MENU ZINFOS
Société

Le billet d’humeur de Mohamed Aït-Aarab : "Un pognon de dingue" ?


Le principe de la démocratie est le contrôle par les citoyens de celles et ceux qu’ils ont élus, localement ou nationalement. Outre la tenue régulière d’élections qui sanctionnent, au double sens du terme (entériner et punir), le travail de nos dirigeants, il est souhaitable que nous nous mêlions, aussi souvent que possible, de ce qui nous regarde : les affaires de l’État.

Par Mohamed Aït Aarab - Publié le Vendredi 21 Août 2020 à 12:04 | Lu 1264 fois

Et sur cette question, la lecture des écrits de René Dosière est plus que salutaire. Député de l’Aisne jusqu’en 2017, ce spécialiste des finances publiques a acquis une certaine notoriété pour ses notes, toujours documentées et pertinentes, concernant les dépenses de la présidence de la République française (voir son dernier livre, Frais de palais, Éditions de l'Observatoire, 2019).

Il a fallu attendre 2008 pour qu’enfin le citoyen français ait une vision à peu près claire des dépenses élyséennes. Auparavant, on « dépensait sans compter » dans la plus totale opacité, rappelle René Dosière.

Grâce, donc, à ce député (et à d’autres, notamment Didier Migaud, ancien président de la Cour des Comptes), nous avions appris que le sommet pour l’Union de la Méditerranée organisée le 13 juillet 2008 avait coûté 16,6 millions d’euros pour ... trois heures de rencontre.

Je vous laisse le soin de sortir vos calculatrices pour connaître le montant de la minute de cogitation de nos éminences.

Heureusement, ces temps sont révolus ! La transparence est aujourd’hui de rigueur. Nous n’avons, nous Français, plus rien à envier aux Scandinaves qui (horreur !), obligent leurs ministres à prendre les transports en commun. Pourquoi pas voyager en classe économique avec le vulgum pecus ?

Enfin notre transparence a quelques limites. Le dernier rapport de la Cour des Comptes portant sur le budget 2019 de la présidence de la République est d’une minceur anorexique : « il se contente d’une simple lecture descriptive du budget, sans analyse approfondie, commentaire ou propositions d’amélioration » (dixit René Dosière sur son blog)

Comme, par ailleurs, la commission des finances de l’Assemblée nationale qui, elle aussi, est censée jeter un œil sur les dépenses présidentielles, joue les muettes du sérail, nous revenons, insidieusement, au bon vieux temps des dépenses somptuaires et incontrôlées.

Pour faire bonne mesure, l’actuelle rapporteure spéciale du budget de la présidence de la République est Patricia Lemoine, députée Modem, autrement dit majorité présidentielle. Ce qui constitue une rupture avec les législatures précédentes où cette fonction était dévolue à un membre de l’opposition. Mais ce qui constitue surtout un bon moyen de ne rien rapporter du tout. Et surtout pas les postes en augmentation (les voyages présidentiels, le parc automobile), en ces temps de crise sociale sévère.

Et le Sénat, me direz-vous ? Les services de l’Élysée ont refusé de recevoir Jean-Pierre Sueur, sénateur en charge d’un rapport sur la mission « pouvoirs publics », qui inclut le palais présidentiel.

Le budget de la présidence de la République qui avait baissé durant le quinquennat Hollande est reparti à la hausse depuis 2018.

Et en politique tout est symbole. Surtout à l’heure où nombre de Français subissent de plein fouet les conséquences économiques d’une crise sanitaire sans précédent.




1.Posté par Mediter le 21/08/2020 13:49

On devrait faire comme les scandinaves, ces gens qui nous représentent doivent réfléchir

2.Posté par Le Jacobin le 21/08/2020 18:06

Il y a un prestige à défendre à chaque réception organisée à la présidence de la République qui transpire sur le savoir faire français temps sur le plan culinaire gastronomique que sur le terroir Français.

Il conviendrait d'observer les retombés économiques qu'engendre une réception fût- t-elle coûteuse dans son ensemble afin de tirer un enseignement beaucoup plus global.

Une réception est aussi le miroir des valeurs engendrées au fil du temps, tel que les grandes écoles, les grands chefs, les écoles hôtelières en un mot le prestige de la France.

Que le Président en tire profit ne me dérange pas, c'est aussi démontrer une hauteur de vue.

3.Posté par youssef le 21/08/2020 19:36

l'europe est habituè a la fureur de leurs rois. un jour ils seront mis au bouillant froid. la scandinavie c'est la reine qui veille..le scandinave lui reproche le roi français d'en face..elle retorque ècoutez tous moi je n'ai pas des colonies je dèpend de personne. si en face il doit froter et caresser les dos pour rester moi je ne suis pas dans ce cas..l'hiver approche remuez vous..

4.Posté par babar ©® le 22/08/2020 06:18

post@1.....et bien...... comme nous sommes des gens qui réfléchissons peu....je pense qu'ils nous représentent bien....

5.Posté par Yabeleso le 22/08/2020 06:29

Pouvez-vous nous communiquer les frais de cabinet, de protocole et de voyage de l'université de la Réunion ? Vous même de combien de voyages pris en charge avez vous bénéficier aux frais de l'université ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes