Courrier des lecteurs

Le business de Noël

Jeudi 28 Décembre 2017 - 17:58

Le business de Noël
Hélas, trois fois hélas, Noël est devenu pour beaucoup le moyen de faire du business. Pour rappel, "business" signifie "affaires" en anglais, c’est-à-dire : générer un maximum de profit.

Si l’on prend le déroulé de la période qui nous intéresse (j’évite volontairement de parler d’exemple), nous avons divers acteurs : le père noël pour les plus petits, l’offrant pour les plus grands,( souvent le même), et le récipiendaire, celui qui reçoit. Le moment de la recherche et de l’achat des cadeaux est un moment fort.

Il y a la démarche, l’imagination, la connaissance des goûts et la prise en compte de la sensibilité de celui ou celle qui va recevoir, l’anticipation de sa réaction. Sans oublier que l’offrant va obéir aussi à ses propres goûts et à sa grande envie de faire plaisir. In fine, nous avons dans l’acte d’offrir un grand moment d’affection ou d’Amour. Cet Amour est majoritairement en retour au moment de l’ouverture des cadeaux.

Et puis, il y a 30% des français enclins à revendre les présents qui ne leurs conviennent pas….Merci "le bon coin". Je mets à part le cas des enfants croyant au Père Noël, et pour lesquels il faudra faire preuve d’une grande imagination pour changer le jouet en double sans trahir le Père Noël. Là, courage aux parents. Je m’adresse à ces 30% qui revendent les cadeaux qui ne leur plaisent pas . A ceux-là je dis : "avez-vous un cœur" ?.

L’acte d’offrir est un acte d’Amour. Cet objet que vous avez le droit de ne pas aimer est un signe de considération, de respect à votre égard, d’affection. Et vous le rejetez, rejetant aussi toute la charge d’émotion qui l’accompagne. Moi aussi, j’ai dans un tiroir, tous ces objets confectionnés par mes filles à l’école maternelle à l’occasion de la fête des Pères notamment.

On ne peut pas dire que les boites à camembert, les coffrets confectionnés à l’aide de bâtons de glace, les galets peints, soient d’une grande qualité artistique, mais ces objets viennent de MES filles. Au moment où la petite horloge de la Vie fait son œuvre pour ce qui concerne les parents, alors qu’elles ont quitté la maison familiale pour faire leur chemin, ces objets sont pour moi chargés d’émotion.

Chaque objet offert, dans quelque circonstance, renvoie à une période, un évènement, un souvenir…Une émotion ! Et l’objet le plus futile a la capacité de réunir à lui seul ces moments.

Alors je n’ai aucun respect pour ces profiteurs à la conduite déplacée, qui ne reculent devant aucun obstacle d’ordre moral puisqu’ils n’en ont pas.

Pour conclure, certains penseront que "c’est dans l’air du temps, il faut s’adapter"! Ce  à quoi je réponds que la décadence de la société se poursuit inexorablement et que l’Amour ne se monnaye pas.  

Alain Nivet
Bellepierre
Alain Nivet
Lu 784 fois



1.Posté par Lesseps le 29/12/2017 14:10

encore un courrier qui ne sert à rien ... où comment enfoncer des portes ouvertes made in NIVET... bientôt un courrier pour nous dire que l’alcool c’est mal et qu’il ne faut pas’ prendre le volant quand on a bu ?

2.Posté par Nivet Alain le 29/12/2017 15:26

Lesseps, je vous attendais.....Si vous vouliez bien expliquer la raison de votre intervention puisqu'elle ne veut rien dire et n'est pas justifiée.. Juste pour votre culture, ce sera au moins ça pour vous, la question soulevée par votre serviteur a été abordée, voire traitée dans les jours qui ont suivi Noël par de nombreux quotidiens numérisés ou papier. Cette question est abordée tous les ans à la même époque.....Mais voilà, Lesseps est trop occupé à jouer avec ses Playmobile. Pour en revenir à mon propos, je fais partie de ceux qui ont encore des valeurs, et qui donnent un sens à un cadeau.

Je vous souhaite pour 2018, une année remplie de bon sens, de culture, et de réflexion intelligente.

A.N.

3.Posté par Nivet Alain le 29/12/2017 16:06

Lesseps, je m'accorde quelques jours de congés, mais auparavant, je vais te suggérer une démarche qui va te permettre de te réhabiliter auprès des lecteurs. : Prends donc un BON sujet. Tu sais, celui qui occupe les médias, traite le, développe tes idées, engage toi, mouille toi, aie du courage quoi, signe-le de ton nom, sois un homme responsable...........au lieu de passer ton temps à baver sur autrui !

A.N.

4.Posté par L'Ardéchoise le 29/12/2017 18:54

Mon cher Alain, autrement que pour des personnes que l'on connaît bien (et encore) il est parfois difficile de ne pas se tromper...
Je trouve que les cartes "cadeau' dans un magasin permettent justement de faire plaisir sans faire d'erreur. Autrement nous avons dans la famille une solution sympa : le "bon pour".
Si la personne aime, elle se procure l'objet ou le service qu'on lui paie, sinon, elle va vers son propre choix, ainsi tout le monde garde le sourire, et n'envahit pas les sites de récupération des cadeaux en double ou non appréciés, qui peuvent parfois gâcher la fête.

Mais je suis comme vous : j'en ai des tas qui ne sont pas "glop", mais viennent de mes enfants et désormais de mes petits enfants, et dont je ne me séparais pour rien au monde, sauf s'ils tombaient en poussière (objets en plâtre par ex.) : rien que d'ouvrir le tiroir, c'est des étoiles d'amour qui sortent et piquent les yeux...

Je veux bien m'adapter à "l'air du temps", mais pas pour tout !

Amicalement,
B.C.

5.Posté par Nivet Alain le 29/12/2017 19:40

L'Ardéchoise, les cartes cadeau ont un sens. Effectivement. elles permettent de ne pas se tromper.. Mais le sentiment derrière tout ça est la facilité, et le manque de recherche. Nous ne pouvons pas ranger l'amour porté par un cadeau qui a nécessité un investissement affectif, et le recours à la facilité sur le même rayon.. Question de magie, de charme du moment.
Mais, votre message m'a fait plaisir, et comme toujours, il est plein de bon sens.

Bon réveillon.
A.N.

6.Posté par Lesseps le 29/12/2017 22:18

@ NIVET : profitez de votre retraite et de vos petits enfants ... zinfos ne s’en portera que mieux... ne plus supporter votre melon et votre morgue suffisante ne serait ce que quelques jours sera du pur bonheur... au fait récupérer des sujets déjà traités et essayer benoîtement de faire croire qu’on est le premier à le’ développer confine à l’usurpation intellectuelle ... se croire intelligent et arriver à le’ prouver sera un de vos souhaits pour 2018 ?? Sinon il vous reste la politique , vous paraissez avoir toutes les qualités pour faire partie de cette pitoyable famille :). Et arrêtez de nous faire cadeau de vos courriers c’est de la facilité et un manque de recherche avéré (pomper les sujets des autres ne vous honore pas !!)

7.Posté par Nivet Alain le 29/12/2017 23:35

Ca y est, Lesseps ? On a répondu au vilain monsieur ?
Puisse, pour vous, 2018 être meilleure intellectuellement que 2017 .
Cela ne devrait pas être trop difficile. La Nature a horreur du néant.

A.N.

8.Posté par L'Ardéchoise le 30/12/2017 12:13

Alain, Noël est avant tout la fête des enfants : pour eux, pas de carte cadeau, mais la lettre au Père Noël avec sa liste que l'on respecte peu ou prou (elle est parfois très longue !)
Et comme pour les plus grands, le ou les petits cadeaux cherchés au fil du temps,et qui marquent l'intérêt, l'affection, l'amour que vous leurs portez.
En mixant diverses solutions pour les cadeaux, on peut aisément rester dans l'esprit que vous préconisez...

Bon réveillon à vous aussi avec ceux qui comptent pour vous.
B.C.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 12 Novembre 2018 - 11:44 Collusion ARS, departement et ... SANOFI