Courrier des lecteurs

Le billet d'humeur de Mohamed Aït-Aarab : "Illusionnisme et monarchie républicaine"

Lundi 4 Novembre 2019 - 12:04

Le billet d'humeur de Mohamed Aït-Aarab : "Illusionnisme et monarchie républicaine"
Une semaine après la visite du Président de la République dans notre département, il est temps, sereinement, de tirer le bilan de ce déplacement. Quelles sont les perspectives ouvertes ? De quelles avancées notre territoire va-t-il bénéficier ? Quelles réponses le chef de l’État a-t-il apporté aux citoyens réunionnais, notamment en matière de logement, d’emploi et de coût de la vie ?

La réponde est simple : aucune. 

Pendant trois jours, nous avons assisté à un incroyable exercice de communication dont, finalement, la démocratie n’est pas sortie grandie. 

Les Réunionnais ont été les témoins quasi-muets d’une séquence qui a multiplié les belles images : le Président de la start-up nation à "Choose la Réunion" (l’anglomanie ridicule ne tue pas, hélas !) ; le Président aux Camélias ; le Président à la mission locale ; le Président à Grand Anse. Bref de bien jolis selfies pour l’album présidentiel !

On savait M. Macron peu enclin au dialogue avec les corps intermédiaires. Or, ceux-ci sont indispensables à la respiration démocratique d’un pays. Syndicats, associations, élus, ils portent, les inquiétudes, les espoirs, les revendications de leurs membres, autrement dit une parole qui mérite d’être entendue. 

En 2012, après une énième attaque de Nicolas Sarkozy contre ces mêmes corps intermédiaires qu’il accusait d’immobilisme, de confiscation de la parole des Français, de refus des réformes, Jean-Pierre Raffarin (que nul ne peut soupçonner d’être un dangereux bolchevik) avait déclaré : "Je pense que les corps intermédiaires sont indispensables à la bonne santé de la République."

De Sarkozy à Macron, la même musique est donnée à entendre : supprimons les corps intermédiaires et parlons directement avec le Peuple (à condition qu’il soit trié sur le volet et qu’il ne pose pas de questions gênantes). C’est ainsi que débutent tous les populismes.

Certes, M. Macron ne dispose pas d’une baguette magique pour régler en un instant tous les problèmes de la société réunionnaise. Mais au-delà des paroles et des postures, seuls comptent les actes. Et depuis l’élection présidentielle de 2017, la ligne directrice du quinquennat n’est absolument pas favorable aux plus fragiles et aux plus démunis. Le président de la république ne pourra pas éternellement jouer les illusionnistes.    

Le deuxième aspect que je retiens de cette visite présidentielle est la mise en scène d’une monarchie républicaine. M. Macron n’est pas le premier à accepter d’endosser ainsi un tel costume. Mais sous sa présidence, les choses se sont accentuées (ce dont témoignent également les dépenses élyséennes, en forte augmentation : https://www.zinfos974.com/Les-depenses-de-l-Elysee-augmentent-sous-l-ere-Macron_a145897.html.)

La fermeture du Barachois engendrant dix kilomètres d’embouteillages entre La Possession et Saint-Denis n’est qu’un exemple parmi bien d’autres du fossé sans cesse grandissant entre nos gouvernants et nous. Nous pouvons tous entendre les impératifs de sécurité, particulièrement importants en ces temps troublés. Mais la fermeture s’imposait-elle aux aurores, le mercredi 23, alors que le président devait jouir d’un repos que je suppose mérité et que les automobilistes, dès 5h30, patientaient une heure et demie pour parcourir les 12 kilomètres de la route du littoral?

Jeudi 24, alors que M. Macron était aux Camélias, le centre-ville de Saint-Denis ressemblait à une cité fantôme. Nombre de commerces avaient gardé leurs rideaux baissés, anticipant sans doute les difficultés de circulation. Peut-on à la fois vanter une France qui gagne et paralyser ainsi l’activité économique d’une ville?

Dans un autre registre, la mise à l’écart de la presse régionale, écrite, mais aussi radio, comme j’ai pu l’entendre en direct, relève d’une époque que l’on pouvait penser révolue : celle où Alain Peyrefitte, ministre de l’information du général de Gaulle, validait personnellement le conducteur du journal télévisé du soir. Le Nouveau Monde macronien ressemble étrangement à l’ancien !

M. Macron a institué "une présidence verticale, solitaire et enfermée dans un face-à-face avec l’opinion", écrit le politiste Vincent Martigny qui ajoute, à propos des dirigeants qui gouvernent seuls : "Ils critiquent ou instrumentalisent la presse, manipulent les émotions du grand public et manifestent un goût démesuré pour le spectacle de leur pouvoir au détriment du changement social".

Ce qu’attendait la population réunionnaise, ce n’était pas la mise en scène d’un président en majesté, mais des réponses concrètes à ses préoccupations.

La déception est forte !     
 
Mohamed Aït-Aarab
Lu 1393 fois




1.Posté par MICHOU le 04/11/2019 12:31

les fermetures et blocages des routes sont constantes chez nous et pas l'apanage du Président. Attendre des réponses d'une rencontre avec notre île est bien illusoire, soit les décisions sont déjà prises et réajustées après la visite soit elles seront prises,.
Cela fait presque un demi siècle qu'on vit avec des incohérences et des injustices qui ne dérangent personne, même si on crie au loup tous les jours.
Chaque corporation se soulève aux moindres propositions et la population locale ne prend pas réellement en mains mais attend que la pluie tombe toute seule.
Prétendre représenter les citoyens et demander un ticket cantine c'est affligeant et déprimant. On n'est pas content de ce qui se passe alors proposons de véritables réformes et faisons fi des éternels chantages à l'emploi des enseignes, du déclin de l'économie des privilégiés de la prime de vie chère. soyons constructifs

2.Posté par JORI le 04/11/2019 14:13

A l'auteur,
Vous faites un constat qui se termine par cette conclusion:"ce n’était pas la mise en scène d’un président en majesté, mais des réponses concrètes à ses préoccupations".
Mais dîtes moi, en fait et concrètement ce qu'attendent les français en général et les réunionnais en particulier, si on ne peut rien changer car chaque corporation défend son propre pré carré!!.
Certaines choses ont changé, mais jamais en bien, puisque de toutes les façons ont trouvera toujours des personnes, des syndicats, qui ne seront jamais d'accord avec tel ou tel changement.
Preuve en est, tout le monde dit par exemple, que l'ISF a été supprimé alors qu'il a juste était modifié. A partir du moment où on n'a pas cette honnêteté intellectuelle, une certaine objectivité comment voulez vous faire évoluer les choses. Quand on dit que la France est irréformable, c'est un fait. Qu'elle pourrisse ainsi.

3.Posté par A mon avis le 04/11/2019 14:25

"Quelles réponses le chef de l’État a-t-il apporté aux citoyens réunionnais, notamment en matière de logement, d’emploi et de coût de la vie ?

La réponde est simple : aucune. "


Vous attendiez quoi ?
Que d'un coup de baguette magique en ces temps de Halloween, le président de la République allait résoudre tous les problèmes ?

"logement, emplois et de coût de la vie" : est-ce que ce n'est pas aux niveaux régional, départemental et communal, que cela devrait avant tout être travaillé ?
Surtout pour un DOM qui jouit d'une autonomie certaine et qui évolue dans le contexte de la région Océan indien notamment à travers la COI !

Nos élus locaux manquent singulièrement d'idées et d'initiatives !
Ils ronronnent dans le confort de leur fonction.

4.Posté par JORI le 04/11/2019 18:23

3.Posté par A mon avis le 04/11/2019 14:25
"Nos élus locaux manquent singulièrement d'idées et d'initiatives !", ils attendent que tout tombe de Paris pour pouvoir après dire:"Paris comand pa nou!!"

5.Posté par PATRICK CEVENNES le 04/11/2019 18:50

fukcd473
Pour info, l'ISF a bien été supprimé et remplacé par l'IFI.
Je m'imagine l'eunuque tout droit sorti de Strasbourg qui a dû faire du brain-storming pour trouver cet acronyme ! Pdr !
Certains devraient arrêter de confondre culture et confiture.
Les gagnants de la suppression de l'ISF sont les premiers de cordée. Cadeau fiscal de 3 milliards d'euros. Elle est pas belle la vie.

Je me souviens de ces bisousnours qui partaient assister au show du Prédicateur, le Macro(N)iqueur le bon Peuple français. Ces bisousnours ne savaient même pas pourquoi ils allaient assister à la grand-messe. On voit le niveau des électeurs qui ont voter pour Jupiter.

Le mouvement qui apprécie la politique du Macro(N)queur aurait dû s'appeler "les slips rouges" ! Pdr !

6.Posté par Yableso le 04/11/2019 19:48 (depuis mobile)

Vous qui étiez pour le développement endogène sous Hollande vous attendiez à avoir encore plus de subsides? .... Je retourne ma veste??

7.Posté par JORI le 04/11/2019 21:14 (depuis mobile)

5. Patrick cevennes. On peut la jouer ainsi et donc dire que la taxe d''habitation sera supprimée pour 80% des foyers qui en sont redevables et à terme pour 100%, malgré ce que certains affirment!!.

8.Posté par JORI le 04/11/2019 21:15 (depuis mobile)

5. Patrick cevennes. Je faisais allusion bien sûr à L'ISF et à l'ifi.

9.Posté par Mi le 06/11/2019 11:08

Ce qu'attendait la population réunionnaise, ce n'était pas "des réponses concrètes à ses préoccupations", c'était RIEN.
Les Réunionnais ne sont pas si bêtes, ils savent qu'il n'y a RIEN à attendre de Macron.

10.Posté par MICHOU le 07/11/2019 16:26

Bien sûr, attendre de l'autre alors que charité bien ordonnée commence par soi même; pour de meilleurs transports demandons à nos élus une vraie organisation et une cohérence entre les lignes et une vraie réponse aux besoins, pour les logemenls faisons la chasse aux logements vacants, demandons que les maisons soient laissées pour habitation et que les immeubles soient réservés aux entreprises, bureaux, cabinets, contrôlons les prix qui flambent, les priorités abusives, faisons en sorte que les produits péi soient sains et vendus directement au consommateur et moins cher que chez les revendeurs qui ont une grosse marge etc

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Février 2020 - 17:04 Démagogie ou projet réaliste pour Saint André?