MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Le caprice des Dieux (Le principe de précaution des donneurs d'ordre)


Par Pat 974 - Publié le Vendredi 17 Avril 2015 à 09:28 | Lu 793 fois

J'y étais ce mercredi 15 Avril 2015, Grande et Vive Émotions.

Mr le Préfet et le Mr le Président de Région,
On ne peut plus tergiverser. La mort tragique du petit Elio doit devenir la pierre angulaire de l'avenir de notre côte et celle de notre Océan.

Nos enfants ont qu'une seule envie se retrouver entre potes dans se qu'ils adorent le plus l'eau et leurs passions. Et à nous parents, de relancer nos futures graines de champions.
Quel drame de voir ces plages cette mer de Boucan Canot au Roches noires vers celle de l'hommage des Brisants vident de vies, de jeux et d'amusement, de cris d'enfant joyeux.
Triste aussi de contempler cette mer et ses vagues qui viennent s'abattre sur le sable dans un perpétuel mouvement sans fin et de me dire que la vague ne sera plus jamais cassée par l'élégance gestuelle d'un surfeur ou bodyboardeur.

Le principe de précaution est une chose qui mets en berne et en péril le peu d'entreprises encore viable, comme les restaurants et les activités aquatiques qui en découlent. A terme, celle de la mort annoncé de notre côte Ouest et Sud.

Nous disons depuis lontan: Des hauts jusqu'au battant des lames. Tellement le pessimisme de la mer faisait peur.

Alors, aujourd'hui nous allons dire: Des hauts jusqu'au-delà de l'horizon. La Réunion ou l'optimisme l'emporte.

Ou de Boucan à Saint Philippe et tout autour de l’île. Vous, nous nous devons nous tourner vers l'avenir de la mer et de la richesse quelle apportera aux usagers et à la Réunion toute entière.

Si certains considèrent que l'investissement est trop lourd. Il faut garder en tête que le retour de celui-ci ne sera que bénéfice.

Réfléchissons et posons nous les bonnes questions afin d'avoir les meilleures réponses
Comment préserver un lagon qui se meurs parce que sur-fréquenté ?

Comment valoriser cette réserve marine ? Quitte a penser à la déplacer ou la fractionnée dans des lieux interdit ou proscrit de baignade entre les quatre coin cardinaux de l'ile. Pour lesquels les collectivités pourraient en tirés un profit touristique et d'emploi.

Avoir une approche éducative de réimplantation de certaines espèces de requins récifaux déjà disparues, comme le pointe blanche ou pointe noire de nos côtes. Parce que ceux-ci fut l'objet de la prédation du tigre et du bouledogue "et non celle de l'homme" afin de s'approprier le territoire côtier.

Réguler celle-ci par l'autorisation de la pêche sous contrôles d'officine maritime jusqu'au 15 miles des côtes de cette espèce prédatrice. Jusqu'à arriver à la diminution en taille inférieur à 1m50 et devant être marqué et relâché. Pour la contrôler et la maintenir au large des 15 miles.

Des lors,étudier leurs comportement, ces déplacements et son cadre de reproduction et de vie.

Par cette démarche de gestion sélective et de redéveloppement de la faune marine côtière, nous remettrons en marche nos entreprises, notre tourisme et enfin montrer par l'exemple qu'une solution collective "de notre culture du vivre ensemble" dans la gestion de cette crise requin loin des lobbies politique et de protectionnisme voire de "pseudo scientifique".
Nous l'aimons tous notre Île et cela peut marcher.

Voila un atout pour la France. Cette prise de conscience est devenue pour nous tous la notre. De fait celle de ne plus voir la Réunion moukaté mais en l'AIR ." BIG UP "
La balle est maintenant dans votre camps Mr le Préfet et Mr le Président de Région.
Notre avenir et celui de nos enfants seront le votre.

Pat 974




1.Posté par patou le 17/04/2015 11:25

La Région met tout en oeuvre pour trouver des solutions face a ce gros risque qui pollue a tous nos vies

2.Posté par veronique le 17/04/2015 11:30

Beau courrier.
Je pense que le Président de Région est conscient de l'urgence, de l'ampleur de cette crise requin qui frappe notre économie, qui attriste nos marmailles surfers.
Le seul hic c'est ce foutu gouvernement qui ne nous entend pas!

3.Posté par c''''est mon île le 17/04/2015 11:48

Faites du surf autant que vous voulez mais ne vous en prenez pas au pouvoir public L'état et les collectivités se protègent.Normal.
Schumarrer a gouté au hors piste. On voit le résultat. Pour les adrénaliniens invétérés : , prenez vos risques mais ne venez pas chialer après.

4.Posté par pfff le 17/04/2015 11:50

Depuis quand c'est au Président de Région de faire régler cette crise requin.Il a appelé à la mobilisation des forces en présence et interpellé le premier ministre !
Il appartient à l'Etat de réagir et mettre tous les moyens en oeuvre pour enrayer cette crise.
Seulement voilà Anette par exemple ne trouve pas cela catastrophique, il y a plus de morts sur les routes , il apprtient à tout à chacun de prendre ses responsabilités.Voilà comment il règle la question.En matière de désolidarisation, on ne peut pas faire mieux.
Le Président de Région a prouvé sa volonté sur ce dossier, l'Etat bloque les mesures prises !
Comment voulez vous avancer si a chaque moment important pour la Réunion, le gouvernement actuel nous renvoie la balle et nous jette pour ainsi dire dans la gueule des requins!

5.Posté par flo le 17/04/2015 11:53

LA balle est dans le camps de l'Etat ! Le president de Région qui s'est investi dans ce problème ne fait que ce qu'il est en mesure de faire.Trop facile Pat 974, allez voir Anette, Orphée... qui s'en tapent!

6.Posté par juliette le 17/04/2015 12:13

C'est ce Gouvernement au dessus de notre tete le roi des capricieux. Il refuse de collaborer avec les élus de la réunion entre autre didier robert car n'a pas la meme vision politique qu'eux. C'est dommage car au dela de ces querelles animées par le PS, les réunionnais continuent a se faire bouffer.
Il faut agir vite vite vite, nous n'avons meme pas le temps d'attendre la venue de langevin dans notre ile la semaine prochaine!

7.Posté par Béretfranc le 17/04/2015 12:38

charabia..............

8.Posté par l'ange vint le 17/04/2015 13:21

Il faut s'adresser à l'ange vint pour les requins ! Pas à Didier Robert, elle vient la semaine prochaine pour nous annoncer que nos demandes ne seront pas prises en compte parc que c'est à nous de ne pas aller se baigner la ou c'est interdit.

9.Posté par KLD le 17/04/2015 22:31

bon diou ! peche et réserve marine et vigilance et stop aux ex surfeurs politisés du coté des Muppets . le show est ailleurs .

10.Posté par KLD le 17/04/2015 23:24

on se fait un p'tit caprice ............ ?

11.Posté par ALBERT le 18/04/2015 21:34

Absolument pas d'accord, je propose quant à moi qu'on interdise la pratique du surf , assez d'argent investi, ceux qui ne peuvent s'en passer continueront à leurs risques et périls.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes