Société

Le capitaine de corvette Stéphanie.R, une Réunionnaise au CV musclé

Mercredi 19 Septembre 2018 - 17:50

Le capitaine de corvette Stéphanie R. (son nom ne peut pas être divulgué) est Réunionnaise, plus précisément Dionysienne. Issue de la promotion 2003 de l’Ecole navale, elle est brevetée de l’Ecole des systèmes de combat et armes navales (ESCAN), spécialité "systèmes d’information et de commandement"(SIC). Nous avons eu le plaisir de la rencontrer ce matin. Ce fut pour elle l'occasion d'affirmer à quel point c'est une fierté d'être de retour dans son île et de servir la France.


Après avoir suivi la campagne 2006-2007 de l’école d’application des officiers de marine à bord du porte-hélicoptères Jeanne d’Arc, elle sert comme officier opérations puis commandant en second du bâtiment hydrographique La Pérouse, basé à Brest.

A cette occasion, elle participe à la mission Zone Militaire Atlantique Oriental (ZMATO) 2009, dans le golfe de Guinée. Elle est ensuite affectée à bord de l’aviso Premier-maître L’Her, en tant qu’officier PONT/SIC et officier de manœuvre. Elle est promue lieutenant de vaisseau en 2010.

En 2011, elle prend le commandement du patrouilleur de surveillance de sites Aramis, basé à Anglet, en région Nouvelle-Aquitaine. Elle rallie en 2013 le bâtiment de projection et de commandement Mistral à bord duquel elle prend les fonctions de chef de service "systèmes d’information et de communication".

Outre les différentes missions amphibies et les campagnes de qualification au profit de l’aviation légère de l’armée de terre, le bâtiment sera déployé cinq mois en Atlantique en mission "Jeanne d’Arc 2014", période durant laquelle elle assure également les fonctions de J6 au sein de l’état-major embarqué du GA1.

Promue capitaine de corvette en 2015, elle prend cette même année les fonctions de commandant adjoint opérations de la frégate légère furtive Aconit. Elle participe à une mission en Méditerranée orientale dans le cadre de l’opération Chammal puis en zone maritime océan Indien, en opérations de lutte contre le terrorisme, en soutien direct de la combined task force 150. De 2016 à 2018, elle prend le commandement de l’aviso "Lieutenant de vaisseau Lavallée".

​Après quinze ans d’armée, elle revient sur son île natale, La Réunion, en juillet 2018, pour y occuper le poste de chef du bureau "emploi mer" au sein de l’état-major interarmées, à la caserne Lambert de Saint-Denis. Elle a été affectée à sa demande et servira pour une période de deux ans au sein des FAZOI. Dans le cadre de l'avancement de sa carrière, elle prépare les examens d'admission à l'école de guerre. 


Regis Labrousse
Lu 8112 fois



1.Posté par Desireless le 19/09/2018 19:32

Elle n'a pas été nommée commandant du zourite ! (c'est de l'humour, à prendre au second degré)

2.Posté par tibichik le 20/09/2018 11:41

C'est un belle exemple de réussite. Comme quoi, on peut réussir en s'expatriant. Partir pour mieux revenir !

3.Posté par Modeste le 20/09/2018 12:49

beau parcours bravo mademoiselle ! vous voyez quand on va voir ailleurs pour continuer sa formation on peut aller très loin, voilà encore un exemple qui devrait servir pour la motivation de nos jeunes diplômés au lieu de rester couvés entre papa maman!

4.Posté par gilles FOLLENIUS le 20/09/2018 17:40

félicitations, beau parcours

5.Posté par A DESIRELESS ET A MODESTE 1 ET 3 le 21/09/2018 07:44

A desireless (1) et modeste (3)

Desireless, toujours égal à toi même. Connerie sur connerie. Zinfos te paie bien au moins?

Modeste, cela veut dire qu'ici à La Réunion nous n'avons pas les formateurs et les écoles qui nous permettent de réussir ? Tu devrais aussi partir alors dans ce cas là. Cela ne vole pas haut.

6.Posté par Binvoyon le 21/09/2018 08:22

Son nom ne peut pas être divulgué mais sa photo oui. Peut-on comprendre ?

7.Posté par Thierry le 21/09/2018 11:39

R.... pour Rossi
Stéphanie... Rossi. c'est écrit sur le casque posé sur la chaise. elle est la femme de Valentino.
voila

8.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 22/09/2018 09:29

*J'ai du mal à comprendre pourquoi le capitaine de corvette Stéphanie R.

*Ait voulu s'exhiber - sous toutes les coutures - sur les médias locaux,

*Pour alimenter les "Mises-en-l'air" factices, si chères aux réunionnais.

*Pourquoi ce déballage - si peu "confidentiel" ??

9.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 22/09/2018 12:31

*J'ai du mal à comprendre pourquoi le capitaine de corvette Stéphanie R.

*A voulu s'exhiber - sous toutes les coutures - dans les médias locaux,

*Pour alimenter les "mises-en-l'air" factices, si chères aux réunionnais.

*Pourquoi ce déballage - si peu "confidentiel" ??

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter