaient sur la hiérarchie les monstruosités. Comme ce chauffeur, qui ne reconnaît pas sa très grande responsabilité

17.Posté par Pour information le 08/09/2018 18:03

Pour information :

- la quasi-totalité des barres anti-encastrement des poids-lourds à la Réunion sont défectueuses et tuent en cas de collision à l'arrière
- la quasi-totalité des boules de remorquage ne sont pas conformes au code de la route. Il y a danger avec la plupart des remorques, bétonnières etc tractées par un véhicule
- la réglementation est toujours floue sur les pare-buffles des 4x4. Les propriétaires les installent pour la déco, mais c'est fatal en cas de collision avec un piéton, une moto ou une petite voiture.
- les poids-lourds non bachés continuent à circuler. Danger pour les motos en premier lieu
- les chauffeurs de bus et de poids lourds circulent quasiment tous le téléphone à la main. (Mention spéciale Téléphone d'Or décerné aux chauffeurs de la Citalis...BRAVO ! en attendant le deuxième mort après le piéton massacré par un chauffeur)

ETAT COMPLICE.
ETAT ASSASSIN

18.Posté par Gerard le 08/09/2018 19:22

Je connais un centre de contrôle technique dans l'Est, qui pour un petit billet de 20€ laisse passer n'importe quoi. Ces voyous ne sont jamais contrôlés, il n'y a qu'à constater le nombre d'autos pourries qui circulent avec l'arrière complètement "suiffé", et le contrôle technique valide. Quand est-ce que l'état mettra ces escrocs assassins en prison ?

19.Posté par Mwa la pa di le 08/09/2018 20:19 (depuis mobile)

Post 18 100/100 raison, le laisser faire et laisser aller des autorités est lamentable

20.Posté par Tony le 09/09/2018 13:49 (depuis mobile)

Pour 18...
C'est quoi le nom du centre technique ?

21.Posté par Thierry le 10/09/2018 05:02

Voilà où mène la corruption, et on sait bien qu’elle est présente dans notre île à tous les niveaux et dans tout les domaines. Un petit billet peut vous permettre de transgresser les règles. Voilà le résultat ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Novembre 2018 - 11:49 8 mois de prison pour les voleurs de BMW