MENU ZINFOS
Société

Le billet d’humeur de Mohamed Aït-Aarab : "La diplomatie du couscous"


Nul ne pourra nier que 2020 fut, comme aurait pu le dire Sa Majesté Élisabeth II, une annus horribilis. Pourtant, dans le flux incessant des informations, plus ou moins démoralisantes, de 2020, il en est une dont les médias n’ont pas assez souligné l’importance et qui aurait, en ces temps de sinistrose covidienne, mis du baume au cœur d’une grande partie de la population mondiale.

Par Mohamed Aït-Aarab - Publié le Mardi 5 Janvier 2021 à 07:55 | Lu 3902 fois

Le billet d’humeur de Mohamed Aït-Aarab : "La diplomatie du couscous"
Le mercredi 16 décembre 2020, le couscous entrait officiellement au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. En quoi, me direz-vous, avec l’à-propos qui caractérise les lecteurs de Zinfos, cette information est-elle de nature à bouleverser la géopolitique internationale ? Je vous invite donc à regarder la vidéo ci-dessous sur le site de l’UNESCO et vous comprendrez :


Le couscous a réussi là où des générations de diplomates chevronnés ont échoué : réconcilier les pays du Maghreb autour d’une tradition culinaire multiséculaire, inventée au Moyen-Âge par les communautés rurales du Maghreb central (Maroc et Algérie) et mentionnée en 1542 par Rabelais dans son Gargantua.

Alors que, depuis des décennies, toutes les tentatives pour réaliser l’unité du Maghreb arabe avaient lamentablement sombré dans les égoïsmes nationaux et les calculs politiciens, un plat de couscous (mais attention, sans merguez : le pseudo “couscous royal” est une hérésie et une atteinte au bon goût culinaire) a uni l’Algérie, la Mauritanie, le Maroc et la Tunisie. En effet, les quatre pays (ne manquait que la Lybie pour que l’unité soit totale) ont su faire taire un chauvinisme culinaire mal placé pour porter ensemble le dossier « Savoirs, savoir-faire et pratiques liés à la production et à la consommation du couscous" et obtenir la reconnaissance gastronomique et culturelle tant désirée.

L’opération “Couscous 2020” ouvre des perspectives inédites pour la communauté internationale en 2021.

Imaginons une politique nouvelle qui, rompant avec la diplomatie des missiles, inaugurerait la stratégie du banquet.

Arméniens et Azéris, Israéliens et Palestiniens, Indiens et Pakistanais, Saoudiens et Yéménites, Laotiens et Vietnamiens, etc. gagneraient du temps, de l’énergie et des dollars, épargneraient des vies humaines, en partageant les agapes de la réconciliation. Car je ne doute pas que tous ces pays ont bien des traditions culinaires communes qui pourraient les rapprocher.

J’ai conscience du caractère quelque peu utopique de ma proposition. Mais les utopies d’aujourd’hui ne sont-elles pas les réalités de demain, comme le disait le bon père Hugo ?

Et j’en connais qui ont obtenu des prix Nobel de la paix pour bien moins que cela !
 
Bonne année à toutes et à tous !




1.Posté par C.J le 05/01/2021 09:13

Des diplomates chevronnés qui ont échoué dans leur mission civilisatrice, je m' en tape...tant c' est coutumier.
Que Rabelais alias Gargantua s' empiffrait de couscous c' est déjà plus intéressant..
J' aime aussi ce plat à condition qu' on me l' impose pas au menu quotidien et à condition qu'il reste dans son élaboration la plus simple different des coucous 5 étoiles.

2.Posté par ben voyons le 05/01/2021 11:53

Pdr

"Alors que, depuis des décennies, toutes les tentatives pour réaliser l’unité du Maghreb arabe avaient lamentablement sombré dans les égoïsmes nationaux et les calculs politiciens, un plat de couscous (mais attention, sans merguez : le pseudo “couscous royal” est une hérésie et une atteinte au bon goût culinaire) a uni l’Algérie, la Mauritanie, le Maroc et la Tunisie. En effet, les quatre pays (ne manquait que la Lybie pour que l’unité soit totale) ont su faire taire un chauvinisme culinaire mal placé pour porter ensemble le dossier "......

avant l' apparition d'une religion de paix et d'amour il y avait un empire Byzantin pour toute cette zone géographique......donc il y avait bien une unité

mais bon, la razzia est passée par la pour effacer un maximum de traces

trop de boulot avec les pyramides.....

3.Posté par L'Ardéchoise le 05/01/2021 13:24

Trop drôle, votre billet et bien agréable à lire.
Mais connaissant le Maghreb pour y avoir vécu (sauf la Mauritanie) il me paraît difficile que l'unité se fasse autour d'un plat si différent de l'un de ces pays à l'autre...
Ma préférence va au couscous tunisien.

4.Posté par Leonardevincui le 05/01/2021 15:09

A quand,notre rougail saussice,
notre boucane p'tit Jacque,
rougail mangue,carry poisson,
carry cabri,rougail margoze Pei,dans les colonnes de l'UNESCO. Yab Yvelines

5.Posté par jlc2 le 05/01/2021 15:38

Bonjour! j'aime pas le couscous et j'en veux pas chez moi

6.Posté par Boss974 le 05/01/2021 16:15

Moi, j adore le couscous de srasbourg

7.Posté par Yabeleso le 05/01/2021 17:28

La paix autour du banquet! Ah la belle utopie maçonnique ! C'est oublier que les maitres sont à table et les apprentis à la cuisine ! Pour la petite référence littéraire il faut relire le dernier chapitre " la ferme des animaux " , ah mais attention dans ce livre ce sont les cochons qui deviennent les maîtres!

8.Posté par pffff le 05/01/2021 18:39

Quand c'est pas la religion, c'est la nourriture. Imaginez qu'on parle de notre rougail saucisse au Magrheb ? sûrement pas c'est pas leur régime alimentaire.

9.Posté par Thierrymassicot le 05/01/2021 18:57

@3 L'Ardéchoise

Non, non et 1000 fois non.. De Tunis, Tabarka, Bizerte, j'ai mangé les couscous(poissons).. De Meknès, Rabat, et surtout pendant 15 ans, j'ai mangé les couscous de ma belle-mère originaire de Meknès.. Et bien le couscous du Maroc, c'est le best💪

10.Posté par bébert le 05/01/2021 16:47

ton billet est super rafraîchissant. de plus, j'adore le couscous, et ma préférence est le tunisien.

11.Posté par L'Ardéchoise le 06/01/2021 11:35

A 9 - Tous les goûts sont dans la nature !
Heureusement que tout le monde n'aime pas la même chose, les traditions culinaires seraient pauvres, tristes et peu variées.

12.Posté par Thierrymassicot le 06/01/2021 11:47

@10 L'Ardéchoise

J'espère que tu as compris l'ironie de mon post.. C'est pas vraiment sérieux, bien que le couscous tunisien n'arrive pas à la cheville du marocain.... 😂

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes