MENU ZINFOS
Politique

Le budget voté en déséquilibre pour la première fois : Le spectre de la tutelle plane sur St-Benoît


"Le budget présenté est en déséquilibre par ce qu'on a laissé la ville vivre à crédit". Les mots sont forts de la part de Patrice Selly, qui joue la carte de de la transparence sur les finances communales, "sans maquillage ni filtre, juste la vérité". Ce jeudi et pour la première fois dans l'histoire de Saint-Benoît, le budget présenté a été validé à la majorité par les élus en déficit de près de 1,97 millions d'euros. Un choix "difficile à faire" pour la nouvelle équipe municipale, qui hérite des errements des dernières années faite par l'équipe sortante. Mais si la tâche s'annonce ardue, la nouvelle équipe en place compte bien faire les efforts nécessaires, "prête à relever ce défi", assure le nouvel homme fort de l'Est.

Par - Publié le Vendredi 31 Juillet 2020 à 11:20 | Lu 3667 fois

Les craintes de Patrice Selly s'étaient avérées exactes. Lors de son intronisation début juillet, l'édile bénédictin n'avait pas caché son inquiétude sur ce budget primitif 2020, assurant que la nouvelle équipe aux affaires "aller essayer d'adopter un budget qui soit le moins déficitaire possible".
 
Patrice Selly: " Essayer d'adopter un budget qui soit le moins déficitaire possible"

Hier, c'est bien un projet en déséquilibre qui a été présenté par la majorité, de - 1 197 565,68 exactement pour la section fonctionnement. En effet, ce budget principal 2020 s'établit en section de fonctionnement en dépenses de 58 845 763,58 € et en recettes pour 57 648 198,00 €. Il est de 16 572 598,16€ en dépenses et en recettes y compris les restes à réaliser.

Le choix d'un budget "sincère"

Alors qu'il aurait pu "maquiller les chiffres" et présenter un budget en équilibre, Patrice Selly et ses élus ont fait le choix inverse en présentant un budget "sincère". "Si je veux faire preuve de sincérité, je n'ai pas d'autre choix que de voter un budget, qui n'est pas le mien, en déséquilibre. Ne pas le faire serait mentir aux Bénédictins", tient-il à rappeler.

Ce budget en déséquilibre ouvre la possibilité, voire même l'obligation pour le préfet, de saisir la Chambre régionale des comptes. "C'est ce qui va se produire", reconnaît Patrice Selly.

Suite à cette saisine, la commune aura droit à un audit de la part des magistrats de la CRC. À la suite à cet audit, la majorité municipale aura droit à des préconisations qu'elle décidera de suivre ou pas, en fonction des propositions qu'elle apportera au préfet. Même si la situation est "catastrophique", le maire de Saint-Benoît a tout de même eu la garantie d'être accompagné par la sous-préfète d'arrondissement "d'une situation dont nous ne sommes pas responsables".

S'il se dit prêt à travailler de concert avec les services de l'État pour améliorer les finances communales, Patrice Selly s'oppose d'ores et déjà à une augmentation des impôts. Il s'en explique. "Nous sommes déjà l'une des communes où les impôts sont les plus élevés et il ne m'appartient pas aujourd'hui d'être celui qui sera acteur d'une nouvelle hausse de la fiscalité, qui viendra gréver la situation de toutes les familles de Saint-Benoît", martèle-t-il.

Le maire de Saint-Benoît compte sur d'autres leviers pour améliorer la situation comme la réduction de la masse salariale comme le non-remplacement d'agents partis à la retraite, la non-reconduction d'un certain nombre de CDD ou encore le dispositif d'attribution des primes "qu'il faudra revoir". "Je dis tout cela, car je veux jouer la carte de la transparence des choix que nous assumons. Le but pour moi ce n'est pas de sanctionner, de réprimer ou de retirer des avantages, mais de régulariser une situation qui n'est pas normale et qui a contribué à notre situation budgétaire d'aujourd'hui. Nous envisageons également la cession d'une partie du foncier communal", explique Patrice Selly. Sur ce point, la municipalité compte céder du foncier disponible dans le secteur de Beauvallon pour un peu plus de 6 millions d'euros.

"Nous sommes au bord du précipice"

Conséquence directe de ce budget dans le rouge, la majorité a dû opérer des arbitrages douloureux comme une baisse de 200 000 euros de subventions aux associations, passant de près 1,4 million d'euros en 2019 à 1,2 million d'euros en 2020.  "Parfaitement conscient du choix douloureux" qu'il a dû faire envers ce poste de dépenses, Patrice Selly l'assure, ses services "seront à leurs côtés durant les mois à venir", notamment à travers un soutien logistique et matériel "plus poussé".

Si l'opposition reconnaît la situation pécuniaire particulièrement difficile de la commune, elle reproche à Patrice Selly de se dédouaner. "Nous sommes au bord du précipice" alerte Patrick Dalleau. "M.Selly a l'art de mettre en place des stratégies pour que sa responsabilité ne soit pas prise en compte", dénonce le chef de file de l'opposition bénédictine. Ce dernier comme ses collègues s'interrogent sur ce budget en déséquilibre qui serait une "stratégie" pour pouvoir "s'exonérer des décisions difficiles  qu'il va prendre".



Samuel Irlepenne
Travaille depuis 2012 à Zinfos974 où je couvre les rubriques politique et société. Lecteur... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par oté le 31/07/2020 12:33

redressez tout ça M. Selly, je vis, travaille, paye mes impôts à St Benoît. Mes enfants y sont scolarisés et on en a ras le bol de voir cette ville dépérir.
Serrons la ceinture, arrêtons avec le social et les détournements, puis on relèvera la tête dans quelques années

2.Posté par Kaskavel974 le 31/07/2020 13:07

Qui, il n'y a pas si longtemps n'a pas fait l'éloge du fruteau jean claude qui n'a fait que profitet de sa fonction de maire pour s'enrichir un peu plus ainsi que ses amis, prouvant par la même occasion son incompétence.
Regardez un peu l'etat des routes, des trottoirs, de toutes les structures de la ville.
un homme un mandat de belles paroles quand on en a pas.

3.Posté par Loulou le 31/07/2020 13:15

Bravo Mr le maire. Saint-Benoit la gagne le meilleur élu, c'est pas un menteur sinon li norait maquillé comme dans d'autre commune... la miene par exemple. Li expose a li a la préfecture et pourtant li fait.
Bravo.

4.Posté par troforpoumoin le 31/07/2020 17:28

Bravo ! Continuez ! n'oublions pas que l'ancienne municipalité avait présenté des comptes "non sincères" (ça c'est très grave), n'investissait plus rien, a endetté la commune comme jamais, faisait du clientélisme avec des employés municipaux parfois inactifs : Bon courage, il n'y a plus le choix. Votre action évitera à St Benoît d'être le prochain St Louis...

5.Posté par Ma sonnerie le 31/07/2020 18:13

Trop de salariés payés à rien foutre, comme dans 100% des collectivités locales réunionnaises.
Il suffit de se rendre aux abords de la mairie pour se rendre compte de l'ineptie et l'incurie des anciens maires.

6.Posté par Cloclo le 01/08/2020 07:35

Maintenant il faut avoir le courage de dénoncer, d'assenir les comptes : plus d'embauche, résilier les contrats des fainéants, mettre les autres au travail, apurer les comptes...On jugera dans 2/3 ans.

7.Posté par gratel le 01/08/2020 09:00

ce clown critique mr selly il ose encore un fou heureusement qu'il n'est pas le maire de st benoit, l'ancienne majorité est responsable de ce trou, mr selly a raison de demander un audit et de faire appel à la CRC, c'est fou d'entendre le contraire la commune est malade donc il faudra couper dans le budget des associations et le non remplacement des agents communaux , beaucoup d'agents prennent les communes pour des centres de vacances, oh ! maman je voudrais travailler à la commune et pourquoi mon fils? c'est pour tirer au flan et connaître la planque.

8.Posté par Mike le 02/08/2020 05:21

Enfin le masque .....
Bien pour l'exemple. Vous en avez mis du temps pour le montrer. Mais il est la

9.Posté par Dodo le 02/08/2020 11:12

Les gens sont vraiment naïfs !!

Il aurait pu maquiller les chiffres ? Ah bon ?! Sans que la chambre de régional des comptes interviennent ? Un moment faut arrêter avec les manipulations !

Voté le budget en déséquilibre est un choix de sa part, mais c'est tellement plus facile de jouer la carte des grands problèmes financiers causé par l'ancienne majorité. Vous croyez vraiment que la chambre régional des comptes et la préfecture ne seraient jamais intervenu en cas de magouilles ?

Mais bon, c'est tellement mieux de faire croire que THE SAUVEUR est arrivé et que grâce à lui comme par magie la commune aura surmonté cette crise dans quelques années (avant les prochaines élections municipales).

10.Posté par té bana le 02/08/2020 22:25

A dodo
La grande naïveté de l'ancienne majorité était de croire qu'ils ne seraient jamais démasqués et qu'ils seraient toujours aux affaires avec une alliance manger-cochon!
Mais les bénédictins ne sont plus naïfs et ont les yeux ouverts!
Sinon, je vous invite à lire le rapport de la CRC de 2019 où il est établit que des maquillages étaient faits sur les chiffres financiers! La vérité sort au grand jour!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes