MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Le canon du serpent auquel on pique la queue


Par Jean-Paul Panechou/ Didier Dupont FDG974 - Publié le Vendredi 15 Mars 2019 à 17:39 | Lu 877 fois

Didier Dupont :

LE COSPAR 2009-2019, après 1930,1936, 1968 et avant 2018. Les mêmes causes produisent les mêmes effets.

L’insurrection des braves enragés.

Après un siècle de capitalisme libérale et de guerre sociale, des groupes sociaux ont été poussés à bout jusqu’à affronter une guerre policière, la répression comme la seule réponse du gouvernement. (Les élèves gazés, utilisation de matériels militaire). La conséquence est une haine encore plus grande envers les élites. La politique du canon, l’autoritarisme aveugle est-elle la seule et la meilleure solution aux problèmes de la vie chère, de l’injustice fiscale et du chômage?

Les digues de la colère se sont rompus, sans que les médias s’en aperçoivent: il est difficile de faire rentrer le dentifrice dans le tube.

Un zadisme généralisé se construit en France. Nous sommes plus nombreux que ce que compte la cruelle arithmétique statistique du pouvoir.

La peur s’est emparée des élites face à l’insurrection, bien déterminée à arracher une vie meilleure. Alors le grand patronat et le gouvernement ont lâché des miettes “plutôt que de perdre l’essentiel”. Un aveu d’échec, une décomposition très rare mais qui a pour corollaire une leçon de l’histoire: ceux qui ont eu peur ne pardonnent ni à ceux qui leur ont fait peur ni à ceux qui ont été les témoins de leur peur.

Ces “gilets jaunes”, manifestations durables, insaisissables, sans leader, parlant une langue inconnue (exotique) des institutions et des corps intermédiaires, tenaces malgré la répression, populaires malgré la médiatisation malveillante, ont provoqué une cristallisation sociale, une lutte de classes sans fards où chacun doit choisir son camp.

Politiquement, l’extrême centre (la sociale démocratie) s’effondre et la radicalisation s’installe à droite comme à gauche, sauf les écologistes qui retournent à un “ni ni” anachronique.

Parallèlement, une civilité en fureur , un front commun des libéraux, se constitue face à la tempête sociale, pour asseoir la longévité du pouvoir capitaliste. Le pluralisme d’opinion s’exprime d’une seule et même voix contre les contestataires racistes, antisémites, homophobes, ignares et complotistes.

Sociologiquement, c’est un fiasco du projet social-libéralisme d’une “République du centre” qui a expulsé les classes du débat public comme des institutions politiques pour céder la place à une bourgeoisie cultivée. La “rigueur” en 1983, la “3eme voie” de T. Blair en 1990, Schröder en Allemagne, 1998.

Idéologiquement, c’est la bérézina du cercle de la raison” (A. Minc). La dichotomie raisonnables et radicaux, ouverts et fermés à la mondialisation, progressistes et populistes, a isolé politiquement les “gj” que pouvoir et les médias présentent comme infréquentables en raison du caractère caricaturale de la portée des propos et des actes. Une stratégie de la disqualification qui tend donc à l’autoritarisme politique renforcé de répression policière.

La fin du grand débat et les voyages ministériels sont des mascarades médiatiques qui postule que les conflits sociaux s’expliquent par des problèmes de communication entre le pouvoir et ses opposants, plutôt que comme des antagonismes fondamentaux: il n’y a pas de lutte de classes en France.

Après avoir sermonné l’”internationale populiste” des illibéraux, macron fait de la triangulation en plagiant ses recettes.

Souvenez-vous de cette grande lutte mené par les Organisations syndicales , politiques et associatives de La Réunion contre la vie chère.

Le combat continue, dès le 19 Mars à  St Pierre. Venez nombreux.

Jean Paul Panechou :

Aujourd'hui le moral des familles est en berne : travailler pour survivre mais pas pour gagner plus !  

Le Medef ayant comme allié le pouvoir politique droite et gauche libérale est sans complaisance à l'égard des salariés et des plus vulnérables de notre société, refusant toute augmentation des revenus.
 

2018 a été une année record pour les actionnaires du CAC 40, ils ont perçu 57,4 milliards d’euros soit 60% des profits pour eux. 2009-2016 les entreprises du CAC 40 ont redistribué 67,4% de leurs bénéfices aux actionnaires et seulement 5,3% aux salariés. Depuis 2009, les entreprises françaises du CAC 40 ont versé plus de 407 milliards d’euros de dividendes à leurs actionnaires, dont 51 milliards d’euros versés en 2017 ces entreprises françaises sont les plus gros payeurs de dividendes en Europe continentale.  pour l'année 2010 sont énormes : 120 Milliards d'euros. Pour les trois premiers mois de l'année 2011 : +90 Milliards d'euros ! Les 40 multinationales françaises pèsent aujourd’hui plus de 1300 milliards d’euros de chiffre d’affaires soit la moitié du PIB de la France. Et jamais l'évocation du partage avec les vrais producteurs de richesse que sont les travailleurs n'est évoqué.

“Les socialistes avaient le pouvoir de changer la vie des citoyens-citoyennes,ils ne l’on pas faif pourquoi? ” ils ont préférer nourrir le capitaliste voyous avec le CICE!!!”

Ce sont des traites! ils ont trahis le peuple !!!  

Comment vivre à La Réunion avec un revenu allant de 450 à 1200 euros, alors que le coût de la vie est de +60% plus cher qu’en hexagone? Les logements sociaux sont hors de prix, engloutissant pratiquement 40% des ressources disponibles des ménages. Le  coût de l'alimentaire pèse aussi lourdement sur les disponibilités des ménages sans que la transparence sur la formation des prix soit effective ! L'Observatoire des prix n'est que l'ombre des ambitions affichées ! Les forfaits hospitaliers, les mutuelles, les impôts et pressions fiscales augmentent et agissent comme un rouleau compresseur, en écrasant sans relâche et sans pitié les plus pauvres.  “Le canon du serpent”

OSONS LA GREVE GENERALE





1.Posté par Noulafai le 15/03/2019 20:49 (depuis mobile)

Vous inquietez pas..lundi à partir de 14h15, quelqu'un va allumer.le feu comme le chantait johnny. L'opmr observe, au gouvernement de faire son boulot sur les prix..L410-2 et L410-3 du code de.commerce..

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes