Education

Le blocage de l'école de l'Eperon vite levé

Lundi 15 Septembre 2014 - 11:49

Le blocage de l'école de l'Eperon vite levé
La rentrée des classes a été perturbée pendant un peu plus d'une heure ce matin à l'Eperon.

Des parents d'élèves inscrits à l'école Frappier de Montbenoît ont protesté contre l'arrivée d'élèves supplémentaires dans l'établissement.

222 enfants jusque-là inscrits à l'école de Grand Fond sont en effet affectés en urgence dans 9 classes libres de l'école du quartier Champ de Merle suite à la fermeture partielle de leur école.

Mercredi dernier, un pilier du bâtiment principal de l'école élémentaire s'est fendu sous le poids des années et a mis au grand jour l'état de vieillissement de l'ouvrage de deux étages.

Après une entrevue improvisée avec le maire Joseph Sinimalé et l'inspecteur d'académie Jean-François Salles, les parents ont décidé de lever le blocage devant les grilles de l'école Mathilde Frappier de Montbenoît. Une réunion pour expliquer cette réorganisation avait pourtant eu lieu samedi matin à Grand Fond en présence du recteur Thierry Terret.

Le maire a rappelé le caractère provisoire de ce changement d'affectation tout en prônant "la solidarité" dans ce cas d'urgence. Dans quelques mois, au mieux pour la rentrée de janvier, des modulaires devraient être installés sur le parking jouxtant l'école de Grand Fond en attendant la démolition puis la reconstruction d'une nouvelle école.
Lu 2591 fois



1.Posté par noe le 15/09/2014 13:07

Il faut laisser les élèves aller en classe !
Les inquiétudes des parents doivent être levées au plus vite !
Affaire à suivre !

2.Posté par Alexis le 15/09/2014 13:23

Ah elle est belle la solidarité !!! Parents râleurs, si la situation était inversée, apprécieriez-vous que vos enfants soient "refoulés" ??? Y'a un truc que je comprends pas là dans votre comportement, c'est triste de lire des choses comme ça...

3.Posté par Zeus69 ZEUS69 le 15/09/2014 13:37

Ces parents là ont bien de la chance de pouvoir manifester pendant que d'autres travaillent , de plus c'est un bel exemple pour les marmailles qui ainsi sont déjà formés pour les futures actions . Mais combien de temps tout cela sera supportable par le citoyen responsable ...A voir .

4.Posté par parents de champ merle le 15/09/2014 14:10 (depuis mobile)

Petite précision l'' école n'' était pas vide comme vous le dites ils ont délogé les enfants déjà installé pour les entassés tous dans la petite école maternelle à côté si le partage était égal tout le monde trouver son bonheur .à bonne entendeur .

5.Posté par idée le 15/09/2014 14:25

Enfin qui un maire qui part pas cachette quand nana un problème dans sa commune.Ce matin encore lu l'a écoute la demande des parents ,et lu va mette un bus pour les élèves de l'éperon pour partir à l'école Leconte Delisle.Et bravo aux parents de l'éperon qui ont compris la situation d'urgence,et qui laisse pas manipule à zot par des chargeurs de l'eau.Tout le monde a bien compris qui essaye de profiter de cette affaire .Mais mettre en danger la vie de nos enfants est irresponsable et criminel,et l'ancienne équipe a le culot d'avouer qu'elle était au courant de la gravité de la situation ,cela me fait penser à l'avertissement que cette équipe avait eu concernant le risque requins,mais avait préférer jouer à l'autruche jusqu'au premiéres attaques de requins.Dieu merci on a un maire qui a su prendre une décision allant pour la sécurité des enfants ,car pour pour un ,pour des enfants la sécurité n'a pas de prix.
BRAVO MONSIEUR LE MAIRE.

6.Posté par sinik le 15/09/2014 15:45

pauvre préfet... entouré de bras cassés analphabètes

7.Posté par Il ya de l''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''abus le 15/09/2014 19:13

Visiblement Joseph est dépassé par les évenements !!!

8.Posté par voleloin97460 le 16/09/2014 07:00

N’importe quoi ! Parents ou est la solidarité ? Jusqu'à hier j’ignorais l’existence d’une école privée à l’éperon. Si vous être pas contant inscrivez vos enfants dans le privé (pour info il y en a une prés de l’église de saint gilles les hauts). Pour faire plaisir à ces égoïste de première je propose au maire en attendant la réalisation des classes provisoire de scolarisé les enfants de grand-fond à MAFATE (au point ou on en est)

9.Posté par Hypolite le 16/09/2014 14:14

Triste spectacle !!!
Des enfants dejà "traumatisés" de quitter leur école, acceuillis par "une haie d'honneur de gendarmes" pour echapper à la colère de parents d'élèves ....
Ou est la solidarité, l'ouverture, la comprehension....
O TE BAND ZABITANs l'EPERON, l'ecole publique appartient à tous, BLANCS, NOIRS, CHINOIS....
point de couleur, point de classes sociales ,point de religion.....
L'ecole publique ne vous appartient pas elle est ouverte à tous en FRANCE.
UN PEU PLUS DE TOLERANCE ET D'OUVERTURE S'IL VOUS PLAIT et le monde s'en portera mieux.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter